☙ Si ton personnage est inscrit au programme, n'oublie pas de venir demander ton couplage ici !


Partagez | 
 

 Welcome Home [Noru-Nao]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
avatar
Invité
MessageMer 25 Fév - 15:12 (#)
Depuis quelques temps, l’ambiance a bien changé chez moi, enfin dans cet appartement que j’occupe. Ca me fait bizarre d’entendre quelqu’un répondre à mon Tadaima quand je rentre, autre que les jappements joyeux de Suishou. Je n’avais plus l’habitude que quelqu’un me réponde, ou même de ne plus passer mes soirées tout seul avec ma télé et mon petit chien, et c’est drôlement plaisant d’avoir quelqu’un qui me répond. Ca me fait tout de même un peu bizarre, et je suis souvent un peu – trop ? – intimidé, mais c’est agréable. Je me demande encore par moment quelle audace m’a poussée à lui demander s’il voulait vivre ici, partager cet appartement avec moi. Qui ? Le sexy vendeur de l’animalerie, Fujiwara Naoyuki.

J’avais appris qu’il vivait dans un hôtel bon marché, n’ayant pas les moyens de trouver mieux probablement. Je lui ai alors proposé de venir s’installer ici, cet appartement étant bien trop grand pour moi seul, et comme mon frère ne revient pour ainsi dire jamais, pourquoi laisser une chambre inoccupée alors qu’elle serait parfaite pour un autre ? Et puis il a dit qu’il participerait aux dépenses quotidiennes, ça ne peut pas faire de mal non plus hein ? Mon chez moi est donc devenu depuis peu son chez lui aussi. Et là, je suis en train de préparer une petite soirée de bienvenue, avec un repas un peu plus élaboré qu’habituellement et que j’espère ne pas avoir foiré, un gâteau qui me semble plutôt bon, quelques décorations pour donner un air de fête, de la musique ou des films selon les envies qui viendront au cours de la soirée. La seule chose que je n’ai pu prévoir est l’alcool, étant encore mineur je n’ai pas pu en acheter. J’espère qu’il en ramènera s’il en veut, sinon ce sera sodas et jus de fruits.

Alors que le repas est presque prêt, je suis à présent dans ma chambre, devant mon armoire, à me demander comment m’habiller. Comme c’est une soirée un peu spéciale, il faudrait quelque chose de classe non ? Mais pas trop quand même, c’est juste une soirée entre nous. Hum… Finalement j’opte pour une tenue assez simple, un jean noir et une chemise blanche. Je trouve qu’ils me vont plutôt bien, j’espère que ça plaira aussi à Naoyuki… Pourquoi je pense ça moi ? Pourquoi j’espère que ma tenue va lui plaire et, qui sait, le séduire ? Non non, enlève-toi ces pensées de ta tête baka… Pff… Non mais c’est lui qui me trouble aussi… Avec son baiser au bal – mon premier baiser !! – et les quelques câlins auxquels j’ai eu droits ici… Y’a de quoi être troublé non ? N’empêche que j’aimerais bien y regouter à ses lèvres, dans mon souvenir elles étaient douces et chaudes, avec un petit goût d’alcool je crois, en tout cas délic… NON STOP pfff… Et voilà je sens mes joues chauffer, plus qu’à se calmer avant qu’il arrive.

De retour dans la salle, je modifie un peu la décoration de la table, bougeant un bibelot d’un endroit pour le mettre quelques centimètres plus loin, avant de le remettre à sa place, le tourner dans un sens, dans l’autre, pour m’occuper les mains surtout et éviter de trop penser au sexy vendeur qui ne va pas tarder à arriver par la porte se trouvant derrière moi…
ROMEO & JULIET
♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠
Who are you? : né le 5 janvier 2004, 21 ans, passionné par les animaux depuis sa plus tendre enfance. actuellement, il étudie afin de devenir zoologue, comme ses parents, persuadé que leur travail ne peut être laissé sans suite.
avatar
Shimizu Ran
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMar 3 Mar - 0:32 (#)
Je pense sincèrement que j'aurais pu tomber plus mal. Depuis le jour où j'ai manqué de tuer mon frère avec ce vase, je pensais que ma vie allait prendre un tour atroce mais, en réalité, le contraire s'est produit. Je me rappelle de l'angoisse qui m'a habité pendant les jours qui avaient suivi, j'avais peur qu'on vienne me trouver, que mes parents me causent des problèmes pour cette dispute stupide qui n'aurait pas du avoir lieu, mais au final je pense qu'ils s'en foutent comme de leur première dent. Du coup me voilà ! Heureux d'avoir trouvé un endroit mieux qu'un hôtel pour séjourner. Une chance que je ne sois pas du genre à me sentir de trop dans un endroit, sinon je pense que la cohabitation avec Minoru serait bien plus difficile. En fait, peut-être n'aurais-je jamais accepté sa proposition.

Comme j'ai terminé le travail, je décide de passer au konbini. Minoru m'a dit qu'il préparait quelque chose, même si j'ignore de quoi il s'agit, alors je suis un peu curieux. Puis bon, faut dire aussi que si une chose me manque chez lui, c'est sans doute l'alcool ! J'ai beau ne pas le tenir, ça a toujours été ma boisson préférée, la bière surtout... Même si certains ne considèrent pas cela comme de l'alcool. Je souris un peu en sortant du petit magasin, emmenant avec moi les chips et bouteilles d'alcool que je viens de payer. Je prends ensuite la direction de l'appartement de Minoru, ou plutôt de notre appartement, puisque je contribue désormais au paiement du loyer et aux tâches communes...

Quand j'arrive, j'utilise le double de la clé qui m'a été remis et j'entre dans l'appartement, ôtant mes chaussures avant de me diriger vers Minoru qui me tourne le dos. Je pose le sac par terre et je viens me placer juste derrière lui, posant mes mains sur ses yeux en riant un peu avant de prendre la parole.

« C'est qui ?  »

Bien évidemment, tout le monde a compris que c'est moi, mais j'aime bien l'ennuyer, sans compter qu'il passe son temps à rougir et que je trouve ça vraiment adorable. Oh, bien sûr, je me rappelle que c'est moi qui provoque tout ça, je ne peux pas m'empêcher de le remarquer et j'aime l'inciter à le faire d'une manière ou d'une autre. Malheureusement, j'ai remarqué qu'il m'attirait, peut-être même un peu trop, depuis quelques temps. Enfin, disons que l'embrasser au bal n'était pas forcément prévu et que j'ai compris que je n'étais peut-être pas aussi fermé à tout que je le pensais. Pourtant, je me suis promis de ne pas m'attacher aux gens depuis que j'ai compris qu'aimer les gens de son sexe est une « mode » depuis qu'Akai a commencé ses couples du genre.

Je laisse Minoru récupérer la vue, puis je me penche pour récupérer les sacs que j'ai trouvé par terre avant de les lever en souriant.

«  J'ai ramené de l'alcool !  » Dit-il en riant un peu. «  Tu t'es fait beau ? »

Je n'ai pas pu m'en empêcher. Il faut dire que ça lui va bien d'être habillé comme ça, alors je ne vois pas pourquoi je devrais me retenir de le lui dire.

— 恋のメロディー—


« Enfant de l'homme » ça vient  omega

 
Invité
avatar
Invité
MessageJeu 5 Mar - 22:47 (#)
Je pense que Sexy Vendeur ne va pas tarder à revenir, il ne devait pas finir trop tard ce soir. Et bizarrement je stresse de plus en plus. Pourtant ce n’est qu’un petit dîner et une soirée tranquille, entre nous, chez nous… C’est le côté « chez nous » je crois qui me stresse. J’ai encore beaucoup de mal à me die qu’il habite avec moi maintenant. Enfin il est un simple colocataire, mais… Mon kokoro fait doki-doki dès que je le vois, alors pas facile. En plus il arrête pas de me taquiner et s’en amuse hein. En attendant, il faut que je trouve un truc pour ne pas stresser autant… Ah, de la musique, c’est toujours mieux que le silence.

Après avoir allumé la chaine HIFI et que la musique emplisse la pièce, je me remets au même endroit que précédemment et reprend mon activité précédente, à savoir bouger les bibelots sur la table, jamais pleinement satisfait de leurs emplacements. La seule différence est qu’à présent je fredonne les chansons qui passent sur la chaine hifi en dansant légèrement lorsque musique entraînante passe. Et finalement, ça m’occupe si bien que je n’entends pas la porte s’ouvrir, ni une personne avancer derrière moi. En revanche je sens bien les mains qui se plaquent sur mes yeux. Les paroles entraînantes du refrain que je fredonne alors se muent en un cri strident et mes mouvements se figent alors que mon cœur semble vouloir exploser.

« Kitto kitto kiIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIAAAA » (voui voui c’est Seven colors qu’il écoute le Noru XD)

Le rire doux que j’entends au creux de l’oreille et la voix chaude qui suit me permettent de me calmer de cette frayeur. Mais alors je réalise pleinement que ce sont ses mains, drôlement douces et chaudes d’ailleurs, qui sont sur moi, et mes joues irradient aussitôt d’une nouvelle chaleur, je sens qu’elles doivent être devenue écarlate, pfff pourquoi je rougis toujours quand il m’approche comme ça hein ? Ah oui il faut que je réponde à sa question…

« Fu…Fu…Fujiwara-san ? »

Rhoo mais pourquoi je bégaie en plus ? Qui ça peut être d’autre que lui hein ? BakaNoru va… En tout cas, je sens sa chaleur dans mon dos et sur mes yeux et je la trouve vraiment très agréable, et… Arrête de penser à ça rhooo !!! Quand il retire ses mains, je me retourne vers lui, déposant rapidement le bibelot que j’avais gardé dans les mains avant de me les triturer, cherchant quoi lui dire. Heureusement, il coupe court à mes réflexions en me tendant un sac et m’annonçant qu’il a amené de l’alcool. la suite de sa phrase me fait rougir encore.

« Bonne idée… Il n’y en avait pas ici… » La suite de sa phrase me fait rougir encore et je réponds en me grattant la tête. « Euh… C’est… Je me suis dit qu’on pourrait faire une petite fête… pour votr… ton emménagement… Alors… je me suis juste… habillé un peu mieux que d’habitude… Euh… Je… Je vais finir le repas… On va bientôt manger… »

Après un sourire je m’esquive vers la cuisine pour finir de cuire le repas. L’entrée est déjà prête mais avant il y a l’apéritif, j’emmène les biscuits apéro que j’ai fait sur la table ainsi que les sodas. Je n’ai pas fait grand chose de très élaboré mais j’espère que ça sera bon tout de même. Je retourne vérifier la cuisson puis éteins le feu, il n’y aura plus qu’à le réchauffer quelques minutes.

« Euh… A table. Installe-toi. »
ROMEO & JULIET
♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠
Who are you? : né le 5 janvier 2004, 21 ans, passionné par les animaux depuis sa plus tendre enfance. actuellement, il étudie afin de devenir zoologue, comme ses parents, persuadé que leur travail ne peut être laissé sans suite.
avatar
Shimizu Ran
Voir le profil de l'utilisateur
MessageVen 6 Mar - 22:53 (#)
Autant le dire tout de suite, je suis fier du petit effet que je produis avec ma plaisanterie. Il avait l'air tellement absorbé dans sa musique, tellement motivé ! J'aime bien taquiner les gens, en général, alors je ne peux pas m'en empêcher, même si parfois cela peut-être ennuyeux. Par exemple, ici, il aurait pu laisser tomber ces bibelots qu'il était occupé à bouger quand je suis entré... Je ris un peu quand je l'entends dire mon nom. Faudrait vraiment qu'il apprenne à m'appeler Nao, genre, comme tout le monde. Ça serait franchement pas plus mal. Je souris un peu à cette pensée, puis je lui rend la vue avant de lui montrer les sacs que je porte avec moi. De l'alcool, même si ce n'est pas très conseillé à son âge, et de quoi grignoter.

«  Je sais. Parce que t'es une petite chose fragile.  » Dis-je en passant une main dans ses cheveux pour les ébouriffer légèrement. Je reprends quand il a fini son explication un peu foireuse. «  Ça te va bien. T'as préparé quoi de bon ?  »

Je suis plutôt curieux. Faut dire qu'à la maison j'avais l'habitude qu'on prépare les repas à ma place et que je suis un plutôt piètre cuisinier. En fait, je crois que je ne prends pas le temps de le faire surtout ; les nouilles instantanées et les bentôs tout préparés sont tellement plus pratiques dans mon cas. M'enfin, maintenant je vais devoir commencer à y penser si je reste ici, car je n'ai pas envie d'avoir l'air du mec qui s'installe sans participer un minimum à la vie communautaire. Oui, je m'y mettrai. Un jour. Je sais pas quand, mais ça viendra.

Quand je le vois apporter les biscuits apéro, je souris un peu plus et je l'observe mettre le tout sur la table alors que j'enlève ma veste. Je me suis changé au travail, comme d'habitude, et j'ai troqué ma chemise azur et rose trop virile contre une simple chemise blanche qui va bien mieux avec le jeans sombre que j'ai porté toute la journée. Y a rien à faire, j'ai des habitudes de gosse de riche, à toujours vouloir être bien habillé, même lorsque je ne dois pas sortir ou voir quelqu'un ; j'arriverai peut-être jamais à m'en défaire. Pourtant, ça m'intéresse pas tout ça.

«  Tu me tutoies, mais tu m'appelles Fujiwara-san.  » Dis-je après quelques secondes, posant mon coude sur la table avant de poser ma tête sur ma main en un petit sourire amusé. «  Tu trouves pas ça un peu bizarre ?  »

Je ris un peu à cette pensée, puis je reprends la parole sur le même ton, prenant un biscuit apéritif avant de le porter à mes lèvres.

«  On s'est embrassés, quand même. »

Naoyuki, tu étais ivre et tu ne devrais pas te vanter de tels agissements envers ce pauvre garçon qui n'avait rien demandé ! Je sais, mais je peux pas m'en empêcher avec lui ; ça le met mal à l'aise et il rougit, puis je trouve ça adorable... Je mange enfin ce biscuit apéritif que j'ai observé avec malice pendant quelques secondes.

— 恋のメロディー—


« Enfant de l'homme » ça vient  omega

 
Invité
avatar
Invité
MessageMer 18 Mar - 17:40 (#)
Y’a pas à dire, j’adore entendre son rire, même si c’est généralement qu’il se moque de moi après m’avoir taquiné. Mais que voulez-vous, on ne contrôle pas tout ça. Et puis même s’il me taquine à chaque fois, c’est toujours des trucs gentillets et finalement ça ne me dérange pas trop, j’ai même l’impression que ça nous rapproche. Et puis je trouve ça vraiment agréable d’avoir quelqu’un avec qui partager plein de choses comme ça, ne plus être seul avec la télé pour seule présence accompagnatrice. Mais là, il me taquine encore et me décoiffe en plus, j’avais eu du mal à me coiffer déjà. Mes joues se gonflent, signe d’une moue boudeuse, alors que j’essaie de me recoiffer..

« Mouh je suis pas une petite chose fragile, j’ai juste pas l’âge d’en boire et encore moins d’en acheter… » Encore un peu et je lui aurais tiré la langue, mais je me retiens à temps, ça aurait été un peu trop gamin non ? « Toi aussi… Ca te va bien… » Bah quoi c’est vrai il a la classe, non en fait il a toujours la classe… « J’ai préparé des gyozas puis du Tonkatsu avec des légumes, du riz et de la soupe miso… J’ai pas trop l’habitude de faire ça, alors j’espère que ce sera bon quand même… »

Après un petit tour par la cuisine pour vérifier que tout était bien, j’apporte les biscuits apéritifs sur la table de la salle à manger. Il faut pourtant que je refasse quelques allé-retours à la cuisine pour quelques trucs qui manquent. Alors que je vais enfin m’asseoir à table, je me relève aussitôt pour aller chercher les jus de fruits et les glaçons. Je m’installe enfin à table, en face de sexy coloc… Et ne trouve rien d’intéressant à dire… Heureusement il prend la parole, mais avec des paroles qui me font encore une fois rougir.

« Ah… Eto… Gomen… Na… Naoyuki-sa…n »

Quand il reparle du baiser, je crois que mes joues deviennent encore un peu plus écarlates. Mon regard ne peut s’empêcher de se poser sur ses lèvres en imaginant les goûter une nouvelle fois. Pfff maudit biscuit apéritif qui les cache et qui se fond contre ces bouts de chair pulpeusement rosés. Après quelques secondes, je m’aperçois que je les fixe un peu trop, je secoue alors la tête pour retrouver mes idées. Arrête de penser BakaNoru pfff… Trouver quelque chose pour occuper mes pensées. Ah oui… qui dit apérot, dit quelque chose à boire. Je me sers alors un verre de jus de pomme, il vaut mieux que j’évite l’alcool je pense, au moins pour le moment, et laisse Naoyuki se servir ce qu’il veut. Je tends alors mon verre vers lui avec un sourire.

« Bienvenue dans cet appartement. Il n’est pas très grand, mais plutôt sympa. C’est agréable d’avoir de nouveau quelqu’un à la maison. Kampai. »
ROMEO & JULIET
♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠
Who are you? : né le 5 janvier 2004, 21 ans, passionné par les animaux depuis sa plus tendre enfance. actuellement, il étudie afin de devenir zoologue, comme ses parents, persuadé que leur travail ne peut être laissé sans suite.
avatar
Shimizu Ran
Voir le profil de l'utilisateur
MessageDim 22 Mar - 1:08 (#)
«  Hinhin, bien sûr que t'es une petite chose fragile. » Dis-je en souriant. Bien évidemment, je le charrie. « T'as prévu de nourrir un régiment ? »

Je devrais arrêter de plaisanter sur de telles bêtises. La nourriture, c'est bien, et encore plus lorsque je ne dois pas la préparer moi-même. Un nouveau sourire prend place sur mon visage à cette pensée et, quand Minoru revient avec les biscuits apéritifs, je lui adresse ce sourire. C'est mignon, cette manie qu'il a de rougir, je ne le dirai jamais assez.

«  Pas de San avec moi, sérieux. J'ai pas trente ans non plus.  » Dis-je en riant un peu.

Quelques instants plus tard, je reprends la parole et je me sers un verre d'alcool comme apéritif. Pas grand chose, pas assez pour me retrouver ivre ; je préfère attendre d'avoir mangé un peu pour boire, sinon je risque d'être rapidement joyeux, ce qui n'est pas forcément une bonne idée pour ce très cher Minoru, quand on sait à quel point je peux être tactile.

« Content d'y être, en espérant devenir un bon colocataire. » Dis-je en lui tendant mon verre avec un sourire également.

Je prends une gorgée après avoir trinqué et un nouveau sourire se dessine sur mes lèvres, puis je reprends la parole.

« Je suis désolé, au fait, pour le bal. Je suis vachement tactile quand j'ai bu. »

Oui, un peu tactile, mais je suis gay aussi, et pas uniquement quand j'ai bu, pas vrai ? Je ferme les yeux pendant quelques secondes avant de reprendre un biscuit apéritif, réfléchissant encore à tout ça. Depuis quand je me torture l'esprit pour des foutaises, moi ? Il faut que je pense à autre chose que ce que j'ai pu faire au bal, aux conneries que j'ai pu dire... Oh, puis, de toute façon, il a peut-être compris que je n'étais pas intéressé par ces demoiselles ? Parfois je me dis que je devrais être un peu plus... enfin, un peu moins... Vous voyez ?

— 恋のメロディー—


« Enfant de l'homme » ça vient  omega

 
Invité
avatar
Invité
MessageMer 25 Mar - 14:22 (#)
Petite chose fragile… il insiste en plus… Mes joues se gonflent à nouveau pour montrer mon mécontentement, j’espère que je ne vais pas me transformer en hamster. Je sais bien qu’il me taquine et que je ne devrais pas réagir autant, mais avec lui je ne peux pas m’en empêcher. Du coup, je le soupçonne d’en rajouter toujours plus pour m’embêter et me faire rougir. Pas bien ça, Monsieur le Sexy coloc…

« Maaaaieuh… Je ne savais pas ce que tu aimais… Pi si y’en a trop, on en aura pour le prochain repas comme ça… »

Dans la cuisine j’essaie de me calmer. Essaie de ne pas réagir autant Bakanoru pfff. Et quand j’ai enfin fini mes petits allers-retours en cuisine, je peux enfin m’installer en face de lui, un peu plus serein… Enfin pour quelques secondes, jusqu’à ce qu’il me demande de l’appeler par son prénom. Et sans le San en plus… Ne sait-il pas les efforts qu’il m’a fallu pour ça ? Bon allé j’essaie… …

« Na… Naoyuki… »

Bon voilà il devrait être content non ? Même si je l’ai dit vite, je l’ai dit quand même non ? Ah voilà le moment du trinquage. Je souris en l’entendant, j’espère aussi que tout va bien se passer entre nous, mais je n’en doute pas. De toute façon, ça ne peut pas être pire qu’être toujours seul. Si ? Arf ouais si on tombe sur d’étranges énergumènes. Mais je pense que Naoyuki sait un minimum se tenir, alors tout devrait bien marcher non ?

« Oh ce n’était rien… C’était même plutôt agréable comme premier baiser… »

Hein… ? J’ai dit quoi là ? Oups… parlé un peu trop vite je crois… Dans une même phrase, je lui ai révélé que son baiser était mon premier et que je l’avais bien apprécié… Quand je réalise mes paroles, je mets ma main devant ma bouche pour m’empêcher de continuer, en rougissant bien sûr. Arf il me fait bien trop parler ce Naoyuki. Pour passer ce petit moment de gène, j’engloutis le reste de mon verre de jus de fruit.
ROMEO & JULIET
♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠
Who are you? : né le 5 janvier 2004, 21 ans, passionné par les animaux depuis sa plus tendre enfance. actuellement, il étudie afin de devenir zoologue, comme ses parents, persuadé que leur travail ne peut être laissé sans suite.
avatar
Shimizu Ran
Voir le profil de l'utilisateur
MessageDim 29 Mar - 4:45 (#)
Je crois que j'aime bien embêter Minoru. À vrai dire, j'ai même l'impression que j'aime trop l'embêter, si vous voyez ce que je veux dire. Depuis que je l'ai rencontré avec cette petite boule de poil qui l'inquiétait et dont il voulait s'occuper, je n'ai plus cessé de le croiser de la manière la plus incongrue qui soit, alors je me demande sérieusement pourquoi je continue à le trouver sur mon chemin peu importe le moment.

« C'est pas bête. T'es un malin.  »

Quand je parviens enfin à mon but, c'est à dire lui arracher mon prénom et juste mon prénom, je suis presque trop heureux pour le cacher. Je souris un peu avant de m'excuser un peu pour le baiser du bal, portant mon verre à mes lèvres en souriant un peu, descendant une petite gorgée de boisson alors que je l'écoute répondre, toujours souriant. Je m'étonne un peu de ce qu'il vient de m'annoncer alors je lui adresse la parole.

«  C'était ton premier baiser, Minoru? »

Je crois que je ne m'attendais pas vraiment à ça. D'un autre côté, j'aurais pu, il était encore jeune mais... Ok pour plus que cela, mais un baiser c'était quand même assez étrange, non? Je ferme les yeux pendant un instant et reprend une gorgée de boisson en souriant un peu, espérant ne pas trop l'avoir choqué avec mon comportement du bal, dans ce genre de cas. Mais alors, ça veut dire qu'il n'a jamais ... Non, Naoyuki, arrête de de poser des questions aussi stupides que celle-là, ça ne sert à rien.

«  Content que ça t'ai plus alors. » Dis-je finalement en riant un peu.

Je reprends quelques biscuits apéritifs et je réfléchis encore un peu. Il faut vraiment que je trouve quelque chose à dire maintenant que j'ai mis ce gamin dans une telle situation, je suis certain qu'il n'avait pas forcément envie de partager ce genre de moment avec moi, du moins pas si c'était son premier baiser.

«   T'aurais pu m'en mettre une quand même. »
Invité
avatar
Invité
MessageVen 24 Avr - 12:34 (#)
Je ne sais pas si je suis un malin comme Naoyuki le dit, mais je sais surtout, ayant l’habitude de vivre seul, que l’envie de cuisiner n’est pas forcément toujours présente à tous les repas. Alors prévoir une quantité un peu supérieure lorsqu’on cuisine, et conserver le surplus au frigo pour juste avoir à le réchauffer au repas suivant, est souvent bien pratique lorsqu’on a la flemme. Du coup, ça ne me semble pas si malin, juste pratique et habituel de faire ainsi. Pas pour lui ? Ne sachant que dire à sa remarque, je lui réponds d’un sourire.

Pourquoi je n’arrive pas à m’empêcher de parler quand je suis avec Sexy-Coloc ? Et en plus pour dire des trucs embarrassants ou des infos capitales qui devraient rester secrets d’Etat. Et moi qui lui dis tout ça, tranquille. Bon ce serait bien que ce soit tombé dans l’oreille d’un sourd et qu’il n’en tienne pas compte de ce que je dis hein ? Comme cette histoire de premier baiser. C’était rien ce que j’ai dit, tu peux l’oublier hein… Ah ? Ah non… finalement il n’a pas une oreille de sourd… Voui bon d’accord, je sais bien qu’en général à mon âge, on a déjà eu son premier baiser… Mais… Mais… Pas ma faute si ça m’intéressait pas. J’avais d’autres choses à faire qu’à penser à ça. Comme… Comme travailler et réviser mes cours, pour entrer à Todai. Pi les filles qui voulaient… hum… comment dire…. Beurk elles faisaient presque peur.

Je lui réponds avec un timide hochement de tête lorsqu’il demande confirmation. Il a l’air vraiment surpris. C’est si étrange que ça ? J’espère qu’il ne va pas me voir comme un gars bizarre maintenant. J’ai déjà remarqué que ce genre de chose est le centre de beaucoup de conversations à l’école. Déjà au lycée, beaucoup se passionnaient sur « Qui a fait quoi avec qui ? ». Certains se vantaient même de choses fausses, juste pour se faire bien voir et admirer par ses potes qui l’enviaient alors ou les demoiselles qui se disaient probablement que c’était « un bon coup ». Etait-ce une chose si bizarre de n’avoir encore rien fait, étant déjà en Université ? Pas ma faute si je n’ai encore trouvé personne qui m’ait donné l’envie de sauter le pas. Enfin… quoique…

J’avoue que depuis quelques temps, il m’arrive de penser à… Des choses auxquelles je ne pensais pas avant. Des choses comme… Je ne sais pas moi… En fait j’y connais rien aux choses qu’on fait dans ces moments là… Mais juste, comment dire, cette manie de trop le regarder, toujours rougir quand il est dans les parages parce que mon cœur fait doki-doki un peu trop vite, l’imaginer un peu trop souvent avec… Moins de vêtements… Et l’envie de découvrir ce qu’il y a en dessous… Lorgner à loisir sur ses lèvres avec une forte envie d’y regoûter… Non non BAKANORU ne penses pas à tout ça alors qu’il t’observe et que tu dois être pire que la plus mûre des tomates.

« Voui c’était bien… Pourquoi je t’en aurais mis une ? »

Bah voui… Pourquoi ? J’en veux encore des baisers comme ça hein… Euuuuh… Enfin si oui mais ça j’irais pas lui dire. En attentant… Je prends quelques apéritifs que je croque rapidement. Mine de rien, il fait faim. Je l’ai peut-être mangé un peu vite ce gâteau apéritif, j’ai du mal à l’avaler. Je me sers alors un verre de la première bouteille que j’arrive à attraper, pensant que c’est du jus de fruit, avant de le boire, mais euh… Wow un peu fort ce jus de fruit… Ah non ça devait pas être ça. Pfiouf ça chauffe les oreilles rapidement ça…
ROMEO & JULIET
♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠
Who are you? : né le 5 janvier 2004, 21 ans, passionné par les animaux depuis sa plus tendre enfance. actuellement, il étudie afin de devenir zoologue, comme ses parents, persuadé que leur travail ne peut être laissé sans suite.
avatar
Shimizu Ran
Voir le profil de l'utilisateur
MessageLun 27 Avr - 0:10 (#)
'Quand il me demande pourquoi il m'en aurait mis une, j'arque légèrement un sourcil avant de rire un peu. Cela me semble tellement évident! Je ne réponds pas à sa question directement et me contente de réfléchir un peu. Je crois que ce gamin a vraiment quelque chose de bizarre, avec de telles questions. En fait, je crois que j'aurais mis la gifle de sa vie au mec qui aurait osé agir comme ça envers moi. Je veux dire, mes lèvres m'appartiennent et j'en fais ce que je veux - surtout quand je suis ivre, mais on évitera d'en parler, si vous voulez bien.

« Bah, disons que je l'aurais méritée, tu vois. » Dis-je en riant un peu.

Je ne pense pas être le premier des c*nnards, mais je crois que je suis largement bien placé lorsqu'il s'agit d'agir comme un idiot, encore plus lorsque j'ai bu et que je décide de m'approprier le corps et les lèvres du premier inconnu qui passe. Oh mon dieu, que ferais-je si un matin je me réveille aux côtés d'une fille sans la connaître? Déjà, cela m'étonnerait beaucoup, parce que je sais parfaitement où sont mes attirances et je ne suis pas du genre à passer de l'autre côté lorsque j'ai bu, pas vrai?  Je n'en ai aucune idée. Je ris un peu avant de reprendre.

« M'enfin, si les claques c'est pas ton truc, t'aurais pu tout simplement m'arrêter. » Dis-je avant de reprendre. «   Je sais que je suis sexy, mais faut pas abuser. »

On ne va pas se mentir, je parle ainsi précisément parce que j'ai remarqué que monsieur mon hôte est un peu réactif lorsqu'il s'agit de plaisanter. Oui, ça le fait rougir, oui, ça l'ennuie un peu et c'est précisément ce qui me plaît. Pas que j'aime être un imbécile emmerdeur qui passe son temps à troubler son ami, disons plutôt que j'ai toujours pris un malin plaisir à asticoter ceux qui semblaient embêtés par ma présence ou mon comportement.

«   Je suis toujours un peu... bizarre, quand j'ai bu. » Dis-je au bout d'un moment.

Qu'on soit bien clair: j'assume ma sexualité. Je sais parfaitement que les paires de seins ne m'attirent pas. Malheureusement, je n'aimerais pas que ce gamin se fasse une mauvaise image de moi ou ... ou je ne sais quoi d'ailleurs. Certes, il m'a dit qu'il que ce baiser était bien, mais cela s'arrête là.
Invité
avatar
Invité
MessageMer 17 Juin - 14:38 (#)
Selon lui, il l’aurait mérité cette gifle que j’aurais dû lui donner, à cause de son baiser. Mais je ne vois pas pourquoi. Bien sûr, ce baiser m’a surpris, surtout pour mon premier baiser, être embrassé comme ça en pleine soirée, par un presque inconnu… Mais c’est ce presque qui fait tout. C’était Sexy vendeur et puis depuis que je l’avais rencontré, grâce à Suishou, j’avouerais que l’idée de gouter à ses lèvres m’était venue à l’esprit plus d’une fois. Alors c’était presque comme s’il avait lu dans mes pensées pour y répondre non ? En tout cas j’adore son rire, il sonne comme une douce mélodie à mon oreille. Je dois probablement m’être perdu dans mes pensées, car lorsqu’il dit savoir être sexy, je reviens à la réalité et détourne le regard, en rougissant une nouvelle fois. Voui c’est vrai qu’il est sexy, en plus il en joue… Et moi comme un idiot, je tombe dans le piège à chaque fois, et j’abuse peut-être un peu à le regarder tant que ça.

« Ca ne m’a pas vraiment dérangé… Alors pourquoi arrêter ? » Voui bon j’ai plutôt marmonné ma réponse, pas sûr qu’il ait tout entendu… Mais j’allais pas dire ça à haute et intelligible voix quand même ? Si ? Bah non…

Je préfère siroter mon verre de jus de fruit, d’ailleurs très bon, et j’en reprends même un autre verre… Enfin il me semble que ce soit un jus de fruit, bien qu’un peu bizarre… Il semble un peu fort ce jus, et il chauffe drôlement les oreilles… Des pensées bizarres, et surtout très connes, me viennent à l’esprit. Je ne saurais même pas dire lesquelles, mais elles me donnent envie de rire ou de sourire. Je me reconcentre sur la conversation pour comprendre les dernières paroles de mon désormais colocataire. Il dit être bizarre quand il a bu, et comme un con ça me fait rire.

« Haha t’es bizarre quand t’as bu ? Moi j’chais pas… Z’ai jamais bu… J’ai pas l’âge… »

Je ne sais pas pourquoi, un grand sourire niais a accompagné cette phrase. Arf… J’ai envie d’un gros câlin, là tout de suite… Mais pourquoi ? Mais comment faire ? Il n’y a que Naoyuki qui pourrait m’en faire un là… Mais ya la table qui gène, elle est entre nous. Comment faire ? Je la fixe un moment, comme si soudain elle allait comprendre le sens de mon regard et s’écarter d’elle-même pour que je puisse aller chercher mon calinours. Mais non elle bouge pas. Pff pas drôle cette table. Comment faire ? ah mais oui, faire le tour ! Je regarde un peu d’un côté, arf une chaise bloque le passage. De l’autre ? Mouh ya le canapé… Ah mais il y a un passage avant le canapé ! Eureka j’ai trouvé… Un sourire de vainqueur apparait sur mes lèvres. Voui bon je dois avoir l’air con, ou au moins très bizarre pour Naoyuki, mais je ne m’en rends pas compte du tout.

Je me lève alors, un peu vite probablement, car le sol semble tanguer un peu. Une fois que ça bouge plus, je m’aventure à faire le tour de la table, jusqu’à me planter à côté de mon colocataire. Mais que faire… Lui sauter dessus ? Lui demander ? Arf cruel dilemme. Avec une bouille de chaton, je crois qu’en fait je fais les deux. Je passe mes bras autours de son cou et je m’assoies sur ses genoux en balançant un « Neee… J’peux avoir un câliiiin… » …

P.S.:
 
ROMEO & JULIET
♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠
Who are you? : né le 5 janvier 2004, 21 ans, passionné par les animaux depuis sa plus tendre enfance. actuellement, il étudie afin de devenir zoologue, comme ses parents, persuadé que leur travail ne peut être laissé sans suite.
avatar
Shimizu Ran
Voir le profil de l'utilisateur
MessageJeu 18 Juin - 19:34 (#)
Ce que cette situation peut m'amuser ! J'aime voir à quel point le moindre commentaire de ma part est capable de titiller la timidité de mon hôte. Minoru n'est pas bien méchant et il a la rougeur facile, alors j'en joue, j'en joue plus que de raison même, au point de me prendre moi-même à sourire de cette facilité. Je serai éternellement une bique lorsqu'il s'agit de s'amuser des faiblesses des autres en s'efforçant de cacher les siennes, car je ne laisse évidemment pas ressortir les miennes trop facilement, sans quoi je serais un bien mauvais joueur. Ah, ce que c'est drôle. Je souris un peu, amusé, quand je l'entends marmonner, même si je ne comprends pas tout de ce qu'il vient de dire. Il aurait du m'arrêter, il ne serait pas dans cette situation.

Mon visage se fend d'un irrépressible sourire quand Minoru se met à rire. Il est adorable, vraiment ! Quand je l'entends dire qu'il n'a jamais bu, mon expression change néanmoins. Oh ? Mais il se rend compte qu'il est occupé à boire depuis quelques minutes déjà ? Je pince un peu les lèvres, embêté par ce « problème », et je tourne la bouteille en question vers moi afin de vérifier la teneur en alcool de la boisson dont il a déjà bu un verre. Oh oh. Bon, je crois que je vais devoir lui dire qu'il vient de boire, s'il ne l'a pas remarqué, avant qu'il ne fasse des bêtises et qu'il n'exagère, surtout. Malheureusement, je ne détache le regard de la bouteille qu'au moment où il se retrouve sur mes jambes. Un câlin ?

« Minoru ? Tu t'es pas rendu compte que ton verre avait un goût bizarre ? » Demandé-je en levant le regard vers lui.

Pourquoi demande-t-il un câlin alors qu'il vient de le prendre, hm ? Je lui adresse un léger sourire et repose la bouteille, passant mes bras autour de sa taille en un soupir ; habituellement, c'est moi que les gens doivent gérer alors que je suis ivre, pas l'inverse ! Pour le coup, je crois que je vais devoir jouer l'adulte responsable et empêcher qu'il ne fasse trop de conneries, même s'il semble avoir l'alcool relativement collant, ce petit. Ce n'est pas que cela me dérange, je suis moi-même très tactile, juste que je préférerais éviter qu'il fasse des choses qu'il n'aurait pas faites dans son état normal.

« Ça te va comme ça ? » Demandé-je, sans le lâcher.

J'imagine que l'absence de son frère fait un gros vide pour lui. C'est malheureux, quand même, de se faire abandonner comme ça par son propre frère. D'un autre côté, je peux comprendre sa situation, comme mon propre frère a été en conflit avec moi pendant de longtemps années avant que les choses en s'améliorent. Je souris un peu avant de prendre une gorgée de mon verre... Je dois éviter de trop boire, moi aussi.

— 恋のメロディー—


« Enfant de l'homme » ça vient  omega

 
Contenu sponsorisé
Message (#)
 
Welcome Home [Noru-Nao]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Go big or go Home ~ ! [Terminer]
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» (#03) Welcome home | Adélaïde
» † Carry me home tonight.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AKAI ITO :: Archives maggle-
Sauter vers: