☙ Si ton personnage est inscrit au programme, n'oublie pas de venir demander ton couplage ici !


Partagez | 
 

 » En apesanteur! | ft Daiki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Trouble Love
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
Who are you? : 23 ans, née le 19 décembre 2001, sans emploi à la recherche d'un domaine susceptible de l'intéresser.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
0/0  (0/0)
avatar
Ishioka Rena
Voir le profil de l'utilisateur
MessageVen 1 Mai - 14:53 (#)
Projet du jour : trouver du travail. Enfin, vous savez, j'ai un travail, je sais parfaitement quoi faire pour occuper mes journées, mais il faut bien que j'écrive des articles intéressants si je veux devenir un journaliste réputé, non ? J'aimerais bien qu'un jour tout le monde lise mes articles rien que parce qu'ils sont signés de mon nom, parce que j'ai décidé d'écrire sur un sujet sans intérêt, et que rien que pour ça les gens seront tentés de s'y intéresser. Je pense pouvoir affirmer qu'il s'agit de ma plus grande ambition, même si mes parents ne l'ont pas comprise au début. Ce ne sont peut-être que des mots, mais ces mots me rapporteront de l'argent et, un jour, ils seront fiers d'avoir laissé leur fils faire ces études et décrocher ce diplôme, j'en suis persuadé.

Seulement voilà, pour trouver du travail, il faut chercher, et j'ai tendance à parcourir la ville afin de trouver une occasion, un sujet, une personne capable de me donner l'idée de ma vie. Ne serait-ce qu'un fait divers sur lequel je pourrais me renseigner, vous voyez ? Rah, j'ai l'impression d'être une pauvre gossip en manque d'information. J'aimerais bien trouver des informations supplémentaires sur le double meurtre qui a eu lieu l'autre jour, ce couple d'inscrits au programme d'Ishikawa Corporation, mais j'ai l'impression que l'information me fuit ces derniers temps... Je pense que les gens ont un peu peur de tout ça, en fait.

Aujourd'hui, j'ai décidé d'aller voir dans un des immeubles de Ginza. Parce que c'est cool, Ginza, et qu'il y a pas mal d'activités rassemblées dans ce bâtiment. Avec un peu de chance, je vais tomber sur un scoop ou une information intéressante... Je crois que je me fais des espoirs, mais c'est comme ça que l'on avance, non ? C'est pas en restant assis dans mon canapé que je vais réussir à trouver un sujet d'article et que je vais pouvoir me faire engager par un bon journal. Je veux dire, vous savez, je ne peux pas obtenir d'informations sans passer de coup de fil, sans avoir d'interview et sans voir le monde. Je crois que j'ai choisi ce métier pour ça, dans le fond, je n'avais pas envie de finir assis en permanence dans un boulot.

Comme je dois monter relativement haut dans les étages, je me dirige vers l'ascenseur et tiens les portes ouvertes alors qu'un homme s'approche de celles-ci. Il y a bien d'autres personnes avec nous dans l'appareil, mais elles descendent visiblement toutes avant moi. Génial. Je vais encore perdre la moitié de la journée avant d'atteindre mon étage ! Je pousse un soupir discret et lâche le bouton lorsque je suis sûr que plus personne ne souhaite entrer, puis j'indique l'étage désiré à l'appareil qui commence son ascension, le nombre de personnes présentes à bord diminuant petit à petit, jusqu'à ce que nous soyons réduits à deux.

« Faut prévoir la journée quand on prend l'ascenseur ici. » Dis-je en riant un peu, à l'adresse de mon voisin de cage.

Bah quoi ? Je dis rien de méchant. Il faut dire que nous avons mis un sacré moment avant d'arriver à cet étage, vu le nombre de personnes qui se trouvaient avec nous et qui descendaient ou montaient à chaque étage... Quelle vie.
Invité
avatar
Invité
MessageVen 1 Mai - 16:17 (#)
Heureusement, Hiroki semblait aller mieux depuis quelques temps. Et ça me rassurait. J’ignorais toujours quoi faire, ce qui me tracassais plus que je n’osais l’avouer. L’accident de mon meilleur ami avait été un peu ma propre gifle, me permettant de réaliser de nombreuses choses. J’étais trop dépendant de mon entreprise, ce qui m’obnubilait la plupart du temps alors j’avais moi-même essayé de faire des efforts, de rentrer plus tôt du travail et me concentrait sur d’autres choses. De toute façon, je pensais obligatoirement à autre chose avec cet idiot qui n’avait fait qu’enchaîner bêtises sur bêtises, en plus d’avoir perdu certains souvenirs. Mais ça s’arrangeait petit à petit. La roue semblait tourner. Même Airi avait enfin quitté mon appartement, je croyais que je ne m’en sortirais jamais avec cette dernière sous mon toit. A présent nous étions plus que deux, Hiro - mon singe - et moi. Je n’aimais plus trop me retrouver seul et ça je crois que c’était depuis l’histoire de Namiko. Ca me forçait à réfléchir et je détestais ça. J’avais promis de ne plus me plonger dans le boulot non plus, de faire confiance à mes employés même si ça s’avérait difficile et de sortir. Mon meilleur ami me traitait de vieux jeu, de ne plus faire de folies comme auparavant, je n’avais pas l’impression que ceci avait changé à l’heure actuelle. Je ne voulais pas faire des activités aussi stupides qu’avaient pu faire ce dernier néanmoins j’avais envie de m’amuser. Alors je sortais de temps en temps, mangeais dehors après le travail et parfois on se rejoignait. On faisait toujours autant couple mais on s’y était résigné. Tout ça pour dire, que je ne savais pas quoi faire... J’avais sérieusement réfléchi à rendre la K-Compagny, la vendre à quelqu’un mais c’était encore difficile à mes yeux de m’en détacher. Cela n’empêchait pas que cette société était mon petit bijou, que je l’avais créé de toute pièce donc la céder était compliqué. Ce serait comme me planter des milliers d’épines dans le coeur de faire ça.

Aujourd’hui restait un jour comme les autres avec donc beaucoup de travail. J’avais toutefois était contraint de quitté mon entreprise à cause d’un rendez-vous avec l’un de nos partenaires pour un évènement qui aurait lieu le mois prochain. Je m’étais dirigé vers Ginza, observant le bâtiment de l’extérieur avant de jeter un coup d’oeil à mon portable, là où j’avais inscrit l’endroit. Cela me semblait immense. Mais parce qu’il s’agissait là d’un bâtiment avec de multiples bureaux, les étages étaient incomptable à l’oeil nu. Soufflant, pas si motivé que cela je me présentais à la réception en bas puis partis avec le monde vers l’ascenseur. J’espérais que ce dernier se viderait rapidement car je détestais me sentir étouffer ainsi. Heureusement ça arriva plus vite que prévu néanmoins ma joie était arrivée aussi rapidement qu’elle avait disparu. Cela ne faisait que se remplir et se vider et mon étage n’était pas encore prêt d’être atteint. Il fallait dire que trente et un, j’avais déjà connu plus court. Les ascenseurs du Japon étaient connus pour être rapides néanmoins ce qu’on oubliait de nous dire, c’était qu’il y avait des arrêts pratiquement tout le temps à chaque palier.

Lorsqu’on ne fit plus que deux, je ne pus que rire à la remarque de mon voisin qui n’avait pas tout à fait tort.

- Je crois bien oui ! Et encore, j’ai peur que la journée ne soit pas tout à fait suffisante.

J’avais peut-être parlé trop vite... Tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de dire quelque chose, on me l’avait souvent dit et pourtant, je n’y avais pas réfléchi. Maintenant, la cage avait sauté pour ne plus monter du tout. Je crois que nous étions coincés. Enfin, c’était même certain. Ce qui me provoqua un rire nerveux à cause de cette situation qui était tellement ironique. Je n’étais ni terrifié ni stressé, au fond, je trouvais presque ça cool mais je m’abstiendrais de le déclarer à voix haute.

- On doit nous en vouloir je pense. Je savais que j’aurais du prendre des cartes, ça dépanne toujours dans ce genre moment !

Et je disais ça à un inconnu, j’en avais pleinement conscience. Celui-ci me prendrait probablement pour un fou ainsi qu’un idiot qui n’avait même pas songé à appeler la centrale. Mais à quoi ça servait ? Dans un tel établissement, c’était sûrement déjà fait et comme ils avaient beaucoup de chose, on ne les libérerait pas de suite. Une partie de carte aurait valu de soit. Malheureusement, il n’en avait pas. Dommage.
Trouble Love
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
Who are you? : 23 ans, née le 19 décembre 2001, sans emploi à la recherche d'un domaine susceptible de l'intéresser.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
0/0  (0/0)
avatar
Ishioka Rena
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSam 9 Mai - 2:40 (#)
Quand je sens la cage d'ascenseur sauter légèrement, un léger rire m'échappe, en écho à celui de mon compagnon d'infortune. Je ne pense pas vraiment avoir suffisamment de temps à perdre pour me permettre de rester coincer dans un ascenseur comme un idiot, pas vrai ? Heureusement, mon interlocuteur précédent ne manque pas d'humour et m'arrache un petit rire, bien moins embêté cette fois.

« C'est le karma, j'ai toujours su que j'avais besoin d'équilibrer la balance. » Dis-je en riant un peu avant de reprendre. «  C'est clair que, maintenant, il nous faudra la journée. »

S'il avait un jeu de cartes, ça serait certainement la meilleure option afin de ne pas s'ennuyer. Je souris un peu avant de m'asseoir, le dos contre la paroi de l'ascenseur. Allez, ça vaut mieux que rester debout et je pense qu'on est coincés là pour un moment, alors il vaut mieux rester assis tranquillement et attendre que les choses se débloquent, non ? Nous sommes dans un endroit relativement fréquenté, alors j'imagine qu'ils vont rapidement se rendre compte que quelque chose coince et venir nous décoincer, c'est clair comme de l'eau de roche et j'ai confiance en ce service, alors je ne m'inquiète pas.

« J'espère que vous êtes fort pour la discussion, je crois qu'on va avoir du temps à tuer. » Dis-je en riant un peu.

Je ne sais pas exactement combien de temps, mais bon, si ça me permet de faire la conversation avec une personne intéressante, ça peut être utile, non ? Enfin, par intéressante, je veux dire qu'elle m'apportera peut-être quelque chose, professionnellement parlant, et pas juste du point de vue relationnel. Ah si seulement je n'avais pas besoin de travailler, les choses seraient bien plus simples ! Je dois malheureusement faire de mon mieux pour écrire des articles sérieux et intéressants, ce qui n'est pas toujours aisé étant donné la propension qu'on les meilleurs journalistes à s'approprier les meilleurs sujets... Enfin, s'approprier les lecteurs, plutôt. J'aimerais bien travailler pour un bon journal, un jour.

« Je m'appelle Akiyama Toru, journaliste. » Dis-je en souriant un peu. « Enfin quand l'actualité le permet. »

Bonne entrée en matière, non ? C'est peut-être stupide, mais j'aime bien me présenter, ça me donne l'impression que j'invite l'autre à faire ma connaissance, que je peux lui dire plus de choses une fois que c'est fait. Quelque part, un nom et une profession permettent généralement de passer du statut de parfait inconnu à celui de connaissance. C'est du moins ainsi que je vois les choses et, sincèrement, y penser m'arrache un petit sourire alors que je m'appuie un peu plus sur la paroi qui se trouve derrière moi.

«  J'espère quand même qu'ils ne tarderont pas trop. Vous aviez rendez-vous quelque part ? »

Déformation professionnelle : je suis curieux. Un peu trop, peut-être, mais on ne me changera pas aussi facilement. Heureusement, si cet homme me demande de cesser mes questions, je le ferai sur le champ ; je ne suis pas amateur de conflit et j'aimerais sortir de cette cage sans dommage (etjefaisdesvers,maggle).
Contenu sponsorisé
Message (#)
 
» En apesanteur! | ft Daiki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche Technique • Daiki
» Aomine Daiki [100%]
» Il parait que l'apesanteur a des lois | Rafaël
» M i s t e r P r i s m v e r ││ Dedicate yourself and you can find yourself
» S K Y G G E ☆ m.a.g.n.e.t.i.z.i.n.g

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AKAI ITO :: Archives maggle-
Sauter vers: