☙ Si ton personnage est inscrit au programme, n'oublie pas de venir demander ton couplage ici !


Partagez | 
 

 J'ai galéré à trouver un gif, me demandez pas un titre. |#| Shota&Rena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Trouble Love
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
Who are you? : 23 ans, née le 19 décembre 2001, sans emploi à la recherche d'un domaine susceptible de l'intéresser.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
0/0  (0/0)
avatar
Ishioka Rena
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMar 16 Aoû - 15:49 (#)
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Stp. Sois indulgente. JTM.
Shota & Rena



Taisuke. Au bout du compte, Rena s'était attachée à cet idiot. Elle ne l'admettait pas, mais dans le cas contraire, n'aurait-elle pu tout simplement abandonner ce couplage ridicule et continuer sa vie comme elle l'avait fait jusque-là, en trouvant d'autres personnes sur lesquelles se reposer ? Elle se réconfortait en pensant que la véritable raison de ce refus d'aller jusqu'à Ishikawa était la volonté de ne pas dépenser un sou, mais elle manquait de conviction. À force d'y penser, elle trouvait ça totalement stupide. Il n'était qu'un porte-feuille sur pattes, comme tous les autres. Elle finirait bien par arrêter d'y songer.

En franchissant la porte d'un bar, la demoiselle jeta un regard autour d'elle et poussa un soupir dépité. Comme d'habitude, l'endroit était plein. Elle connaissait certains visages, notamment celui de cet homme qui venait toujours boire un verre et s'installait du même côté du comptoir, à la même place, chaque soir. Il avait perdu son boulot, sa femme l'avait quitté, elle avait même voulu garder le chien. Oh, elle s'en moquait, mais elle avait bien été obligée de sourire et de l'écouter pendant qu'il geignait.

Prise d'une folle envie de survivre, elle tourna les talons pour rejoindre l'autre bout du comptoir et s'installer sur l'une des chaises hautes qui l'entouraient avant de balayer la pièce des yeux, à la recherche d'une lueur d'espoir. Elle n'avait pas encore été payée et le paiement du loyer approchait à grand pas, alors elle avait tout intérêt à trouver un peu d'argent, ou quelqu'un qui accepterait de l'aider. Surtout ça.

Son dévolu se porta alors sur un homme qui se trouvait non loin d'elle et elle lui adressa un petit signe de la main pour attirer son attention, se parant d'un sourire enjoué, mais pas trop, avant de s'approcher.

« Bonsoir. » Ne pouvait-elle pas demander de l'argent et s'en aller? Lui voler son porte-feuille ? Si seulement les choses étaient aussi simples. « Vous avez fini votre verre? »

Elle avait encore la moitié du sien, mais elle pouvait s'en débarrasser vite fait.

electric bird.
Rainbow Love
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
Who are you? : 25 ans, né le 04.02.1999 à Tokyo ♦ Japonais pure souche ♦ Médium trop swaggy ♦ World travaller ♦ Unconscious

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
125/200  (125/200)
avatar
Ogawa Shota
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMar 23 Aoû - 22:34 (#)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Liar liar liar.
Rena & Shota



Shota. Il avait un beau prénom quand même. Difficile de savoir commencer un rp et je vois que tu t'es pas foulée alors je fais pareil. Tout redevenait doucement un peu plus calme. Forcément, tout était calme dans sa vie quand ses pseudo amis profitaient de leurs vacances d'été. Du coup, il traînait seul comme un con. Avec Kyoko, parce que Kyoko, ce merveilleux bébé, était trop pauvre pour partir en vacances et il en était bien content. Parce que son cabinet était désert, cette gueuse de Rei aurait pu lui faire un peu de pub, si déjà il lui avait dit la vérité sur un truc qui allait arrivé. Bon, il avait juste eu sacrément de la chance pour le coup mais voilà, elle aurait pu faire de la pub autour de lui, gueuler dans la rue combien c'était un bon médium. C'était triste, elle était si bonne, il ne pouvait pas se la faire et en plus elle ne lui faisait aucune publicité. Franchement, il était dégouté, il allait quitter ce pays.

D'ailleurs, c'était le moment de passer sa déception dans l'alcool, noyer son chagrin, tout ça. Ça lui rappelait un peu Yoora, sa dernière bonne compagnie autour d'un verre. Non, allez, il abusait, il trouvait toujours de la bonne compagnie mais c'était la plus bonne du lot. C'était vrai qu'elle était bonne. Bon, pas aussi bonne que Rei, définitivement, celle-ci gagnait le prix nobel, pas aussi mignonne que Rina, mais voilà, mignonne quand même. Mignonne, un peu comme la fille qu'il voyait plus loin. Elle avait un visage doux, même si elle avait l'air de s'ennuyer. C'était un peu le style Rina, oui. Même s'il préférera éternellement Rina, c'était plus fort que lui. Forcément, un premier amour. Il pourrait en parler à Koichi, il se demandait ce qu'il en pensait.

Voyant la fille en question lui faire un signe de la main le surprit un peu et il manqua de se retourner pour voir si elle ne se trompait pas. Pourquoi est-ce qu'elle se tromperait ? S'il doutait de beaucoup de choses, il savait qu'il était beau. Quand même. Il était grand, avec de grands yeux bien dessiné, une belle bouche, un sourire merveilleux. Juste ses oreilles. S'il n'avait pas claqué tout son frics, il aurait pu les faire recollé. Bon sang. Tristesse. Il s'en voulait.

« Bonsoir. » Sourire un peu enjoleur. Elle voulait peut-être lui donner de l'argent. Ou son corps. Il se demandait bien ce qu'il préférerait avoir. Son corps avec de l'argent. On appelait ça de la prostitution, Shota. Peu importe, il n'allait plus faire la fine bouche, surtout si elle était belle. « Presque. » Tendant son bras, il vida son verre avant de lui sourire. « Maintenant oui. » Et de l'invité à s'asseoir près de lui.

Franchement, il était entrain de merder, parce qu'avec ces connerie de gentleman il allait devoir lui payer un verre et il était déjà fauché. Il allait devoir chouiner chez sa vieille voisine pour manger chez elle parce que l'autre accro au bébé phoque savait rien cuisiner à part du kimchi. Franchement, bravo le monde, la meuf savait juste faire du chou pimenté non mais allô.

« Je vous en offre un ? » Tu vas regretter ça quand tu devras te nourrir de racines comme un Nord-Coréen. Allez, elle était mignonne, peut-être que c'était un bon coup, il n'avait qu'à prier pour ne pas se faire avoir. Et si elle était chiante, il partira discrètement et elle n'aura qu'à payer.

electric bird.

— 恋のメロディー—



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Can't be beaten
Everyone fears me so I’m untouchable man, but why can’t you honestly refuse me in the end ? I’m like an antinomy to you, but I’m part of you. Accept me as I am, forget your fearful worries, enjoy the pain you can endure.
Trouble Love
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
Who are you? : 23 ans, née le 19 décembre 2001, sans emploi à la recherche d'un domaine susceptible de l'intéresser.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
0/0  (0/0)
avatar
Ishioka Rena
Voir le profil de l'utilisateur
MessageVen 26 Aoû - 20:42 (#)
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Stp. Sois indulgente. JTM.
Shota & Rena



C’était quand même malheureux d’avoir à se précipiter sur le premier inconnu qui passait afin d’avoir un peu d’argent. Ce qu’elle faisait pour l’instant, elle avait espéré ne plus avoir à le faire, mais Taisuke n’était pas suffisamment gentil avec elle, il ne lui donnait pas tout ce dont elle avait envie, besoin, et maintenant elle commençait à avoir de nouveaux problèmes d’argent. Enfin, par sécurité, elle n’avait pas choisi quelqu’un de trop laid : elle avait des principes, et le premier était de toujours choisir la meilleure option. Dans le cas présent, il s’agissait d’éviter les papys plein de bave qui ne pensaient qu’à se farcir une jeunette. Cette seule idée lui donnait des frissons.


Un doux sourire aux lèvres, Rena reposa les yeux sur l’homme qu’elle venait d’interpeler. Elle le détailla d’un instant du regard, le regardant encore quand il vida son verre, avant de s’installer près de lui quand il l’y invita. Avec de telles antennes paraboliques, il devait être réceptif, non ? Elle serait la parfaite petite japonaise, naïve, niaise s’il le fallait. S’il était riche, il allait peut-être pouvoir l’aider à renflouer son compte ? Il s’agissait d’utiliser les bons mots, d’avoir l’air suffisamment mignonne, gentille, et d’exprimer à quel point elle avait dû mal à tenir le coup ces derniers temps. Dans le pire des cas, elle évoquerait cet homme qui la traitait mal et la négligeait. Ô, elle en avait besoin, de cet argent, pour ne pas finir à la rue, ne pas se faire exclure de la ville ! Chaque chose en son temps.


Laissant s’étirer ses lèvres légèrement teintées, la vendeuse de bonbons termina tranquillement son verre avant un doux haussement d’épaule. « Ça ne me dérange pas. Je vous rendrai la pareille. » S’il buvait assez, lui donnerait-il sa carte et le numéro qui allait avec ? Elle déposa le récipient de verre sur le comptoir et se redressa légèrement avant de croiser ses jambes, en accrochant le talon de l’une de ses chaussures à la barre de la chaise.

« Vous êtes un habitué ? Je ne vous vois jamais dans le coin. » S’ils s’étaient croisés auparavant, elle l’aurait remarqué. Il avait l’air grand, même s’il était assis. Un bref regard à ses mains, puis à celle sa trouvaille le lui confirma. En dépit de ses oreilles, il était mignon. Il lui restait à se reposer sur la plus grande croyance qu’elle avait dans la vie : celle de la connerie de l’homme. Elle y croyait plus qu’en n’importe quel dieu. Elle jeta un regard derrière le comptoir en laissant sa manucure effleurer le bois, avant de reposer les yeux sur le potentiel porte-monnaie sur patte, un sourire aux lèvres.

electric bird.
Rainbow Love
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
Who are you? : 25 ans, né le 04.02.1999 à Tokyo ♦ Japonais pure souche ♦ Médium trop swaggy ♦ World travaller ♦ Unconscious

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
125/200  (125/200)
avatar
Ogawa Shota
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMar 20 Sep - 0:23 (#)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Liar liar liar.
Rena & Shota

Durant ses illustres années d'existences, Shota a connu des femmes, plus bonnes que Rena. Il se souvenait avec tendresse – et peur – de cette Colombienne avec qui il était sorti durant son séjour dans ce même pays. Elle avait des seins énorme. De la taille de la petite tête de cette fille. S'il savait qu'il y avait probablement plus beau, le Japonais n'ignorait pas ses charmes. Il était grand, et pas trop mal fichu. De plus, quand il ne souriait pas, il semblerait même qu'il soit viril ! Si on omettait ses oreilles, il était presque parfait. Cependant, il fallait faire de ses défauts une force et il arrivait parfaitement à faire bouger ses oreilles du coup, c'était plutôt cool, ça pouvait faire une bonne technique de drague. Il n'empêchait que là, dans ce bar, il n'y avait pas mieux et qu'elle l'aguichait assez. Il ne pouvait pas voir ses fesses mais elles lui plairaient sans doute.

Elle lui rendra la pareille. Un sourire s'étendit sur le visage du brun et il secoua doucement la main. Pas besoin de lui en payer un, elle pouvait le rembourser en nature, il préférait même. L'alcool, ce n'était pas mieux que le sexe. Bon, il savait que les Japonaises n'étaient pas les meilleurs coups qui soit mais il était Japonais, il n'allait pas cracher sur la marchandise de son pays. Patriote jusqu'au bout. Manger japonais pour relancer l'économie. On devrait le payer pour ça. Un air toujours un peu charmeur sur le visage, il la fixait calmement, notant au passage qu'il aimait beaucoup ses jambes. Dommage qu'elle les croisait.

« J'aime découvrir de nouveaux endroits, de nouvelles personnes. C'est rare que j'aille deux fois au même endroit. » L'avantage de cette ville immense, il pouvait vagabonder à sa guise, trouver de nouveaux bars, découvrir des coins qu'il n'avait jamais visité. « Vu comme t'en parles, tu dois venir souvent ? » Une habituée, ce n'était pas si commun. « Je peux te tutoyer ? » Il ne lui laissait pas vraiment le choix, en réalité.

Prenant son verre, il le porta à ses lèvres, en buvant une petite gorgée avant de le reposer. Oui, elle était vraiment mignonne. S'il était un habitué, il l'aurait forcément remarqué. Son regard balaya la salle. Elle devait être la plus belle ici présente. Oh, quoique, la fausse-blonde dans le fond avait l'air pas mal bonne aussi. Il leva un peu la tête pour mieux voir. Elle était trop loin. Il allait se contenter de ce qu'il avait sous la main.

« Je m'appelle Shota. » Le magnifique. Il allait juste dire Shota. C'était beau comme prénom. Sa mère l'avait appelé comme ça. On pouvait dire Sho. Mais Shota préférait quand on disait son prénom complet. « Je peux te demander ton prénom, ou c'est trop après avoir déjà imposé de se tutoyer ? »

Un petit rire quitta ses lèvres et il termina son verre. Il allait finir par la faire fuir. Tristesse. Il allait encore aller bosser en ronchonnant demain matin et il ne pourra pas expliquer pourquoi à Kyoko. Parce qu'il n'a pas réussi à baiser la petite mignonnette qui était venue lui parler dans un bar la veille. Kyoko ne comprendrait même pas. Si pure. Qu'elle reste comme ça pour toujours, c'était mieux.

electric bird.

— 恋のメロディー—



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Can't be beaten
Everyone fears me so I’m untouchable man, but why can’t you honestly refuse me in the end ? I’m like an antinomy to you, but I’m part of you. Accept me as I am, forget your fearful worries, enjoy the pain you can endure.
Trouble Love
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
Who are you? : 23 ans, née le 19 décembre 2001, sans emploi à la recherche d'un domaine susceptible de l'intéresser.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
0/0  (0/0)
avatar
Ishioka Rena
Voir le profil de l'utilisateur
MessageDim 25 Sep - 0:26 (#)
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Stp. Sois indulgente. JTM.
Shota & Rena



Si elle l’écoutait parler, Rena savait qu’elle le trouverait stupide. Ils l’étaient tous. Ils manquaient de conversation, ils disaient des choses sans intérêt, et elle ne les trouvait intéressant qu’à partir du moment lorsqu’ils possédaient un portefeuille bien garni ou qu’elle souhaitait passer une nuit mémorable. Si ce n’était pas malheureux. Elle aimait penser que les seuls riches n’étaient pas des hommes qui avaient dépassé la cinquantaine, qu’ils pouvaient avoir un joli minois et être vendeurs autrement que par l’héritage qu’ils pouvaient laisser au moment de leur mort, mais elle n’imaginait pas à quel point son erreur était lourde. En plus de tout ça, elle l’écoutait à moitié alors qu’il parlait, s’attardant sur les questions, glissant sur le reste.

« Ça dépend, j’aime bien venir de temps en temps, mais il m’arrive d’aller ailleurs. »

Elle venait surtout quand elle avait besoin d’argent. Le reste du temps, elle avait ses petites habitudes ailleurs, dans des cafés où on ne risquait pas de trop la reconnaître ou de venir l’importuner, car certains hommes étaient encore pires que les autres à ses yeux, à commenter la moindre paire de jambes avec le moins d’élégance possible. Ce qu’elle pouvait les haïr, ces types. Si elle en avait eu, ça lui aurait hérissé le poil.

« Tu peux, il n’y a pas de problème. » Gueux. Monsieur Tout-Permis. Dans d’autres circonstances, elle serait déjà partie. Shota. C’était… Bon, il fallait de tout pour faire un monde. Elle continua à sourire. Il riait comme un âne. « Tu peux m’appeler Rika. » Au cas où il avait envie de l’emmerder. C’était le nom qu’elle donnait la majorité du temps lorsqu’elle venait là. Ne sait-on jamais, qu’on la cherche par après. L’avantage de ne pas trop draguer les habitués.

Elle termina son verre d’une traite avant de le reposer sur le comptoir et de jeter un œil autour d’eux. Tellement de monde dans cet endroit et un seul homme qui valait la peine de s’en approcher ? C’était quand même malheureux. Elle aurait presque craint de voir Taisuke débarquer, compte tenu du déroulement de sa dernière soirée en solitaire. Un véritable fiasco. Enfin, elle avait d’autres chats à fouetter.

« Sinon, tu fais quoi dans la vie ? » Paume ouverte, elle ferma les yeux. « Attends, me dis rien ! Tu bosses dans l’art ? La musique ? » Il avait la gueule de l’emploi. Un peu trop, d’ailleurs, ça l’énervait. Ça l’aurait arrangé, qu’il travaille là-dedans et qu’il soit riche. En le faisant boire assez, elle pouvait peut-être lui soutirer plus d’argent ? Sa carte de crédit et le code qui allait avec ? La situation était grave.

electric bird.
Rainbow Love
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
Who are you? : 25 ans, né le 04.02.1999 à Tokyo ♦ Japonais pure souche ♦ Médium trop swaggy ♦ World travaller ♦ Unconscious

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
125/200  (125/200)
avatar
Ogawa Shota
Voir le profil de l'utilisateur
MessageDim 23 Oct - 1:58 (#)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Liar liar liar.
Rena & Shota

Cette fille n'était pas intéressante, heureusement qu'elle était jolie. Il se demandait si elle savait la chance qu'elle avait de ne pas être moche. Ce serait tellement dommage pour elle sinon, un désastre d'une triste sans pareil, vraiment. Il plaignait les gens beaux mais vides, sans intérêt. Du genre qu'on avait envie de se taper sans rien vouloir de plus, comme une poupée gonflable ultra réaliste. Une sexdoll. Il aimerait bien que l'inconnue devienne sa sexdoll, il se demandait si elle accepterait en demandant gentiment. Ou si elle accepterait de ne pas appeler les flics pour lui avoir demander ça. S'il la suppliait, peut-être qu'elle serait d'accord pour ne pas les appeler. Dans tout les cas, il tenta de rester concentrer sur ce qu'elle disait, tentant de ne pas trop rêvasser. Ou fantasmer. D'avoir l'air un minimum intéressé.

Son prénom. Rika. C'était moche. Shota avait toujours trouvé que ça faisait prénom de chien. Rika. Seulement un couple hasbeen pouvait appeler leur enfant ainsi. Rika, franchement, c'était une honte, d'une tristesse absolue. Et elle osait lui dire son prénom, sans honte, ni détour. Shota était très admiratif. Vraiment, assumer ça, il fallait le faire. Il se demandait si on s'était déjà moqué d'elle petite. Il ne lui demandera pas, il n'avait pas envie qu'elle lui parle de son enfance, ça ne l'intéressait pas.

Ce qu'il faisait dans la vie, un sujet compliqué. Il avait été étudiant, fut un temps. Puis il avait fait le tour du monde, cumulant des petits boulots ici et là, souvent des services, payé en nourriture et en logement. La belle époque. Il pourrait tenter ça au Japon, personne ne le croyait, personne n'accepterait de le nourrir comme ça. Ni de le loger. Il était terriblement triste d'ailleurs. Shota trouvait les Japonais si peu accueillant. Vraiment, il était triste d'être Japonais parfois. Souvent. Tous le temps. « Ahaha, pas loin ! » Comment ça, pas loin ? Très éloigné, oui. « Pas la musique. » Ni l'art, d'ailleurs. Oh, mais elle ne le connaissait pas, il pouvait bien s'inventer la vie qu'il voulait. « Je suis psychiatre enfin... Ouais, je sais, c'est pas très glamour, comme branche de la médecine... » Au cas où elle aurait besoin de savoir que ça faisait partie de la médecine. Il connaissait pas mal les psychiatre, son père devait en voir un régulièrement pour soigner sa dépression. Un docteur assez sympa, qui avait le même problème d'oreille que lui, qui lui ressemblait un peu, paraît-il. Il ne trouvait pas. Il était beaucoup plus beau. « Je fais de la peinture aussi, mais c'est plus un loisir. » La dernière fois qu'il avait fait de la peinture, c'était en primaire. Il se foutait de qui ? « Et toi, tu fais quoi dans la vie ? » A part ne pas lui sauter dessus, ce qu'elle devrait être entrain de faire en réalité.


electric bird.

— 恋のメロディー—



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Can't be beaten
Everyone fears me so I’m untouchable man, but why can’t you honestly refuse me in the end ? I’m like an antinomy to you, but I’m part of you. Accept me as I am, forget your fearful worries, enjoy the pain you can endure.
Trouble Love
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
Who are you? : 23 ans, née le 19 décembre 2001, sans emploi à la recherche d'un domaine susceptible de l'intéresser.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
0/0  (0/0)
avatar
Ishioka Rena
Voir le profil de l'utilisateur
MessageDim 6 Nov - 19:06 (#)
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Stp. Sois indulgente. JTM.
Shota & Rena



Tant d’argent dans le monde, si peu dans ses poches. C’était quand même malheureux, constater à quel point les hommes et les femmes étaient avares et refusaient de partager leurs biens avec la pauvre petite vendeuse de bonbons qu’elle était. Pourtant, ils auraient pu y gagner énormément : ils auraient permis à une jeune femme de vivre comme elle l’entendant, sans jamais se soumettre à l’autorité qu’on essayait de lui imposer. Yu Jin ne serait sûrement pas très heureux d’apprendre qu’elle aspirait à se défaire de l’influence qu’il exerçait sur elle. Pensait exercer, si l’on écoutait les pensées de la vendeuse qui, pour l’instant, avait mieux à faire que s’inquiéter des états d’âme de son patron.

Alors, ce soir, elle s’appellerait Rika. Ce n’était pas son prénom préféré, c’était bien moins beau que Rena, mais cet homme n’avait pas à savoir que ce n’était pas vraiment ainsi qu’elle se nommait. De toute façon, qui était-il pour juger ? Il s’appelait Shota, on faisait rarement plus moche que ça. S’il n’avait pas été beau, elle se serait certainement permis d’en faire le commentaire à haute voix, mais sa superficialité l’en empêcha de justesse.

Suivit une demi déception. Il ne travaillait pas dans la musique : dommage, il n’était pas riche et célèbre. Du moins, pas célèbre. La seconde information était bien plus intéressante. Psychiatre ? Combien gagnaient ces imbéciles, déjà ? Les médecins ne gagnaient-ils pas bien leur vie, à la base ? Voilà qui compensait largement le prénom moche. Si son compte en banque était aussi rempli que sa tête, il était tout à fait le genre de personne avec lesquelles elle voulait passer un moment, quitte à l’écouter parler de neurones ou elle ne savait quoi. Les psychiatres se chargeaient-ils bien de tout ça ? Un instant, elle s’en moquait.

« De la peinture, hein ? »

Ne pas montrer qu’elle s’intéressait à son véritable métier. Elle trouvait ça malin, très malin, même. Elle pouvait de cette façon éviter de lui mettre la puce à l’oreille, sans mauvais jeu de mot.

« Moi ? Je suis étudiante en droit. »

Rika deviendrait avocate ou future présidente des État-Unis nippons. C’était parfait. Elle ne savait pas combien ces idiots gagnaient, mais ils devaient être sacrément riches, eux aussi. Elle ne pouvait décemment pas dire à cet homme qu’elle avait besoin d’argent car elle travaillait dans une boutique de bonbons trop chers. Yu Jin l’aurait maudite sans hésiter pour avoir osé critiquer son établissement.

« C’est intéressant, la psychiatrie ? » Reprit-elle finalement.

Pas pour elle, certes, mais elle voulait le faire parler, qu’il lui dise ce qu’elle voulait entendre. Peut-être était-il si beau grâce à la chirurgie qu’il avait pu payer avec ses honoraires ? À investiguer. Il n’avait visiblement pas assez pour faire recoller ses oreilles.
electric bird.
Contenu sponsorisé
Message (#)
 
J'ai galéré à trouver un gif, me demandez pas un titre. |#| Shota&Rena
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crise haitienne : Trouver le coupable ? Le pdt, PM, leaders ou Minustah!
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» j'ai du trouver un "exploit"
» elfe d'Haldir ou les trouver ???
» Où trouver cette figurine?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AKAI ITO :: Tokyo :: Shinjuku-
Sauter vers: