☙ Si ton personnage est inscrit au programme, n'oublie pas de venir demander ton couplage ici !


 

 Nang Jae Hwan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Nang Jae HwanTokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
avatar
Who are you? : fleuriste passionné

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMer 21 Sep - 0:19 (#)
Nang Jae Hwan
there's a storm inside my head and it's killing all the flowers
Infos Générales
Nom : 郞 nang
Prénom : 宰焕 jae hwan
Âge : vingt-sept ans
Date de naissance : vingt-huit février
Lieu de naissance : tokyo
Nationalité : japonais avec du sang coréen
Métier : fleuriste
Situation financière : stable
Statut marital : célibataire
Orientation sexuelle : pansexuel
Groupe : inscrits

Histoire
Le nom trahit les origines : le sang coréen, c’est de son père qu’il le tient. Le parfait stéréotype de l’homme d’affaires toujours en déplacement qui ne se pose jamais, et reste de ce fait un éternel célibataire. L’histoire de la rencontre entre ses parents, c’est d’ailleurs ce qui a nourri Jae Hwan de grandes idées romanesques depuis qu’il est tout petit tant elle semble sortir tout droit d’une comédie romantique. D’un côté, un homme issu de classe aisée en chemin pour un meeting important à Tokyo, de l’autre, une modeste employée d’hôtel, et alors qu’ils ne se connaissent ni d’Adam ni d’Eve, tous deux se retrouvent tous deux coincés dans un ascenseur du dit hôtel pendant trois heures. Le miracle n’a pas lieu à ce moment là, évidemment, mais c’est le début d’un enchainement de circonstances qui mèneront à l’inévitable, et deux ans après, les voilà mariés et bientôt parents. Contre toute attente, ce n’est d’ailleurs pas en Corée qu’ils s’installent, mais bien au Japon, autant grâce au travail de monsieur qui aura su saisir une opportunité au bon moment, qu’à cause du coréen plutôt catastrophique de madame. Malgré tout, Jae Hwan grandit dans le respect des deux traditions, fréquemment balloté d’un pays à l’autre afin de ne jamais perdre de vue ses racines.

De son enfance, il y a peu à dire. Très calme et très silencieux, vivant dans son propre monde, ses parents ont longtemps cru qu’il avait du retard tant il semblait avoir du mal à s’exprimer, voire à comprendre les autres : il s’est avéré que ses aptitudes étaient parfaitement normales pour un enfant de son âge, simplement qu’il n’était pas très enclin à en faire étalage. Et si par la suite son nom de consonance étrangère ne l’avait pas distingué des autres à l’école, son caractère solitaire se serait sûrement chargé de l’isoler tout aussi sûrement. Ni brillant ni médiocre, il est ce gamin qu’on trouve au fond de la classe, plus souvent occupé à rêvasser en direction de la fenêtre qu’à prendre des notes. Il s’est illustré dans quelques bagarres lorsqu’on lui a cherché plus sérieusement des noises au lycée, mais cela s’est arrêté dès lors qu’un de ses agresseurs s’est retrouvé à l’hôpital avec un bras fracturé.

Très tôt, il s’est pris d’intérêt pour l’art et les loisirs créatifs tels que la couture et la décoration, et ce malgré les réticences de son père pour qui de telles activités étaient trop féminines. Rien de surprenant quand on sait que bien des années plus tôt il s’était assuré que son fils ne jouerait pas à la poupée. Jae Hwan comprend assez tôt qu’il n’est pas strictement hétérosexuel, mais c’est en grande partie à cause de ce dernier qu’il n’en a jamais ouvertement parlé à qui que ce soit et très vite refoulé cette part de lui. Par chance, et bien que ce ne fut pas exactement ce que son père avait en projet d’avenir pour lui, avec le soutien de sa mère il parvient sans difficultés à partir pour Kyoto étudier la composition florale dans la fameuse école Ikenobo du temple rokkaku-do. S’il est plutôt partisan du style classique rikka il sait aussi donner à ses compositions une marque singulière qui n’appartient qu’à lui et le distingue du lot. Lorsqu’il revient à Tokyo, il ne perd pas de temps avant d’ouvrir sa propre boutique. Les débuts sont in peu difficiles, mais elle acquiert peu à peu sa clientèle et connaît aujourd’hui un succès constant qu’il lui permet de vivre confortablement sans être riche.

Tout ce temps, il ne s’est guère soucié d’Akai Ito dont les succès (comme les faillites) ont pourtant fait régulièrement la une des journaux. Ce n’est qu’après le décès de son père et une longue période de veuvage que sa mère décide de s’inscrire sans trop y croire, supportant mal sa nouvelle solitude. C’est, heureusement pour elle, une réussite indéniable dès le premier rendez-vous. Convaincue de l’efficacité du robot et inquiète devant le permanent célibat de son fils, elle décide alors de l’inscrire à son insu. La plaisanterie laisse un goût amer dans la bouche du concerné, pas vraiment enclin à se prêter au jeu mais également très conscient des risques encourus s’il ne le fait pas. Peut-être aussi qu’une infime part de lui a envie d’y croire. Une toute petite part, qui se nourrit de sa curiosité et lui souffle et si ? à l’oreille. Alors il attend de voir. Avec beaucoup de scepticisme, mais un peu d’espoir aussi.


Caractère
• Le sourire est doux mais toujours les phalanges s’agitent. Si son calme est souverain, il n’est que d’apparence. Derrière la façade c’est la tempête qui gronde, les émotions qui s’agitent. On le dit rêveur, introverti. Les mots qui passent la barrière de ses lèvres sont rares, mais réfléchis, mesurés. Il parle peu mais pense beaucoup. Le ton est posé, le regard lui, fugace, ne tient pas en place. Il est aisé d’oublier sa présence quand dans sa tête il est si souvent ailleurs. Il est par ailleurs doté d’une patience infinie, mais gare à celui ou celle qui en vient à bout car ses colères sont aussi inhabituelles que violentes.

• Il vacille d’un extrême à l’autre, toujours entre deux pôles, deux contraires. Il est méthodique et consciencieux quand dans son esprit tout n’est que chaos et désordre. Amateur d’art, il aspire à la beauté en toutes choses - pas toujours de celles que l’on voit avec les yeux. C’est au sein de son métier qu’il parvient à mêler et faire côtoyer les opposés : en pratiquant l’ikebana, la composition florale. Versé également dans l’art de l’hanakotoba, le langage des fleurs, il associe à chaque personne qu’il connaît un bouquet différent. Il aime ainsi particulièrement les personnalités hautes en couleur auxquelles il attribue des compositions uniques.

• Loin de posséder l’assurance qu’il affiche, sa confiance en lui est des plus fragiles. S’il a compris rapidement que son attirance ne se limitait pas au sexe d’une personne, il assume difficilement sa préférence pour les hommes, ce qui explique qu’il n’a aucune expérience de ce côté-là. Celui qui voudra le séduire aura fort à faire pour escalader la forteresse qu’il a bâti autour de lui. Du côté de la gent féminine, ses relations sont plus nombreuses, mais guère plus significatives car terriblement éphémères : aucune n’a survécu plus d’un mois, et même si ce n’était jamais de son fait on ne peut pas dire qu’il ait réellement tenté de sauver ce qui aurait pu l’être. Amoureux de sa liberté, engagement est un mot qui lui paraît terrifiant.

• Passionné de karuta qui, selon lui, allie idéalement capacités intellectuelles et adresse physique, il participe fréquemment à des tournois libres. Bien qu’il ne soit pas mauvais, il fuit systématiquement lorsqu’on lui parle de participer plus sérieusement à des compétitions. Il préfère s’amuser sans enjeux, craintif lorsqu’il s’agit de faire face à de quelconques attentes, ce qui s’avère finalement vrai dans beaucoup d’aspects de sa vie.

• Il exècre par-dessus tout qu’on touche à ses cheveux et ne donnera pas deux avertissements à ce sujet. C’est à la pointe d’un ciseau qu’une amitié longue de plusieurs années s’est ainsi brisée, le lien coupé en même temps que la mèche de cheveux sacrifiée. Il n’est pas facilement offensé mais lorsque c’est le cas, sa rancune est tenace.

• Insomniaque chronique, il dort peu, et mal, ce qui a pour effet de le rendre somnolent aux moments les plus inopportuns et le prédispose à de nombreuses migraines. Il filtre ses propos moins encore qu’à l’accoutumée lorsque c’est le cas et se montre souvent indélicat sans le vouloir. Fort heureusement, il rechigne moins à demander pardon qu’à pardonner.


Le projet Akai Ito, votre avis?
C’est sa mère, convaincue du succès d’Akai Ito, qui l’a inscrit. La nouvelle a été mal reçue et il appréhende le jour où le robot tirera son nom à la loterie. Ticket gagnant ou non, l’idée de rencontrer son âme sœur ainsi ne le séduit pas franchement. Les blind dates n’ont jamais été sa tasse non plus. Il préfère la surprise, rencontrer l’amour où on ne l’attend pas. Une part importante de lui ne se sent par ailleurs pas du tout prête à se lancer dans une relation sérieuse : déjà il redoute l’art des compromis, les discussions vaines, l’invasion de son espace. L’idée est belle sur le papier, mais trouver quelqu’un qui saura le retenir, il n’y croit pas vraiment.


Behind the screen
Pseudo : cyanide
Âge : le même que mon perso  :pliz:
Présence : régulière
Avatar : lee jong suk
Un petit mot ? artichaut ♥️

Satô TaisukeTrouble Love
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
avatar

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMer 21 Sep - 9:42 (#)
Bienvenuuuuuuuue
Hâte d'en voir plus sur ton Perso !

Si tu as des questions n'hésite pas :pliz:
Bon courage pour ta fiche **

— 恋のメロディー—

~ better be soooooooon ~
Fujita IsaoAgent Ishikawa
☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆
avatar
Who are you? : Travaille à Akai Ito

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMer 21 Sep - 9:52 (#)
Bienvenue joli jeune homme !
J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous ! :eye:

— 恋のメロディー—

Le revers de la médaille
On a une vie, on peut jouer avec et en faire ce que l'on veut. Mais lorsque l'on franchit la ligne, il est très difficile de revenir en arrière ou même à la vie normale. Croyez moi, j'en sais quelque chose.
   
•• AMAARANTH ♫♪
Mune MaeshiLove In Progress
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
avatar
Who are you? : Mannequin et chanteur dans le groupe Amhert de VK.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
100/150  (100/150)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMer 21 Sep - 13:02 (#)
Bienvenue sur le forum

Ton personnage a l'air vraiment intéressant ! J'ai hâte de lire son histoire !

Bonne continuation pour la rédaction de ta fiche, au plaisir de te recroiser par ici

— 恋のメロディー—

until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡️) le chant des sirènes.
InvitéInvité
avatar
MessageMer 21 Sep - 16:14 (#)
Welcome !
InvitéInvité
avatar
MessageMer 21 Sep - 16:38 (#)
jong suk :happy: super choix de vava
bienvenue à toi et fighting pour ta fiche! boulette in love
Nang Jae HwanTokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
avatar
Who are you? : fleuriste passionné

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMer 21 Sep - 18:37 (#)
merci les gens :eye: j'me dépêche d'entamer l'histoire ♥️
Sakai AkhiraTokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
avatar
Who are you? : Musicien et mannequin

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMer 21 Sep - 18:48 (#)
Bienvenue et bon courage pour ton histoire .

— 恋のメロディー—

I wouldn't change a thing about it
This is the best feeling This innocence is brilliant I hope that it will stay This moment is perfect Please don't go away I need you now And I'll hold on to it Don't you let it pass you by
Kobayashi KoichiAgent Ishikawa
★★★★☆☆☆☆☆☆
avatar
Who are you? : né le 12.12.1998 à tokyo, japonais, employé d'ishikawa corporation depuis l'année de ses 18 ans

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
125/200  (125/200)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMer 21 Sep - 19:16 (#)
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche!
N'hésite pas à nous contacter si tu as une question !

— 恋のメロディー—



Lucky One — The moment I rage like the storm And you stop in my world You are my only one The moment I discover you You shine more radiantly I’ll be the lucky one ; ©️ me'ow



InvitéInvité
avatar
MessageMer 21 Sep - 21:12 (#)
LEE JONG SUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUK :kling: :kling: :kling: :kling: :kling: :kling: :kling: :kling: :kling:
OMG QUE JE L'AIME CE PETIT QUE JE L'AIME, IL A UNE BOUILLE SI QSJKDN?JEKDSHN?JKBN
(pardon, entre le cerveau un peu beaucoup fatigué et le côté fan qui ressort ça fait pas un magnifique mélange, on est d'accord ? ;w; )

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuue :eye:

Courage pour la fin de ta fiche, amuse-toi bien parmi nouuuuus
Nang Jae HwanTokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
avatar
Who are you? : fleuriste passionné

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageJeu 22 Sep - 18:36 (#)
merci pour votre accueil :eye:

misaki › omg mais ce message, j'ai tellement ri. Laughin tu m'as fait ma journée, merci ♥️

— 恋のメロディー—

I say that I won’t touch you. But my fingers are liars. I tell you how I won’t hold you. But my arms are going to hell. I promise I won’t kiss you. But my lips break it. I let you know that I won’t love you. But my heart has no conscience. And no part of me will apologize.
Yanagi ReiRainbow Love
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
avatar
Who are you? : Mario Kart sans la moustache et en +++ sex

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
100/200  (100/200)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageJeu 22 Sep - 19:39 (#)
Bienvenue à toi !! boulette in love
Tu verras, c'est un petit forum douillet par ici, tu t'y plairas, je le sais, je le vois, je le sens !

Courage à toi pour la fin de ta fiche, t'y es presque èé

— 恋のメロディー—

Go! Girl Crush!
I’m hot these days, my cuteness is a given, my sexiness is the highlight. Red color lipstick, my behind like an apple hip •• ALASKA (mamamoo)

Contenu sponsorisé
Message (#)
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Kyung Hei ; as bright as I can shine
» shim aliyyah ✘ belongs to the wild
» Kim Jin Hwan
» (M) Won Jong Jin - Nom Tae Hwan
» Tu vois je te l'avais dis ! [PV Tae Hwan]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AKAI ITO :: The end :: Données certifiées-