☙ Si ton personnage est inscrit au programme, n'oublie pas de venir demander ton couplage ici !


Partagez | 
 

 Nice to see you again, hm-hm + Chang Min

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Love In Progress
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
Who are you? : Mannequin et chanteur dans le groupe Amhert de VK.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
100/150  (100/150)
avatar
Mune Maeshi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageVen 11 Nov - 11:50 (#)

Nice to see you again, hm-hm.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] + En tant que seul fils de la famille Mune, Maeshi, malgré l'approche de ses vingt-sept ans, conservait toujours des responsabilités au sein de sa famille - ou du moins, ce qui y ressemblait. Depuis son plus jeune âge, les sorties avec ses parents se résumaient globalement en réceptions chics, hype. De nombreux autres riches se rendaient dans ces soirées mondaines où l'hypocrisie était le meilleur parti à prendre pour ne pas tomber dans la démence. Il fallait faire bonne impression, être le bon fiston à papa et maman ; tout ce qu'avait fini par haïr Maeshi.
Cela faisait bien des mois que le chanteur et mannequin n'avait pas eu à se préoccuper de ces moments désagréables, mais, en recevant un coup de téléphone de la part de son père, il comprit très vite. Sa mère et lui partaient pour un soi-disant voyage d'affaires aux Etats-Unis, par conséquent, comme la famille Mune ne pouvait pas s'y soustraire, Maeshi avait pour obligation d'y aller à leur place. L'échange s'était clôturé par une promesse d'une grasse somme déposée sur le compte du jeune homme s'il s'y montrait.
Alors, le jour venu, il s'habilla pour l'occasion et, les mains enfoncées dans les poches de son pantalon, il se rendit à l'événement organisé dans l'une des hautes tours de Minato. Pour pouvoir pénétrer dans le bâtiment, il fut plus contrôlé que jamais, s'apercevant par la même occasion que des caméras étaient dans tous les coins. Mae revêtit son plus beau sourire, espérant qu'au moins ses fans le reconnaîtraient et penseraient de lui qu'il était un homme doué sur tous les points. Le chant, le mannequin, les affaires, la famille... Bon, ses relations amoureuses étaient connues, mais tues ; ce n'était pas trop mal.

« Monsieur Mune ? Vous pouvez y aller. Passez une agréable soirée. »

Le garde s'inclina légèrement face à lui, désignant en même temps la porte non loin de là. La réception battait déjà son plein et Maeshi regrettait d'être venu. Il finirait probablement la soirée dans une autre boîte de nuit pour ne plus penser au supplice que ses parents lui infligeaient. Se préoccuper de lui uniquement lorsqu'ils en avaient le besoin... Une affaire de famille dans laquelle avait grandi Maeshi et qui agissait exactement de la même manière avec quasiment tout le monde.
Ses pas le conduisirent d'instinct jusqu'à un buffet où des cocktails étaient servis par des jeunes gens peut-être moins âgés que lui. Il tendit la main, remercia et s'appuya nonchalamment près d'une fenêtre close. Qui connaissait-il dans toute cette mélasse ? Peu de monde dont il avait envie de s'approcher et de prendre des nouvelles. La plupart n'étaient que des vieux accompagnés de leur femme plus jeune de vingt ans. Bon sang, le mannequin se demandait vraiment ce qui le retenait ici... Ah, si. L'argent promis.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

— 恋のメロディー—

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡) le chant des sirènes.
Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : étudiant en chimie

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Oh ChangMin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageVen 11 Nov - 21:37 (#)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Nice to see you again, hm-hm
FT. Mune Maeshi

Changmin était exaspéré, encore il devait se rendre a une soirée mondaine, docilement pour son père. Sa mère est encore a Los Angeles, et son père avait une autre soiré, et sa sœur n'étant plus de ce monde, c'était alors lui qui devait se coltiner cette soirée de potiche sans cervelle. Oui, il détestait les soirées, surtout celle des riches. Surtout quand il était mis au courant au dernier moment. Et s'il n'était pas encore sous la responsabilité parentale il enverrait balader toute ses soirées ridicules au fond d'un poubelle fermé a triple tour. Mais ce n'est pas le cas, il doit accepter sans broncher, ce qu'il fait. Il était partie en ville se matin même acheter une nouvelle tenue, comme chaque fois il ne manquait pas une occasion pour remplir son armoire de fringue bien trop garnie d'habit usé qu'une seul fois avant de finir au oubliette dans la grande salle a l'étage dédier a ses vêtements. Il commençait a en avoir marre de quitter une soiré pour en trouver une autre le lendemain si ce n'est pas dans les minutes qui suive. Mais il se taisait. Parce qu'au final il n'a rien de mieux a faire de ses soirées, a part rester cloîtré chez lui a tourner en rond. Il enfila sa nouvelle tenue rapidement, puis se coiffa et se brossa les dents. Être impeccable. Irréprochable. Tel était les mots clé de la famille Oh. Être parfait au yeux du monde. Et ça le fatiguait parce qu'il savait la perfection impossible, inexistante dans se monde.  Il soupira et fini de se préparer, prend son porte feuille et descend. Il n'oublie pas de fermer la porte, et rejoint sa limousine noir qui stationnait a l'entré sous sa demande. Les rues étaient dégagé aujourd'hui la route serait rapide et ça lui évitera son mal des transports. Il monte et s'installe.

Il arriva au lieux de la soirée. Il descend du véhicule et se dirige a l'entré ou il décline son identité au près du garde qui contrôlait chaque nouveau invité. Chang était agacé sans le montrer, gardant son aire éternellement neutre, froid, figé. Il entra enfin, il restait droit et saluait les personnes qu'il croisait  pendant son trajet. Il arriva bien vite devant le buffet, seul endroit intéressant, car il ne savait quoi faire d'autre, il parlait peu au autres, et souvent les riches parlaient de choses qu'il ne comprenait pas, où qui ne l'intéressait pas le moins du monde. Il attrapa une mini bout de pizza qui trônait sur la table comme gâteau apéritif. Il commença a grignoter en regardant les riches présent a la soirée. Plein de gens ennuyeux a mourir évidemment. Puis près d'une fenêtre il crut reconnaître une vielle connaissance, il en était pas sûr, il n'avait pas bonne mémoire des visages, alors mine de rien il longea le buffet en s'approchant. Oui. C'était bien Mune Maeshi. Il arriva près du garçon.

« - Alors toi aussi tu fais apte de présence ici ? »

il ne savait pas trop comment l'aborder, il avait laissé échapper sa première idée, en essayant d'être le moins impoli, il ne savait plus trop si le garçon faisait aussi attention au parle que les vieux riches qui servait de parents.
Code by Joy
Love In Progress
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
Who are you? : Mannequin et chanteur dans le groupe Amhert de VK.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
100/150  (100/150)
avatar
Mune Maeshi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageVen 18 Nov - 23:37 (#)

Nice to see you again, hm-hm.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] + Ils étaient tous si hypocrites. Il n'avait envie que d'une chose en les voyant aussi mielleux les uns avec les autres : s'en aller de cette soirée avant qu'il n'ouvre un peu trop sa bouche pour déclarer que tout ceci n'était que de bonnes vieilles bêtises à jeter à la poubelles. Pour quelle raison est-ce qu'ils se réunissaient tous ici comme des imbéciles ? Une oeuvre caritative, vraiment ? Ils empestaient tous l'argent, avec leurs femmes de vingt ans autour du bras, les costumes à trois milles yens, et tout le reste de la panoplie, sans oublier les gardes du corps qui patientaient tous à l'entrée comme de bons gorilles.
Maeshi demeurait de son côté, son verre dans la main, en retrait près de la fenêtre. De temps en temps, il laissait son regard se perdre dans l'étendue de la ville, en bas de cette immense tour dans laquelle il était enfermé. Il fallait au moins qu'il reste ici jusqu'à ce que le président de toute cette assemblée de faux-jetons fasse son joli discours en carton. Non, Mae ne possédait pas la moindre compassion ou estime, surtout, de ces gens. Pourtant, il en faisait partie, qu'il le veuille ou non, et il était tout autant attiré par l'argent qu'eux. Mais ce n'était pas pour les mêmes raisons.
Le mannequin aimait l'argent puisqu'il avait toujours baigné dedans depuis son plus jeune âge. Au moindre de ses caprices, il était comblé de jeux, jouets et autre peluche en tout genre. Aujourd'hui, il avait besoin de vivre dans le luxe, de faire perdurer ce qu'avaient instauré ses parents. Il vivait dans l'argent comme les pauvres dans la pourriture. Pour lui, c'était tout à fait normal et il ne se verrait pas en train de ramper au sol pour obtenir de quoi se remplir le ventre.
Il soupira, passa une main dans ses cheveux, leva un sourcil en apercevant un jeune homme venir dans sa direction. Tiens, lui aussi était bloqué ici comme lui ? Il lui adressa d'ailleurs la parole, mais le chanteur ne lui répondit pas tout de suite, ne se souvenant pas vraiment de ce visage plus jeune que le sien. Et puis, tout à coup, les souvenirs revinrent à son esprit et il ouvrit de grands yeux.

« Bon sang, Chang Min ! Mais qu'est-ce que tu fais là ?! »

Il était plus que choqué de le retrouver dans cet endroit après autant d'années. Il ne put s'empêcher de s'approcher davantage de lui, lui tourner presque autour pour voir quel homme il était devenu. Depuis combien de temps ne s'étaient-ils pas vus ? Maeshi se souvenait encore du moment où ses parents lui demandait d'aller jouer avec lui alors qu'ils avaient dix ans d'écart...

« Quel âge ça te fait maintenant ? Je n'en reviens pas que tu sois coincé dans cette soirée d'hypocrites toi aussi. »

Eh bien, finalement peut-être qu'il n'était pas venu ici pour rien. Oui, peut-être que la soirée deviendrait au moins un peu plus supportable puisqu'il retrouvait une ancienne et vieille connaissance de ce monde de riches dans lequel ils nageaient tous les deux.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

— 恋のメロディー—

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡) le chant des sirènes.
Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : étudiant en chimie

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Oh ChangMin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageDim 27 Nov - 22:28 (#)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Nice to see you again, hm-hm
FT. Mune Maeshi

Il crut s'être trompé quand le garçon le regarda sans répondre. Il n'avait pas une très bonne mémoires des visages, et puis cela faisait longtemps qu'il n'avait pas vu le garçon devait jouer quand il venait chez eux malgré leur différence d'âge et que Changmin était assez surexcité a l'époque. Mais il fut vite soulagé quand le garçon sembla le reconnaître avant de lui tourner autour.

« Bon sang, Chang Min ! Mais qu'est-ce que tu fais là ?! »

La même chose que lui sans doute, obligé d'aller se pavaner devant toute cette assemblé pour faire bonne impression. C'était l'inconvénient de tout cette argent. Il y a toujours un revers de la médaille. La face caché du pile. Un côté emmerdant au bonne chose. Tous ces gens étaient ennuyeux et il préférerait être ailleurs qu'ici. Lui ne voulait de l'argent que pour remplir les vides laissé par le temps par le passé. Même si le vide ne semblait jamais se combler, c'était un gouffre, et donc de plus en plus d'argent. Mais il se passerait bien de toute ses soirées casse bonbon qui dure trois plombe, avec de faux sourire, que Chang n'abordait jamais, puisqu'il ne sourit jamais. Et s'il essaye, il est tellement peut habitué que son sourire n'est plus qu'un rictus qui déforme ses traits sans harmonie qu'au final il vaut mieux le voir sans expressions. Tous ces fausse politesse que même lui doit pratiquer pour ne pas a avoir son père sur le dos. Ces fausse paroles qui ne veulent rien dire, et qui fait sentir plus seul qu'autre chose.

« - Je m'emmerde à supporter les mondanité de mes chère parents et toi ? »

Maeshi semblait finir son inspection des lieux. Changmin se tenait droit et attendait que le garçon s'arrête devant lui. Il devait être autant choqué que lui de le revoir ici après toute ces années où il ne c'était pas vu.

« Quel âge ça te fait maintenant ? Je n'en reviens pas que tu sois coincé dans cette soirée d'hypocrites toi aussi. »

On peut le dire oui. Il est coincé. Ligoté. Prisonnier de cette maudite cellule au air luxuriante. Trop de faux, trop de brouhaha sans source valable, trop d'attente pour rien et un paradoxe trop grand. Des riches qui veulent faire de la charité sachant qui ne lâcherait pas un de leurs précieux fric. Pathétique. Tout ça parce que ses parents ne sont pas libre et ne pouvait pas rater ''cette soirée enrichissante qui permet une bonne vision de la grande famille Oh''. Qui permet rien oui et enrichie en que dalle. Vraiment une vision de vieux c'est emmerdant a souhait. Si c'était le but c'est réussis, toute les applaudissement sont pour l'organisateur.

« - dix neuf ans et toi ? Les parents son occupé il ne restait que moi malheureusement. »
Code by Joy

— 恋のメロディー—

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Love In Progress
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
Who are you? : Mannequin et chanteur dans le groupe Amhert de VK.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
100/150  (100/150)
avatar
Mune Maeshi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSam 3 Déc - 18:40 (#)

Nice to see you again, hm-hm.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] + Un sourire - rictus ? - se forma sur les lèvres de Maeshi aux paroles de son interlocuteur. Ils étaient tous les deux revenus comme des années en arrière, coincés dans un endroit qu'ils ne supportaient pas avec des personnes qu'ils ne connaissaient ni d'Eve ni d'Adam.

« A peu près la même chose que toi, les supporter tous, ou au moins essayer de le faire. »

Derrière eux, un homme au visage pas inconnu de Maeshi passait. Le jeune homme adressa un faux sourire en levant sa coupe de champagne dans sa direction, histoire de montrer qu'il l'avait vu en retour et qu'il le saluait. L'échange ne dura pas plus longtemps puisque le mannequin put apprendre l'âge de Chang Min. Dix-neuf ans... Il était dans la fleur de l'âge, pas encore majeur ici au Japon. Il avait bien changé depuis ces dernières années.

« Je vais bientôt sur mes vingt-sept ans, d'ici quelques jours, répondit le brun. Alors, quoi de neuf depuis tout ce temps ? Qu'est-ce que tu deviens ? »

Non pas qu'il ne se fût jamais intéressé au devenir de son camarade, mais lorsqu'ils se voyaient, plus jeune, c'était dans des circonstances qui ne ravissait jamais Maeshi. Pour ne pas l'avoir dans leurs jambes, ses parents le traînaient dans ce genre de réception et l'envoyait "jouer" avec des enfants de son âge. Vraiment ? A seize ans jouer avec des gamins de sept ou huit ans ? Non, ça ne pouvait pas être des paroles sérieuses. Et pourtant.
Aujourd'hui, les choses étaient légèrement différentes puisqu'ils avaient grandi et qu'il n'était plus question de jouer à quoi que ce soit - et heureusement. Il fallait faire meilleure figure et cela était plus aisé de passer pour une "bonne" personne. Un enfant ne sait pas jouer de double jeu comme tous ces faux-jetons qui se pavanaient tout autour d'eux.
Il porta son verre à ses lèvre avant de se rendre compte qu'il l'avait déjà terminé. Il fronça les sourcils et arrêta un serveur dans son élan pour attraper une nouvelle coupe sur le plateau qu'il tenait d'une main. Il en saisit également une pour Chang Min, histoire de trinquer avec lui pour ces retrouvailles.

« Mais tu as le droit de boire, au moins ? le taquina-t-il. Allez, fêtons tout ce luxe ahurissant en dressant fièrement nos verres pour tous les enfants malades dans le monde ! »

Œuvres caritatives... C'en était presque désolant de voir dans quelles conditions elles se déroulaient. C'était bien pour cette raison que Maeshi ne s'était pas gêné pour parler peut-être un peu plus fort qu'auparavant en venant lever son verre en face de celui de Chang Min.

« Pour ma part, sinon, reprit-il après avoir bu une gorgée, je suis dans la mode. Le mannequinat plus précisément. Et puis, j'ai continué de chanter. J'ai mon propre groupe et on commence à se faire une place un peu plus importante dans cette société. »

Puisque bien sûr, le jeune homme ne pouvait pas contenir ce sujet plus longtemps. Il adressa un sourire à son vis-à-vis, attendant alors de connaître sa propre situation.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

— 恋のメロディー—

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡) le chant des sirènes.
Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : étudiant en chimie

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Oh ChangMin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageDim 5 Fév - 17:12 (#)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Nice to see you again, hm-hm
FT. Mune Maeshi

Coincé ici, son interlocuteur semblait du même avis que lui sur ces soirées idiotes. Et il fut soulagé de ne pas être obligé de faire semblant d'apprécier cette soirée au allures de comédie musicale…. Enfin là où tout le monde semblé jouer un rôle. Mais Changmin ne sut dire si c'était un comique ou une tragédie qui se jouait ici. En tout cas ça l'ennuyait lui ainsi que Maeshi. Il vit le garçon saluer quelqu'un derrière lui, alors Chang, d'un naturelle curieux , se retourna pour voir a qui était adressé se faux sourire qu'afficher Maeshi. Un homme qu'il devait connaître. Un vieux riche qui pense qu'a son cul sûrement. Enfin, loin de lui de juger quelqu'un sans connaître mais bon, ici ils étaient presque tous pareille. Alors il ne risquait rien en avançant ces premiers propos. Façon sa restait dans sa tête alors il peut se permettre de penser ce qu'il veut. Son attention revient sur Mae, qui l'informa de son âge après lui. Il avait bien grandi et malgré son âge semblait quand même un peu plus jeune.

« - Bah rien de bien neuf, toujours a me faire trimbaler par les vieux, de soiré en soiré, a profité des tunes que mes parents font. »

parce qu'après tout autant profiter de tout cette argent, maintenant qu'il est là il n'allait pas cracher dessus. Mais au moins il assume et fait pas l'hypocrite. Et il peut aussi dire que son père compte absolument pas mettre un centime dans la cagnotte de cette œuvre de charité. Il assume aussi complètement qu'il a piquer le chéquier personnelle de son père et qu'il mettrait de l'argent dans cette cagnotte lui même de ça part pour le faire enragé. Il se demande juste combien il doit mettre pour faire assez rager son père mais pas trop non plus pour pas perdre son honorable argent de poche. Mais ça va être compliqué.

Il regarde Maeshi. Il a quand même changé depuis le temps où ils devaient jouer ensemble quand il avait huit ou neuf ans. Il avait l'air plus mur et puis plus grand ? Et plus costaud ? Enfin peut être il se souvient pas vraiment comment ils étaient à l'époque, juste que ça devait être énervant pour le plus grand. Parce lui aussi maintenant ne se voit pas jouer avec un gamin de neuf ans. Et que heureusement maintenant ils peuvent parler en adulte.

Maeshi attrape deux verres et lui donne une. Chang ne se fait pas prié et attrape la boisson alcoolisé. Et même s'il n'est pas majeur c'est pas grave c'est pas comme si c'était la première fois, et puis c'est pas lui qui conduit.

« - Bien sur, au pire y auras qu'à graisser la patte des flic. A la santé des enfants malade ! »

il lève son verre a son tour en levant la voix également a la dernière parti de la phrase, et pas grave si on les regard, parce qu'au fond il ont raison ? Ils on foutu plus d'argent a la mise en place de la soiré qu'ils mettrons d'argent dans la cagnotte. Cette soirée est juste une excuse pour faire une soirée voilà tout. Il prend une gorgé en écoutant Mae expliquer qu'il est dans la mode et le chant.

« -c'est super. Ça te plait ? Moi j'étudie encore dans la chimie… et c'est tout, après je fais les soirée que mon père m'oblige vu que ma mère est pas là. »

et que sa sœur est décédé… il est donc le seul a pouvoir remplacer son père.
Code by Joy

— 恋のメロディー—

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contenu sponsorisé
Message (#)
 
Nice to see you again, hm-hm + Chang Min
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Leurs chiens meurent pendant la traversée Nice-Calvi
» Scott 17 mois croisé teckel/papillon (06) Nice
» Bérénice - Faris
» Lindsay Chang (ou Ginny Weasley, si je peux^^)
» Voir Nice Sous la Pluie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AKAI ITO :: Tokyo :: Minato-
Sauter vers: