☙ Si ton personnage est inscrit au programme, n'oublie pas de venir demander ton couplage ici !


Partagez | 
 

 Dance like no tomorrow (+) Fujita Isao

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Love In Progress
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
Who are you? : Mannequin et chanteur dans le groupe Amhert de VK.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
100/150  (100/150)
avatar
Mune Maeshi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageVen 10 Fév - 22:22 (#)



DANCE LIKE NO TOMORROW.

Dance, dance, dance, like no tomorrow, we can do right, we can see the light, this is how we fight and we sing a song, listen now and we’re free.


Les soirées s'alignaient les unes à la suite des autres sans le moindre problème pour Maeshi. Il sortait avec ses amis, soit les membres de son groupe, soit d'autres - il en possédait tant ! Alors, cette fois-ci, encore, il prit soin de bien s'habiller et de se coiffer avant de quitter son appartement. Il n'y passait qu'en coup de vent, se contentant de dormir quelques heures et de nourrir son poisson avant de repartir pour s'amuser. Parfois, il se calmait, mais il avait des passes où il ne faisait que danser jusqu'au bout de la nuit. Il buvait, il riait, il rentrait chez des inconnus ; mais il était encore jeune, n'est-ce pas ?
Il ne se prenait pas la tête... sauf pour cette nouvelle lettre qu'il avait reçu. Heureusement, d'ailleurs, qu'il avait eu le réflexe d'ouvrir sa boîte aux lettres pour se rendre compte que l'Ishikawa Corporation lui avait envoyé un nouveau rendez-vous depuis deux jours. Bon, au moins, il connaissait maintenant la date et il n'avait plus qu'à ne pas l'oublier. Il était impatient de découvrir une nouvelle tête, se demandant si, cette fois-ci, elle ne terminerait pas comme Yoora... Elle était rentrée en Corée et Maeshi n'avait plus eu de nouvelles. Néanmoins, il ne s'en était pas plus préoccupé que cela, malgré l'unique fois où elle était venu le voir à la fin de l'un de ses concerts.
Le mannequin prit la direction de Chuo, la nuit était déjà tombée depuis un moment. Vingt-trois heures approchaient aussi vite que le jeune homme de la boîte de nuit chic. Après tout, pourquoi se priver ? Il avait de l'argent à revendre et le dépenser n'importe comment, ses parents le lui avaient appris depuis son plus jeune âge. Il rejoignit donc quelques amis, ainsi qu'Isao qui patientait déjà.
Un grand sourire plaqué sur les lèvres, Maeshi s'avançait vers lui.

« Salut ! lui fit-il. Tu es là depuis un moment ? »

Isao et lui se connaissaient depuis un petit moment, et malgré le petit souci lié à l'alcool qui avait légèrement entravé Isao, Maeshi ne l'avait pas laissé tomber. Ce n'était pas dans son caractère, surtout quand il appréciait une personne autant que lui.
Il sortit une cigarette de la poche de son pantalon, en proposa une à son ami, avant de l'allumer et de tirer un instant dessus. Le temps était plutôt agréable ce soir-là, il valait mieux en profiter avant de pénétrer dans le night-club qui battait déjà son plein. Mae sentait presque la chaleur des corps qui s'enivraient le retrouver jusqu'ici.

« Comment tu vas depuis le temps ? Prêt pour t'amuser là-dedans ? »

Un nouveau sourire s'étendit sur son visage. Lui avait plus que hâte de s'y engouffrer pour découvrir dans quel univers ils allaient pénétrer pour le reste de la soirée.
love.disaster

— 恋のメロディー—

until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡) le chant des sirènes.
Agent Ishikawa
☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆
Who are you? : Travaille à Akai Ito

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
0/0  (0/0)
avatar
Fujita Isao
Voir le profil de l'utilisateur
MessageJeu 16 Fév - 18:53 (#)

Dance like no tomorrow

ft. Mune Maeshi


   
« Danser, le meilleur moyen pour attirer toutes les jolies filles. »
Isao et son ami du lycée Maeshi, son aîné, s'étaient donnés rendez-vous en boîte, dans l'une des plus célèbres discothèques de la ville. Énormément de personnes y allaient, et cela faisait bien longtemps que le jeune agent d'Ishikawa ne s'y était pas rendu. En effet depuis son coma éthylique fait quelques années auparavant, il y mettait désormais rarement les pieds. Il savait qu'il pourrait prendre bien plus qu'un verre d'alcool, alors il évitait d'être trop influencé par n'importe qui. Mais, puisqu'il n'avait pas vu son ami depuis un long moment, celui-ci fit une concession en rapport à ses règles et décida finalement de se rendre avec lui dans le célèbre nightclub "Diamond Roses".
Le jeune agent avait fini sa journée assez tard, mais dès qu'il fut rentré, n'hésita pas à sauter vite à la douche et ainsi ensuite il s'habilla convenablement et assez chiquement, dont avec une chemise. Puis, il se coiffa et se parfuma. Comme il s'était assez rapidement préparé, il pris bien le temps pour manger des nouilles instantanées -car il adorait ça- et, lorsque l'une de ses émissions préférées était finie, il prit sans plus tarder ses affaires et fila dehors. Comme la discothèque était assez loin de là, il décida de prendre le métro qui n'était pas trop bondé vu l'heure, et se rendit donc à la fameuse discothèque. Puis, il se pointa dans la queue, regardant déjà les autres groupes de jeunes qui y étaient. Peut-être que ce soir, il aurait la chance de pouvoir rentré accompagné, ne serait-ce que le temps d'une nuit. Car oui, cela faisait un petit moment qu'il n'était pas sorti à l'extérieur et qu'il n'avait pas eut de plaisir charnel.

Il patientait tranquillement, observant l'heure et la file qui se remplissait de plus en plus. Isao espérait vraiment que Maeshi se dépêche et, à peine pensa-t-il à lui que le concerné apparu comme par magie. Isao fit alors un énorme sourire à son ami qui, lui aussi, était vraiment très beau pour cette soirée en boîte.

- Bonsoir ! Hum... Depuis sans doute plus d'une vingtaine de minutes. C'est fou à quel point la queue se remplie si vite !

Il regarda à nouveau autour de lui, laissant une place à Maeshi. Puis, Maeshi sorti son paquet de cigarettes et en proposa une à Isao. Normalement, le jeune agent ne fumait plus ou presque, alors comme il n'en avait pris qu'une seule de la journée, il se dit qu'il ne serait pas de refus d'en prendre une seconde, pour se détendre davantage. Alors, il remercia son ami et emprunta son briquet pour allumer sa cigarette. Il apprécia fortement les premières bouffées, puis repris machinalement les mêmes gestes de d'habitude.

- Eh bah je vais super bien, et toi ? Bon, le boulot me prend beaucoup de ma vie sociale mais j'ai pas le choix. Alors oui, j'ai trop hâte de me défouler ce soir. Et toi alors, dans tout ça ?

Il ne cessait de sourire à son ami, content de le retrouver ce soir-là. Lui avait été l'un des rares à être resté présent lorsque Isao avait fait son coma éthylique. C'était un de ceux qui étaient précieux pour le jeune homme.
Enfin, la discothèque ouvrit ses portes, et la queue commença à avancer bien rapidement. Les deux jeunes hommes eurent à peine le temps de parler que déjà, ils durent jeter leur cigarette et pénétrèrent dans la discothèque; le videur avait tout de suite reconnu Maeshi vu qu'il semblait être un sacré habitué des lieux.
   

   

code by ORICYA.


— 恋のメロディー—

Le revers de la médaille
On a une vie, on peut jouer avec et en faire ce que l'on veut. Mais lorsque l'on franchit la ligne, il est très difficile de revenir en arrière ou même à la vie normale. Croyez moi, j'en sais quelque chose.
   
•• AMAARANTH ♫♪
Love In Progress
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
Who are you? : Mannequin et chanteur dans le groupe Amhert de VK.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
100/150  (100/150)
avatar
Mune Maeshi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageVen 24 Fév - 21:52 (#)



DANCE LIKE NO TOMORROW.

Dance, dance, dance, like no tomorrow, we can do right, we can see the light, this is how we fight and we sing a song, listen now and we’re free.


Il était là depuis une vingtaine de minutes ? Cela faisait quand même long, mais si Isao ne lui avait pas fait de remarque sur son retard, cela signifiait sans doute que patienter tout ce temps ne l'avait pas ennuyé plus que ça. Le mannequin hocha donc brièvement le visage en continuant de tirer sur sa cigarette. A l'intérieur, il entendait déjà le "boum boum" habituel qui hantait souvent ce genre de lieu. Il avait hâte d'entrer et de laisser son corps aller sur la piste de danse, oublier tous ses ennuis du quotidien...

« Je vais bien aussi, répondit-il à son ami avant d'écraser le restant de sa barrette de nicotine sous sa semelle. Moi, le mannequinat me fatigue de plus en plus, mais étant donné que c'est ma principale ressource, je ne peux pas cesser. Mais bon, un jour Amhert percera et je ferais ce que je désire vraiment. »

Il lui adressa un clin d’œil, persuadé qu'il avait raison. La musique était toute sa vie et son groupe bien plus encore. C'était lui qui l'avait fondé alors autant dire qu'il en était extrêmement fier. Il le portait un peu plus loin chaque jour qui passait et la seule chose qu'il attendait plus ou moins patiemment était de vraiment percer vers le grand public, vivre de sa passion et jouer dans des salles plus grandes que ce qu'ils faisaient déjà. Bien sûr, c'était de mieux en mieux puisqu'ils se produisaient dans de petites salles au lieu de se cantonner à de vieux bars. Quoiqu'il en soit, là n'était pas la question.
Les deux jeunes hommes finirent par se décider à pénétrer dans le night-club et Maeshi usa de ses connaissances pour qu'ils puissent entrer plus vite que tous ceux qui attendaient à l'extérieur. Ce n'était pas très respectueux, mais il s'en moquait bien ; Mae avait l'habitude d'agir de cette manière et d'en profiter quand il en avait l'occasion. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, ils se retrouvèrent à l'intérieur, les sourcils froncés tandis que leurs yeux s'accommodaient peu à peu à l'éclairage si particulier de ce genre d'établissement. Déjà de nombreux corps se mouvaient au beau milieu de la piste de danse, une masse grouillante, si informe finalement, dans laquelle Maeshi espérait bien se fondre sous peu.
Il adressa un sourire à son interlocuteur avant de lui faire signe de le suivre à travers cette marée humaine. Pour danser un peu, le chanteur avait besoin d'un petit verre ou deux et même s'il connaissait l'histoire d'Isao, celui-ci pouvait bien se permettre d'un boire un petit... non ?
Accoudé au comptoir, le sourire du garçon ne quitta pas son visage. Il se tourna vers Isao pour presque crier pour qu'il puisse l'entendre à travers le brouhaha.

« Qu'est-ce que tu veux boire ? C'est ma tournée, profites-en ! »

De son côté, une pinte de bière fut commandée pour Maeshi. C'était toujours de cette manière que débutait une bonne soirée. Les choses sérieuses ne tarderaient pas à suivre.

love.disaster

— 恋のメロディー—

until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡) le chant des sirènes.
Agent Ishikawa
☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆
Who are you? : Travaille à Akai Ito

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
0/0  (0/0)
avatar
Fujita Isao
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMar 28 Fév - 18:19 (#)

Dance like no tomorrow

ft. Mune Maeshi


« Danser, le meilleur moyen pour attirer toutes les jolies filles. »
Isao tirait lui aussi sa cigarette, toussant légèrement au début avant de s'habituer à la fumée de nicotine. Enfin, tout comme Maeshi, il ne tarda pas à l'écraser sur sa semelle et de pénétrer au sein de la discothèque, passant devant certaines personnes grâce à son ami. Ce soir, il allait passer une bonne soirée, tout oublier et s'amuser. Grâce à la cigarette il se sentait encore détendu et décontracté que précédemment, tout comme son ami.

- Ah, merde... Ils te laissent pas faire ce que tu veux ? Je suis sûr que ton groupe percera bientôt. Au fait, tu m'as toujours pas amené à l'un de vos concerts ! Ca fait longtemps que je l'attends.

Il lui fit un petit clin d’œil à son tour avant de lui adresser un énorme sourire, puis il pénétra dans la discothèque en compagnie de Maeshi. La musique battait son plein, et déjà beaucoup de personnes se déhanchaient sur la piste de danse; une légère odeur de sueur mélangeait à tout types de parfums régnaient à l'intérieur. Isao avait déjà hâte de se mêler parmi cette foule et danser contre les corps des jolies filles. Le corps du jeune agent d'Ishikawa sentait déjà son pied bouger au rythme de la musique forte, et il suivi son ami jusqu'au bar, en passant entre les gens. C'est alors qu'il posa ses fesses sur l'un des quelques tabourets et regarda le joli comptoir rempli de couleurs, et les serveurs qui donnaient de très jolis cocktails. Puis, à la question de Maeshi, Isao se mordit la lèvre : pas d'alcool, surtout. Alors, il réfléchit un instant et finit par répondre.

- N'importe quel cocktail, mais sans alcool, s'il te plaît.

Il n'était pas trop difficile au niveau des boissons, alors il se fichait de ce qui allait lui être servi. Lui, voulait juste éviter de boire car il savait qu'il aurait du mal à s'arrêter; chose qui serait très néfaste pour lui. Puis, Isao tourna alors son visage vers la foule, et observa non loin de lui un groupe de jeunes filles qui dansaient sur la piste de danse; elles semblaient toutes très jolies ! Ou bien était-ce l'effet de groupe qui faisait cet effet-là. C'est alors qu'une idée lui traversa l'esprit, et il se pencha vers son ami avant de parler fortement, voire crier.

- Ca te dit un petit défi ? Celui qui embrasse le plus de nanas !

Il fit ensuite un énorme sourire après s'être redressé. Isao aimait les défis, et surtout ce genres de défis-là. En tout cas, les deux amis allaient passer une très bonne soirée.

code by ORICYA.


— 恋のメロディー—

Le revers de la médaille
On a une vie, on peut jouer avec et en faire ce que l'on veut. Mais lorsque l'on franchit la ligne, il est très difficile de revenir en arrière ou même à la vie normale. Croyez moi, j'en sais quelque chose.
   
•• AMAARANTH ♫♪
Love In Progress
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
Who are you? : Mannequin et chanteur dans le groupe Amhert de VK.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
100/150  (100/150)
avatar
Mune Maeshi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageJeu 9 Mar - 16:08 (#)



DANCE LIKE NO TOMORROW.

Dance, dance, dance, like no tomorrow, we can do right, we can see the light, this is how we fight and we sing a song, listen now and we’re free.


C'était vrai que Maeshi n'avait jamais pensé à prendre une invitation pour Isao, mais celui-ci aurait aussi pu payer pour venir le voir de son plein gré. Il ne s'agissait parfois que d'une consommation à l'entrée du bar pour pouvoir profiter du spectacle qu'il produisait avec le reste de son groupe... Isao pouvait bien faire un petit effort pour boire un verre ou deux, non ?
Tout comme en cet instant, accoudé dans le night-club. Se hissant sur le tabouret, Maeshi avait déjà choisi ce qu'il désirait que son interlocuteur se contentait d'un petit cocktail sans alcool. Bon, d'accord, le mannequin connaissait très bien l'histoire de son ami, mais ce n'était pas non plus tous les jours qu'ils avaient l'occasion de s'amuser et de prendre du bon temps ensemble. D'ailleurs, le brun ne manqua pas de le lui faire remarquer en bonnes et dues formes.

« Sans alcool ? Tu sais très bien que je ne sors pas avec des gens qui ne boivent pas d'alcool, se rehaussa-t-il. Allez quoi, un petit verre pour m'accompagner, mh ? »

Maeshi connaissait bien les risques qui pouvaient survenir si son ami se laissait aller à une trop grande consommation d'alcool, mais cela n'arriverait pas puisqu'il était là pour le surveiller si jamais il dérapait. Ils se connaissaient depuis un moment, tous les deux, des années même, et si Maeshi avait participé au coma éthylique d'Isao - de près ou de loin - il avait aussi été l'un de ceux (le seul) qui était resté auprès de lui.
Malgré ces événements, cela n'avait pas dégoûté le mannequin de l'alcool pour autant. Il adorait se sentir un peu hors de son corps, hors de contrôle, ne plus savoir où il était ni ce qu'il faisait... Il possédait une grande capacité d’absorption, alors avant qu'il soit vraiment saoul, il fallait qu'il lève un peu trop le bras. C'était donc pour cela qu'il insistait auprès d'Isao ; car il savait qu'il pouvait assumer pour le refréner.
Néanmoins, cela ne semblait pas être dans les idées de son ami dans un premier temps puisqu'il avait dirigé le sujet vers un groupe de jeunes femmes qui s'amusait non loin d'eux sur la piste de danse. Un sourire amusé se traça sur les lèvres du chanteur qui appréciait l'idée du défi.

« Seulement de nanas ? » demanda-t-il puisqu'il était bisexuel et qu'il savait que cela pourrait être à son avantage pour remporter le défi.

Levant son verre en direction de son camarade, ils trinquèrent, burent un peu et Maeshi déclara que le défi était lancé en quittant son tabouret pour se diriger vers ledit groupe de filles repéré un instant plus tôt. Alors, laquelle succomberait à ses lèvres ?

love.disaster

— 恋のメロディー—

until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡) le chant des sirènes.
Agent Ishikawa
☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆
Who are you? : Travaille à Akai Ito

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
0/0  (0/0)
avatar
Fujita Isao
Voir le profil de l'utilisateur
MessageVen 10 Mar - 17:10 (#)

Dance like no tomorrow

ft. Mune Maeshi


« Danser, le meilleur moyen pour attirer toutes les jolies filles. »
Bizarrement, Maeshi sembla étonnement surpris de voir que son ami Isao ne prenait pas d'alcool, ce soir. Et pourtant, il savait très bien ce qu'il s'était passé il y a plusieurs années de cela. Le jeune agent d'Ishikawa Coportation voulait éviter qu'un tel événement se reproduise maintenant. Il était censé avoir mûri et censé avoir davantage pris conscience de la réalité des choses. Et lorsque son ami insista pour qu'il prenne ne serait-ce qu'un petit verre, Isao soupira et haussa les épaules, avant de regarder la foule qui dansait en plein milieu de la piste. Puis, il lui répondit aussi fort qu'il le put.

- Bon, très bien si ça te fait plaisir... Mais je veux le truc le moins fort de tout ce qu'ils proposent, d'accord ?

S'il acceptait de boire un verre d’alcool, c'était bien pour lui. En effet, Isao n'avait plus touché une seule goutte d'alcool depuis son coma éthylique; cela lui avait mis une sacré frousse, surtout. Ce n'était pas la première fois qu'il échappait à la mort d'aussi près, et il avait décidé qu'il devait arrêter de jouer avec sa propre vie, et se mettre en danger. Même s'il n'était pas croyant, à l'inverse de sa mère, il ne savait pas vraiment ce qui pouvait se passer s'il venait à quitter ce monde, et il ne souhaitait pas le savoir tout de suite. C'était idiot de basculer à nouveau et de finir sa vie dans une tombe, mort, sans vie, et sans rien après la vie. Il était jeune, et préférait se préserver pour plus tard.

Comme à son habitude, Maeshi prenait souvent les boissons les plus fortement chargées en alcool. Après tout, il semblait plus robuste et résistant à l'alcool que son ami. Mais c’était un peu cliché venant de sa part que les hommes buvaient forcément de l’alcool. Néanmoins, si, par la non vigilance de son ami Isao finissait complètement saoul, celui-ci passerait un très mauvais quart d’heure et, rancunier comme il l’était si bien, il ne parlerait plus à Maeshi durant un moment, et plus précisément jusqu’à ce que celui-ci s’excuse.

- Oui, seulement ! Tu me vois embrasser un homme, moi ?

Le jeune homme afficha une légère grimace, puis ria. Contrairement à son ami, lui n’était absolument pas intéressé par la gente masculine, et Maeshi avait davantage de chance de gagner ; chose que le plus jeune ne voulait pas, bien entendu. Puis, une fois qu’Isao reçu la boisson que lui avait commandé Maeshi, les deux jeunes gens trinquèrent et Isao bu quelques gorgées. Puis, chacun se leva en gardant son verre en main, et les deux partirent en direction du groupe de jeunes femmes ; en espérant gagner, bien sûr.
Il commença donc à danser près de deux d’entre elles, faisant des petits mouvements de danse, et parfois il se collait d’abord près de l’une, et parfois se rapprochait davantage de l’autre. Il discutait, blaguait et riait même avec les deux ; elles semblaient un peu sottes ; chose qui allait accentuer la donne du gage. Puis, il rebu quelques gorgées de sa boisson, et après encore deux-trois paroles prononcées qui semblèrent faire rire les deux jeunes femmes, celles-ci se mirent contre lui, et chacune à leur tour vinrent embrasser langoureusement le jeune homme. Il en avait deux d’avance, c’était bien parti !

code by ORICYA.


— 恋のメロディー—

Le revers de la médaille
On a une vie, on peut jouer avec et en faire ce que l'on veut. Mais lorsque l'on franchit la ligne, il est très difficile de revenir en arrière ou même à la vie normale. Croyez moi, j'en sais quelque chose.
   
•• AMAARANTH ♫♪
Love In Progress
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
Who are you? : Mannequin et chanteur dans le groupe Amhert de VK.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
100/150  (100/150)
avatar
Mune Maeshi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSam 25 Mar - 11:59 (#)



DANCE LIKE NO TOMORROW.

Dance, dance, dance, like no tomorrow, we can do right, we can see the light, this is how we fight and we sing a song, listen now and we’re free.


C'était facile. C'était trop facile. Peut-être même qu'Isao était encore trop influençable dans ses choix - ce fut la réflexion que se fit Maeshi quand il commanda une boisson alcoolisée pour tous les deux. Mais le mannequin n'était pas une mauvaise personne et il savait très bien se gérer lui-même ; il parviendrait tout autant à gérer son camarade de beuverie. Il était parfaitement au courant de son passé, des peurs qu'il avait pu ressentir, et il ferait attention pour lui si jamais les choses venaient à déraper. Néanmoins, dans l'immédiat, ils pouvaient débuter pleinement leur soirée et s'amuser jusqu'au bout de la nuit.
Maeshi se mit à rire à la remarque d'Isao. Il fut un peu déçu de ne pas être autorisé à embrasser des garçons car, ainsi, il était certain de pouvoir dépasser Isao. Mais bon, c'était d'accord, il se contenterait des filles et il ne demeurerait pas en reste pour être le premier à ce petit jeu-là.

« J'imagine alors que la pêche est ouverte ? » sourit Maeshi une fois qu'ils eurent trinqué ensemble.

Un large sourire se traça sur les lèvres du mannequin qui suivit son ami pour s'engager dans la foule. Mae se demanda depuis quand il n'avait pas eu l'occasion de s'amuser de cette manière quand son corps rencontra celui d'une cavalière. Cela lui arrivait, bien sûr, de sortir souvent de chez lui. Il draguait, s'amusait, embrassait et enlaçait. Mais il n'y avait pas de défi, puisqu'il était souvent seul. C'était presque une drogue pour lui, de s'aventurer dans les boîtes de la ville et de se présenter à celui ou celle qui lui plaisait le plus. Jamais d'engagement. Toujours plus de liberté.
Et un baiser plus tard, il changeait de partenaire, adressant un clin d’œil à Isao qu'il voyait bien entouré. Il se faufila dans la masse grouillante, buvant plusieurs gorgées de sa boisson qui arrivait sur la fin. Sur qui allait-il porter son regard ? Sur la brune ? Ou sur la blonde, là-bas, encadrée par deux autres filles ? Il croisa son regard et elle sut qu'il viendrait pour elle. Il ne passa pas inaperçu auprès de ses amies qui le reconnaissait car elles l'avaient vu sur des couvertures de magazines. Tu es le mannequin, n'est-ce pas ? Oui, bien sûr, et je chante aussi. Oooooh, Emiko, on a trop de chance ! Un sourire radieux, quelques mouvements de danse, rien n'était plus simple que cela.
Quand son verre fut terminé, Maeshi prit congé de ses trois autres filles acquises pour revenir vers le comptoir, s'y faire une place et commander une autre boisson. Passant une main dans sa chevelure, il lança un regard dans la foule avant d'apercevoir Isao. Il lui fit un signe, attendit qu'il arrive vers lui pour lui adresser un sourire.

« Alors, comment ça se passe ? De mon côté, j'ai eu de la chance de tomber sur un groupe de filles qui m'a reconnu. J'en ai eu quatre, en tout pour le moment. »

Le mannequin était curieux de savoir les résultats de son ami car celui-ci était plutôt beau gosse et se débrouiller très bien. Le défi lancé ne lui faisait pas peur, mais il savait qu'il avait un adversaire très redoutable en face. Néanmoins, la soirée ne faisait que débuter alors ils pouvaient prendre tout le temps qu'ils souhaitaient.
Le nouveau verre de Mae s'abattit sur le comptoir et il but immédiatement dedans.

« Tu en veux un deuxième tout de suite ou tu préfères attendre un peu ? interrogea-t-il son camarade. Je t'en autorise trois pour la soirée, ça devrait être déjà suffisant. »
love.disaster

— 恋のメロディー—

until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡) le chant des sirènes.
Agent Ishikawa
☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆
Who are you? : Travaille à Akai Ito

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
0/0  (0/0)
avatar
Fujita Isao
Voir le profil de l'utilisateur
MessageVen 21 Avr - 22:00 (#)

Dance like no tomorrow

ft. Mune Maeshi


« Danser, le meilleur moyen pour attirer toutes les jolies filles. »
Au sein de la discothèque, l'ambiance battait son plein. Par chance, les deux jeunes gens n'avaient pas mis trop de temps à pénétrer à l'intérieur; ils allaient donc pouvoir s'amuser davantage. Et en parlant d'amusement, l'alcool présentant dans le corps d'Isao commençait à faire lentement son effet. Ainsi, le jeune agent d'Ishikawa commençait à sentir la chaleur monter en lui. Ce n'était qu'un verre après tout, mais depuis son coma éthylique, il y était devenu beaucoup plus sensible et vulnérable. Et il affichait un énorme sourire après la question de son ami, tout en hochant la tête. Ils burent pour le moment un premier verre. Ce nectar était toujours aussi délicieux pour les papilles d'Isao, et il était d'une humeur un poil plus joyeuse qu'il ne l'était auparavant.
Et c'est de cette même humeur joyeuse qu'il commença à partir en quête de baisers provenant de diverses demoiselles présentent dans la discothèque. Il suffisamment qu'il montre un peu ses talents ainsi que son petit sourire charmeur et hop ! Il avait toutes les filles à ses pieds. Il en jouait beaucoup de ça, et c'est sans doute pour cela qu'il n'avait jamais réussi à être casé et avoir une vraie relation. Il s'accrochait une once de trop au superficiel et à l'immédiat, au paraître.

Il allait auprès des jeunes filles qui semblaient seules, et avait réussi à récolter quelques baisers plus ou moins langoureux; peut-être finirait-il avec l'une d'entre elles au creux de draps soyeux et couverts de sueur, qui sait ! Puis, en voyant son ami retourner au comptoir du bar, Isao le rejoignit assez rapidement, se posant à nouveau sur le tabouret haut. Il regarda son ami, les joues déjà bien rouges par la chaleur de la pièce. Le jeune homme s'était installé suffisamment prêt de Maeshi afin qu'il puisse l'écouter sans trop forcer; déjà que la musique était si forte.

- Oh, bravo ! Mais moi j'en ai eu cinq !

Joueur comme il l'était si bien, il tira la langue à son ami et lui afficha un clin d’œil. Maeshi avait cet avantage d'être mannequin, et donc les filles seraient davantage d'accord pour lui accorder un baiser. Mais qui donc ne souhaiterait pas avoir un baiser du très célèbre Mune Maeshi ? Drôle de question.
Puis, le mot "alcool" fut à nouveau prononcé par le plus âgé. Et c'est sans trop réfléchir que le plus jeune répondit, un grand sourire aux lèvres.

- Je le prends maintenant ! Et je prends comme toi.

Le goût de l'alcool était toujours aussi fort chez lui. Bien qu'il faisait des efforts presque surhumains pour arrêter, Isao se permettait un petit plaisir de temps en temps; mais à quel prix ?
Puis, le temps que les boissons alcoolisées soient préparées, Isao jeta à nouveau un coup d'oeil vers les filles qui étaient en train de se déhancher sur la piste de danse.

- Il y a beaucoup de choix ce soir ! J'aimerais bien m'en ramener une...

code by ORICYA.


— 恋のメロディー—

Le revers de la médaille
On a une vie, on peut jouer avec et en faire ce que l'on veut. Mais lorsque l'on franchit la ligne, il est très difficile de revenir en arrière ou même à la vie normale. Croyez moi, j'en sais quelque chose.
   
•• AMAARANTH ♫♪
Love In Progress
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
Who are you? : Mannequin et chanteur dans le groupe Amhert de VK.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
100/150  (100/150)
avatar
Mune Maeshi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageDim 7 Mai - 12:55 (#)



DANCE LIKE NO TOMORROW.

Dance, dance, dance, like no tomorrow, we can do right, we can see the light, this is how we fight and we sing a song, listen now and we’re free.


L'ambiance était vraiment bonne et Maeshi était plutôt heureux d'être venu dans ce night-club ce soir-là. D'autant plus que cela faisait un petit moment qu'il n'avait pas vu son ami Isao et passer un aussi bon temps en sa compagnie ne faisait que le ravir davantage. C'était amusant, oui, de boire un peu, de s'amuser sur la piste de danse, mais le plus intéressant était le défi qu'ils s'étaient lancés ce soir-là. Lequel obtiendrait le plus de baiser ? Isao était un excellent adversaire, sans doute le meilleur que Maeshi pouvait souhaiter sur ce point-là. Il ne fut donc pas tellement surpris de l'entendre dire qu'il avait pu embrasser une fille de plus que lui.
Un sourire se traça sur les lèvres du mannequin qui porta son verre à sa bouche avant de prendre la parole :

« C'est vrai qu'il y a du monde, répondit-il, je ne pensais pas qu'on aurait autant de choix ! Mais si tu en ramènes une chez toi, j'en veux également une ou deux avec moi ! » rit-il, amusé.

Parce que pour cela, le chanteur était l'un des meilleurs. Juste s'amuser un peu, sans jamais s'engager parce que cela ne l'intéresse pas le moins du monde. Pourtant, il y repensait, il était inscrit dans cette foutue machine de l'Akai Ito... Il soupira doucement, passant une main dans sa chevelure. Tant qu'il n'était pas lié de nouveau, il pouvait bien prendre du bon temps et s'amuser autant qu'il le désirait, n'est-ce pas ? Cette puce ne le contrôlait pas encore tout à fait - heureusement.
Il adressa un nouveau sourire à son ami, levant son verre une fois supplémentaire, son regard finissant par se perdre dans la foule qui ne faisait que grossir à vue d’œil. Cependant, avant de reprendre la chasse, ils devaient terminer leur boisson car s'aventurer là-dedans avec un verre plein risquait d'être très catastrophique. Personnellement, le mannequin n'avait pas envie de se salir ni d'attirer d'ennuis (pour l'instant car il était encore pleinement conscient de ses faits et gestes).

« Au fait, je ne crois pas que je t'ai déjà posé la question, mais en tant qu'agent, tu es aussi dans ce programme ? Tu sais, la machine et tout... »

Parce que même s'il n'était pas spécialement intéressé par le programme, il aimait bien être informé de ce dans quoi il était lui-même inscrit. Après, il se doutait bien que si Isao travaillait pour l'entreprise Ishikawa c'était un minimum parce que certaines idées pouvaient sans doute corréler avec les siennes. Aussi loin qu'il s'en souvienne, Mae ne pensait pas avoir eu cette conversation avec son ami. Pourquoi pas ce soir.
love.disaster

— 恋のメロディー—

until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡) le chant des sirènes.
Agent Ishikawa
☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆
Who are you? : Travaille à Akai Ito

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
0/0  (0/0)
avatar
Fujita Isao
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMar 9 Mai - 18:14 (#)

Dance like no tomorrow

ft. Mune Maeshi


« Danser, le meilleur moyen pour attirer toutes les jolies filles. »
Isao était super content de se retrouver dans cette boîte de nuit, en compagnie de son ami Maeshi. L'ambiance battait de plus en plus son plein, et davantage de monde -dont des jolies demoiselles- emplissait la salle. Et le jeune homme, assis sur un tabouret et accoudé au bar, "ventait" déjà ses exploits d'avoir embrassé le plus de filles, ce soir. Il l'affichait avec un sourire fier; car il était content de voir qu'il arrivait toujours à séduire aussi facilement les jeunes femmes. Néanmoins, lorsque Maeshi répondit à Isao qu'il allait essayer d'en ramener deux, le jeune agent d'Ishikawa fit de gros yeux, surpris.

- Deux ? Ah mais tu m'invites hein ! Je ne veux rien rater de ça. Je vais presque être jaloux.

Il lui tira alors la langue avant de lui faire un clin d’œil, il était amusé de la situation. Puis, les deux jeunes gens reprirent une boisson alcoolisée chacun, afin de se plonger un peu plus dans l'ambiance de la boîte de nuit. Et, alors qu'ils buvaient tranquillement, Maeshi vint à questionner son ami sur son inscription au programme d'Akai Ito, vu qu'il était employé chez Ishikawa Corporation. Alors, c'est sans trop tardé qu'il répondit à sa question.

- Ah ça, oui... Jamais j'aurais pensé être inscrit au programme, mais vu que je suis un employé, pas le choix. Faut montrer l'exemple, après tout. Mais je ne suis toujours pas couplé, et tant mieux ! Toi alors ?

Il continuait de siroter son verre, écoutant attentivement son ami. Il hochait la tête par moment et enfin, il termina de son verre. Il le laissa vide sur le comptoir, essuya ses lèvres humides avec le dos de sa main droite, et regarda son ami.

- Bon aller, on y retourne ? J'ai un défi à gagner moi !

Et il "sauta" de son tabouret de bar, puis s'étira un instant. Il se tourna vers la foule et avec toutes ses personnes qui dansaient à l'intérieur. Il se demandait s'il allait vraiment gagner son pari, car il avait un adversaire redoutable à affronter. Alors, c'est après un petit sourire en coin qu'il fit un petit signe à son ami, et qu'il alla se plonger dans la foule, à la recherche de nouvelles proies féminines à séduire et à embrasser.

code by ORICYA.


— 恋のメロディー—

Le revers de la médaille
On a une vie, on peut jouer avec et en faire ce que l'on veut. Mais lorsque l'on franchit la ligne, il est très difficile de revenir en arrière ou même à la vie normale. Croyez moi, j'en sais quelque chose.
   
•• AMAARANTH ♫♪
Love In Progress
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
Who are you? : Mannequin et chanteur dans le groupe Amhert de VK.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
100/150  (100/150)
avatar
Mune Maeshi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSam 3 Juin - 15:54 (#)



DANCE LIKE NO TOMORROW.

Dance, dance, dance, like no tomorrow, we can do right, we can see the light, this is how we fight and we sing a song, listen now and we’re free.


« Tu n'as qu'à en trouver une deuxième, toi aussi ! » le taquina Maeshi en lui tirant la langue en retour, amusé.

Finalement, la conversation s'orienta sur la machine de l'Akai Ito durant quelques minutes et Maeshi apprit que son ami était en quelque sorte inscrit dans ce programme d'office. En tout cas, il hocha le visage à ses propos, bien d'accord avec ce qu'il disait. Lui non plus n'était pas encore couplé, depuis le premier échec, et cela ne le dérangeait pas plus que cela. Après tout, si certaines obligations le reliaient par la suite, cela signifierait donc qu'il ne pourrait pas profiter de telles soirées.
Il termina d'un trait son verre avant de commander une nouvelle bière. Les effets de l'alcool commençaient tout doucement à s'immiscer dans son organisme et cette sensation était sans nul doute la meilleure que Maeshi connaissait. Il avait toujours eu l'impression de se sentir bien plus vivant qu'il ne pouvait déjà l'être. Et c'était sans doute pour cette raison qu'il recommençait le plus souvent possible. Après tout, il était assez indépendant et menait son manager par le bout du nez, alors...

« Allons-y ! J'ai repéré plusieurs filles là-bas. Elles ont l'air étrangères. »

Maeshi leva son verre en réponse au sourire d'Isao qui s'enfonçait déjà dans la foule pour une nouvelle partie de pêche. Ce n'était pas tous les soirs que les distractions étaient aussi intéressantes, alors il ne devait pas traîner surtout que son ami possédait une légère longueur d'avance. Hors de questions qu'il se laisse distancer de cette manière ! Ce fut donc bière en main qu'il se dirigea vers les étrangères qu'il avait aperçu un instant plus tôt. Il fit par de ses charmes grâce à son très mauvais anglais bafouillé avec un large accent japonais. Cela les faisait toujours toutes craquer...
Danser, s'enflammer, enlacer et se rapprocher, c'était le monde de la nuit qui avait toujours tant attiré le chanteur. Il était maître de cet endroit, ou du moins tentait de continuer à l'être en revenant vers Isao qui chassait non loin, de belles créatures dans les bras.

« Alors, c'est laquelle pour ce soir ? Moi, je crois que mon choix est déjà fait », lui dit-il à l'oreille en riant avant de porter son verre à ses lèvres.
love.disaster

hrp:
 

— 恋のメロディー—

until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡) le chant des sirènes.
Agent Ishikawa
☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆
Who are you? : Travaille à Akai Ito

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
0/0  (0/0)
avatar
Fujita Isao
Voir le profil de l'utilisateur
MessageVen 16 Juin - 17:03 (#)

Dance like no tomorrow

ft. Mune Maeshi


« Danser, le meilleur moyen pour attirer toutes les jolies filles. »
Le plus jeune fit une légère moue en gonflant ses joues, puis lui tira la langue.

- Ah ouais ? Je croyais que tu allais m'en présenter une !

Il fit mine de bouder un peu, mais au final il cessa bien vite. Isao savait pertinemment qu'il pouvait avoir une voire plusieurs jeunes femmes avec qui passer la nuit, s'il le souhaitait. Il savait user de ses charmes lorsqu'il en avait et ressentait le besoin de le faire.
Puis, le jeune agent d'Ishikawa était bien content que son ami ne tergiverse pas davantage sur le sujet d'Akai Ito; déjà qu'il travaillait pour la grande compagnie d'Ishikawa Corporation et qu'il prononçait les mots "Akai Ito" ou encore "robot" tous les jours, alors dès qu'il pouvait en faire l'impasse et ne pas en parler, il faisait en sorte d'éviter le sujet. Alors à la place, Maeshi lui montra des jeunes femmes qui semblaient étrangères au vu de leur physique plutôt avantageux et qui sortait complètement des conventions sociales japonaises. Alors, c'est avec son nouveau verre rempli d'alcool qu'il parti le premier vers elle, adressant un clin d’œil et en levant son verre à Maeshi.

- Bonne chasse !

Il alla donc vers le petit groupe, et essaya de sortir le peu de mots anglais qu'il connaissait. Cela sembla amuser les jeunes femmes, et elles restèrent un moment avec Isao, le sourire jusqu'aux lèvres. Il aperçu non très loin de lui Maeshi qui faisait de même. Il n'avait pas choisi les femmes les plus laides, non plus. Et par moment, il lui faisait un petit clin d’œil ou encore un signe de tête à son ami. Enfin, il s'excusa auprès des jeunes femmes en leur promettant qu'il allait revenir, puis alla vers le mannequin. Celui le questionna, et Isao fit un énorme sourire avant d'hocher la tête.

- Je vais repartir avec les deux jolies blondes, je pense. Et pour toi ?

Il ria alors aux paroles de l'homme, terminant son second verre d'alcool. Une fois son verre finit, il se rapprocha alors du comptoir du bar afin d'y poser son verre. C'est alors qu'il retourna vers Maeshi, et lui annonça qu'il allait vite fait aux toilettes afin de se soulager un peu, de profiter de reposer quelques instants ses oreilles; et qu'un peu de compagnie était la bienvenue. Ainsi, ils pourraient discuter plus tranquillement, sans besoin de gueuler pour se faire entendre.

code by ORICYA.



Hrp:
 

— 恋のメロディー—

Le revers de la médaille
On a une vie, on peut jouer avec et en faire ce que l'on veut. Mais lorsque l'on franchit la ligne, il est très difficile de revenir en arrière ou même à la vie normale. Croyez moi, j'en sais quelque chose.
   
•• AMAARANTH ♫♪
Contenu sponsorisé
Message (#)
 
Dance like no tomorrow (+) Fujita Isao
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» • I hope that tomorrow will be better
» FREYA&LOGAN → tomorrow belongs to me
» elyas. † tomorrow may not be better. (terminé)
» Makuro Fujita
» emmett ♦ if I disappeared tomorrow, the universe wouldn't really notice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AKAI ITO :: Tokyo :: Chuo :: Nightclub "Diamond Roses"-
Sauter vers: