☙ Si ton personnage est inscrit au programme, n'oublie pas de venir demander ton couplage ici !


Partagez | 
 

 Akutagawa Kyosuke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : Professeur de dessin à l'unviversité
avatar
Akutagawa Kyosuke
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMer 22 Fév - 23:49 (#)
Akutagawa Kyosuke
『不愉快な時代に生まれて悪魔に魂を売り捌く』
Infos Générales
Nom: Akutagawa
Prénom: Kyosuke
Âge: 27 ans
Date de naissance: 02/05/98
Lieu de naissance: Tokyo
Nationalité: Japonaise
Métier: Professeur de dessin à la faculté d’arts visuels de Shibuya
Situation financière: Modeste
Statut marital: Célibataire
Orientation sexuelle: Homosexuel
Groupe: Non inscrits

Histoire
La jalousie. La rage. La haine. Et, plus que tout, omniprésente, la douleur. Pourquoi devait-il tant souffrir ?

Encore une fois, comme toujours, les mots avaient dépassés sa raison. C’était tellement simple. Il suffisait de se laisser aller, de ne pas retenir le filet de venin –la colère- qui lui brûlait les lèvres. Les paroles étaient acerbes, venimeuses. Destructrices. Les mots avaient un poids conséquent, parfois même irréversible. Il le savait. Les mots pouvaient blesser bien plus que les actes. C’est pourquoi, alors qu’il se sentait tomber du deuxième étage, il vint à regretter ce qu’il lui avait dit. Il eut le temps de penser, brièvement, que s’il s’en sortait vivant, ses propres blessures, physiques, auraient été moins conséquentes que celles qu’il venait de lui infliger par ses mots.
Et dire qu’il l’aimait tellement.


Kyosuke n’avait jamais vraiment su quoi penser de ce monde. Quoi penser de cette société, de tous ces mœurs qu’il avait le loisir de voir à chaque jour de son existence. Il méprisait sa famille, hypocrite et véreuse, prête à tout pour l’argent et la reconnaissance sociale. Il détestait son entourage, stupide et intéressé, qui le fréquentait non sans arrière pensée. Fils unique de parents hautement richissimes, il se révélait lassé de tout. Le garçon qu’il était à l’époque n’avait d’attrait que pour l’art et ses diverses formes. Il aimait les livres, la poésie. Il aimait les images qui égayaient son monde monochrome, les photos qui savaient retranscrire d’une autre manière la vie qu’il ne comprenait pas. Et, plus que tout, il aimait créer. Il aimait dessiner, peindre parfois. Il aimait produire. Dans ce monde où il n’était que « le fils de », il parvenait à se donner une utilité. S’en inventer une. Frigide à ce qui l’entourait, Kyosuke se sentait vivre –survivre- par ce qu’il créait.
Mais, plus que l’art encore, il s’était surpris à aimer un être. Un homme. Tôru.
Il l’avait rencontré au lycée, alors que tous deux fréquentaient le club d’art. Au début, Kyosuke n’avait jamais vraiment eu d’avis sur cette personne, si ce n’était qu’elle semblait aussi passionnée que lui. Au cours de leur dernière année, les choses avaient pourtant commencées à changer sensiblement. Il ne savait plus comment ils avaient été amenés à se parler ; cela n’avait pas d’importance. Ils étaient devenus amis. Kyosuke avait fini par découvrir qu’il pouvait être plaisant d’avoir quelqu’un à qui parler : quelqu’un sur qui compter. Il avait fini par s’autoriser à rire, se permettre d’espérer. A oublier la solitude ; à partager. Et puis, plus poignant encore, il avait fini par aimer celui qu’il considérait pourtant comme un frère. Cela ne l’avait pas troublé : Kyosuke avait toujours su que les femmes l’indifféraient. La seule chose qui le troubla fut la réciprocité de ses sentiments.

Il était évident qu’ils s’aimaient. Peut-être trop pour que cela soit considéré comme sain. Kyosuke qui, enfin, pensait se sentir apaisé découvrait un véritable enfer. Bien loin de ce qu’il avait pu ressentir en premier lieu, il découvrait avec amertume toutes une myriade de sentiments corrosifs. Jalousie, colère, incertitude, haine...une nouvelle facette de son être –la plus sale- apparaissait peu à peu devant ses yeux. En moins de deux ans, leur relation en tant que couple vira au cauchemar. Les complexes qu’il pouvait avoir vis à vis de Tôru ne le rendait qu’incertain. Instable. Pour se rassurer, pour se conforter, Kyosuke ne cherchait qu’à le blesser. Toujours et encore plus. Jusqu’au point de non retour. Ils se disputaient souvent. Verbalement. Et, lorsque Kyosuke le poussait à bout, Tôru venait à le frapper. Un véritable cercle vicieux.
Puis, ce fut la dispute de trop. Quelques mots en trop, quelques mots qu’il ne pensait même pas...mais des mots aussi tranchants que des lames de rasoir. La souffrance et le désespoir –la rage- qu’il avait pu lire dans ses yeux lui avaient donné la nausée. Il s’était presque senti soulagé lorsqu’il l’avait brusquement poussé par la fenêtre.
Si seulement cela avait pu se terminer de la sorte.

Son hospitalisation dura plus de six mois : Kyosuke avait frôlé la mort de près. De Tôru, il ne lui restait qu’un bref message sur l’écran de son portable : « Rompons. »
Du jour au lendemain, Tôru avait complètement disparu de sa vie. Le message était clair. Kyosuke avait pensé que, enfin, les choses allaient s’améliorer. La déchéance ne faisait pourtant que commencer.

Cela faisait maintenant cinq ans. Cinq longues années. Kyosuke était devenu enseignant ; le dessin était devenu la seule chose qui lui restait. Sa propre famille avait fini par couper les ponts avec lui, indignée par les scandales qu’il ne faisait que réitérer. Il s’en moquait éperdument. Plus rien n’avait réellement d’importance.
Kyosuke avait cru pouvoir s’en remettre. Il l’avait cru, bêtement. Pourtant, les choses ne faisaient qu’empirer, à l’instar du manque qui obstruait son existence.  


Caractère
La première chose qui définirait Kyosuke serait son caractère exécrable. Les années n’ayant rien arrangé à sa personnalité difficile, ses rapports aux autres sont plus ou moins conflictuels. Même sur son propre lieu de travail, la réputation d’un homme lunatique et insupportable lui colle à la peau. En effet, le jeune professeur est particulièrement sarcastique –cassant- de la même façon qu’il est très facilement irritable. Un rien est susceptible de le faire exploser. Paradoxalement, il s’agit aussi d’une personne incroyablement détachée ; nihiliste. Kyosuke se moque de tout, du monde entier. Rien ne semble réellement l’atteindre ou avoir d’attaches sur lui. Au fils du temps, il a finit par se rendre totalement hermétique à tout ce qui l’entoure : le meilleur moyen de s’épargner des souffrances inutiles. L’art est certainement la seule chose qui parvient encore à susciter son intérêt : la seule chose qui parvient à le faire vivre. A survivre. Quelque peu porté sur la boisson et accro à la nicotine, ces deux addictions n’aident en rien à l’amélioration de sa santé, qu’elle soit mentale ou physique. Kyosuke garde de nombreuses séquelles de son « accident » comme le témoignent les innombrables cicatrices qui ornent sa peau. Cet événement a aussi éveillé en lui une forte instabilité et quelques traumatismes qu’il n’arrive à surmonter. C’est un aspect méconnu de son caractère, mais le jeune homme est en proie à d’innombrables complexes qui le pousse à agir de façon parfois irrationnelle. Il lui est tout bonnement impossible de concevoir le moindre lien avec qui que ce soit par peur d’être blessé : de la sorte, avant même de pouvoir être atteint d’une quelconque manière, il s’attache à briser tout ce qui pourrait lui devenir important. Incapable de construire une relation, il se contente de rencontres d’un soir. Intérieurement, il jalouse tout autant qu’il méprise ceux qui parviennent à vivre harmonieusement. Il a beau se convaincre que tout cela est derrière lui, peut-être ne s’est-il jamais vraiment remis de sa séparation.

Le projet Akai Ito, votre avis?
Trouver l’amour, de façon durable et paisible ? Une utopie. Un grotesque mensonge. Kyosuke ne croit pas en cela. Ce projet –l’idée même de sa conception- lui donne de l’urticaire. Comme si cela était aussi simple. Comme si cela était aussi beau. Non pas qu’il croit en la destiné, mais plus en la Fatalité. Les gens sont amenés à faire des rencontres, fortuites. Tragiques. Les gens sont amenés à se déchirer. Voici sa conception de l’amour : des chaînes. Plus on « aime » et plus on « hait ». Plus on « hait » et plus on se « déteste ». Plus on souffre. Souffrir : Kyosuke ne veut plus jamais avoir à le faire. De la sorte, ce que propose Akai Ito est bel et bien un mensonge. Si le couple parfait existe, eh bien, c’est tout simplement qu’il ne « s'aime » pas.

Behind the screen
Pseudo: INCUBUS - 夢魔
Âge: 18 ans (mais plus pour longtemps  )
Présence: 10j/7j
Avatar: Hanazawa Masato
Un petit mot?: J'ai suivi un lapin blanc et...me voilà   j'espère que vous m'aiderez à torturer Kyo-chan plus qu'il ne l'est déjà  

Agent Ishikawa
★★★★☆☆☆☆☆☆
Who are you? : 12.12.1999, cet enfant de décembre est âgé de 26 ans et travaille en tant qu'agent de patrouille Ishikawa gradé

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
125/200  (125/200)
avatar
Kobayashi Koichi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageJeu 23 Fév - 0:49 (#)
Bienvenue parmi nous !
Je sais pas si je vais me remettre de l'histoire omg. J'aime beaucoup. Mon petit côté dark.
Courage pour la fin de ta fiche, n'hésite pas à nous faire signe si tu as des questions. :eye:
On t'aidera à lui rendre la vie compliquée. :pliz:


— 恋のメロディー—



Lucky One — The moment I rage like the storm And you stop in my world You are my only one The moment I discover you You shine more radiantly I’ll be the lucky one ; © me'ow



Love In Progress
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
Who are you? : Serveur au café "Au fil rouge"

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
100/150  (100/150)
avatar
Kim Kenshin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageJeu 23 Fév - 9:20 (#)
Rolalala, BIENVENUE :eye: :eye: :eye:
EPOUSE MOI (s'il te plaît...?).

Rolala, j'aime trop l'histoire de ton personnage ! Je suis sûre qu'il pourrait très bien s'entendre avec mon Kenshin, c'est aussi un grand malheureux de la vie xD.

En tout cas, bon courage pour la fin de ta fichette et, si tu cherches des rp, n'hésite pas à me faire signe !

— 恋のメロディー—

I am nothing.

   
Now, my hurt is full of pain and hurt. I don't know what can I do, because I'm lost-minded. Lost because of false hope and lies. I'm so disappointed. But nobody can help me, I'm only one who can help myself to climb this hell, even if I'm falling into the deep.© belzébuth
Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : Musicien et mannequin

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
0/0  (0/0)
avatar
Sakai Akhira
Voir le profil de l'utilisateur
MessageJeu 23 Fév - 12:26 (#)
Aah tu as craqué :eye: !!! (Ici Satoshi et Artur joue Chizuru et Mikaru sur ce forum )

Bienvenue !

J'ai tout de suite deviné que c'était toi en voyant ce si magnifique personnage si dark :huhu: .
Il va falloir qu'on se trouve un bon lien ! Qui mettrait du piment dans le couple de Chizuru et Atsuki .

— 恋のメロディー—

I wouldn't change a thing about it
This is the best feeling This innocence is brilliant I hope that it will stay This moment is perfect Please don't go away I need you now And I'll hold on to it Don't you let it pass you by
Rainbow Love
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
Who are you? : Mario Kart sans la moustache et en +++ sex

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
100/200  (100/200)
avatar
Yanagi Rei
Voir le profil de l'utilisateur
MessageJeu 23 Fév - 12:36 (#)
AKUTAGAWA ! ♥ (j'aime bcp ce nom de famille pour une raison stupide)

Bienvenue parmi nous boulette in love
T'as bientôt fini ta fiche, fighting !!

— 恋のメロディー—

Go! Girl Crush!
I’m hot these days, my cuteness is a given, my sexiness is the highlight. Red color lipstick, my behind like an apple hip •• ALASKA (mamamoo)

Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : photographe ratée & maman à temps plein

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Ishida Rina
Voir le profil de l'utilisateur
MessageJeu 23 Fév - 15:03 (#)
ton pseudo me dit carrément quelque chose t'étais pas sur emo ? ou je me plante complètement xD
Bienvenue ! je suis in love de ton avatar et de l'histoire
Love In Progress
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
Who are you? : Mannequin et chanteur dans le groupe Amhert de VK.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
100/150  (100/150)
avatar
Mune Maeshi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageJeu 23 Fév - 18:41 (#)
Bienvenue par iciiiiii

Toi et moi pourrons faire de grandes choses entre Kyo et Mae :huhu: *out*
J'ai hâte de pouvoir lire et connaître le caractère de ce beau jeune homme !

Quoiqu'il en soit, bonne continuation pour la suite de ta fiche

— 恋のメロディー—

until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡) le chant des sirènes.
Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : Professeur de dessin à l'unviversité
avatar
Akutagawa Kyosuke
Voir le profil de l'utilisateur
MessageJeu 23 Fév - 21:48 (#)

Koichi > Merci beaucoup   ! Contente de voir que l'histoire plaît quand bien même j'ai du la résumer au maximum  
J'apprécierais vraiment si vous pouviez le martyriser, oui  :pliz:

Kenshin > Merci pour ton accueil  :eye: ! Omg, je m'attendais pas à une demande en mariage si tôt ... j'imagine que tout dépend de la somme sur ton compte en banque ? -pan-
Et oui, je suis certaine qu'on trouvera un bon point d’accroche pour nos persos ! Réserve moi un rp car une fois validé, je file t'embêter, mon chou  

Hideaki > Eh ouiiii, je t'avais dit que j'étais une faible  :pk: ..
Hum, je crois que je fais soft cette fois-ci, par rapport à certains de mes perso   ...
Tu sais bien que vous pouvez toujours compter sur moi pour foutre la merde entre vos personnages   j'attends notre lien avec impatience ! Et, évidemment, merci beaucoup de ton accueil  :eye:

Rei > Han, il y a peut-être de fortes chances que je partage cette même raison stupide  :huhu: (je n'ai pas choisi ce nom de famille pour rien, après tout)
Merci beaucoup  

Rina > Ouiiiii, j'étais bien sur Emo' avec THE marvelous Mama  
Trop d'amour sur ce fow", je suis comblée si Kyo-chan fait mouche  :eye: merci beaucoup pour ton accueil !

Maeshi > Evidemment que l'on fera de grande chose ; après tout, on ne change pas une équipe qui gagne   ... merci beaucoup   !

— 恋のメロディー—

BEAUTIFUL MESS
Never ask for love


Rainbow Love
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
Who are you? : 25 ans, né le 04.02.1999 à Tokyo ♦ Japonais pure souche ♦ Médium trop swaggy ♦ World travaller ♦ Unconscious

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
125/200  (125/200)
avatar
Ogawa Shota
Voir le profil de l'utilisateur
MessageJeu 23 Fév - 22:35 (#)
Faut que je lise cette histoire ** Koichi m'a donné envie et m'a rendu curieuse xDD
En tout cas BIENVENUUUUUE ça fait du bien de voir un personnage plus âgé :pliz:
Amuse toi bien avec nous

— 恋のメロディー—



Can't be beaten
Everyone fears me so I’m untouchable man, but why can’t you honestly refuse me in the end ? I’m like an antinomy to you, but I’m part of you. Accept me as I am, forget your fearful worries, enjoy the pain you can endure.
Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : photographe ratée & maman à temps plein

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Ishida Rina
Voir le profil de l'utilisateur
MessageJeu 23 Fév - 22:46 (#)
ah oui ! :happy:
même qu'on a été membre du moi ensemble, je faisais Rio la pureté
Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : Professeur de dessin à l'unviversité
avatar
Akutagawa Kyosuke
Voir le profil de l'utilisateur
MessageVen 24 Fév - 10:38 (#)

Shota > Mais il n'y aura pas quel'histoire, la suite arrive très prochainement  
Merci beaucoup pour ton accueil   !

Rina > Yep, c'était un instant mémorable  

— 恋のメロディー—

BEAUTIFUL MESS
Never ask for love


Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : photographe ratée & maman à temps plein

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Ishida Rina
Voir le profil de l'utilisateur
MessageVen 24 Fév - 16:16 (#)
je te le fais pas dire
pour feter je viendrais te voir pour un lien
Contenu sponsorisé
Message (#)
 
Akutagawa Kyosuke
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Kanou Kyosuke
» Kyosuke Daibutsu
» Chambre de Machi et Kyosuke
» [Fiche Manga] Mahō Shōjo Madoka Magica

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AKAI ITO :: Premiers pas :: Base de donnée A.I. :: Données certifiées-
Sauter vers: