☙ Si ton personnage est inscrit au programme, n'oublie pas de venir demander ton couplage ici !


Partagez | 
 

 1st ☙ Ishida Rina & Ina Tengo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Agent Ishikawa
★★★★★★★★★★
avatar
Akai Ito
Voir le profil de l'utilisateur
MessageJeu 16 Mar - 15:03 (#)
1st Date: Rina & Tengo

Vous avez tous les deux reçu un message de la part de l'entreprise Dans ce message, les indications sont claires, précises : quelqu'un a été trouvé pour vous et l'on vous donnait rendez-vous le week-end suivant pour la première rencontre. Celle-ci se déroule dans les locaux d'Ishikawa Corporation, dans une salle aménagée comme un petit sushi shop. Il vous est possible de passer commande pour des boissons et un peu de nourriture. À vous de décider comment vous réagirez lorsque vous verrez qui se trouve devant vous ♥


RÈGLES:

I. Favorisez les messages de moins de 400 mots, on ne va pas compter au mot près, mais n'oubliez pas que ce rp ne doit pas traîner.

II. Le rendez-vous sera abrégé au bout de 2 semaines, s'il n'est pas terminé avant. Merci d'en tenir compte.

III.Si tu n'es pas en mesure de répondre dans la semaine, n'oublie pas de poster une absence valable et de prévenir ton partenaire et les administrateurs.
Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : photographe ratée & maman à temps plein

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Ishida Rina
Voir le profil de l'utilisateur
MessageJeu 16 Mar - 15:40 (#)
karma is such a bitch
rina ♢ tengo
aesthetic – Ça fait tellement longtemps que Koichi m’a inscrite dans akai que je l’avais oublié. Je ne m’attendais pas à recevoir un mail me disant qu’on m’avait trouvé une correspondance. Je n’étais pas prête. Vraiment pas même. Il m’a fallu un certain temps pour réaliser pourquoi ce nom me disait quelque chose. Ina Tengo. Je n’ai jamais cru en dieu mais ce jour-là j’ai prié comme jamais pour que ce ne soit qu’un pur hasard et que quelque part dans Tokyo il existe un autre homme portant ce nom. Sinon c’est la preuve même que l’algorithme d’akai est une vaste blague et que cette histoire de compatibilité n’est qu’un coup de pub. Parce que n’importe qui de sensé comprendrait au bout de deux minutes que lui et moi n’avons rien à faire ensemble. C’est une question de bon sens. Malgré mes réticences quand à ce projet, je fais des efforts de toilette. Je dois au moins jouer le jeu pour le premier rendez-vous. Déjà parce que Ishikawa ne déconne pas et je ne veux pas avoir de problème. Mais aussi un peu par égard pour Koichi. Je ne lui ai pas dit qu’on m’a trouvé une correspondance. A une époque il aurait été fou de joie. Maintenant je ne suis plus sûr de rien le concernant.

Je fais le trajet jusqu’à la tour Ishikawa tranquillement. Surement parce que j’accorde peu d’importance à ce couplage. Si ce n’est pas mon voisin je vais être claire avec « l’heureux » élu. Et lui parler tout de suite d’Haru, de Koichi et pourquoi pas même de Shota. S’il ne fuit pas après ça, alors peut-être que je le verrais sous un jour favorable. J’ai entendu tellement de choses sur les salles de rendez-vous, je suis agréablement surprise par la simplicité du lieux. J’ai envie de prendre des photos mais je ne pense pas avoir le droit. Je dis bonjour à l’employé qui me répond à peine par un signe de tête. Pour l’amabilité on repassera. Je bouge ma chaise pour avoir un angle de vue imprenable sur l’entrée. Pour éviter les mauvaises surprises.



© NEO VENUS
Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : pas de métier, merci l'argent de papa

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Ina Tengo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageJeu 16 Mar - 17:44 (#)
karma is such a bitch
rina ♢ tengo
aesthetic – J’ai reçu le message, je ne l’ai pas lu.
C’est mon père qui y a également accès qui a fait un petit saut par mon appartement, pour me prévenir. Tu vas rencontrer une jeune femme, ta future épouse. Je suis assez étonné que ce soit arrivé si vite mais… Tu iras. Je n’ai pas envisagé d’autre alternative de toute façon. Ce que mon père veut, il a. Sans que je ne me sente même forcé, sans que je ne prenne même la peine de faire passer ce cheminement par mon cerveau. J’ai reçu la tenue, j’ai reçu l’adresse, j’ai reçu l’heure, j’ai même eu la voiture en bas de mon immeuble pour m’y emmener. Je n’attends rien. Je ne laisse pas la curiosité monter, même si j’ai envie de me demander, avec qui a-t-on bien pu coupler quelqu’un comme moi ? Est-ce un bug de la machine ? Ou est-ce qu’il existe quelqu’un d’aussi.. vide ?
Peut-être ne suis-je pas si vide que je le pense.
Je secoue la tête, regardant les bâtiments défiler par la fenêtre teintée de la voiture. Je ne suis pas particulièrement à l’aise dans mes vêtements, mais on ne peut pas dire que je n’ai pas l’habitude de porter ce genre de tenue. Si je sentais, je me sentirais ridicule, et il est bien sympathique de me dire que ce genre de sentiment ne m’atteigne pas. J’aurais couru, loin. J’aurais eu peur. J’aurais tenté de défier mon père, peut-être. Grâce au conditionnement, tout ça me semble aussi possible que de voyager dans le temps.
La porte du bâtiment. On me mène jusqu’à l’endroit où je la rencontrerai. Alors que je pousse la porte, je sens la présence humaine, et je sais immédiatement que je ne suis pas le premier arrivé. Je n’aime pas rentrer en dernier dans une pièce. Mon père adore.
Il me faut quelques secondes pour me dire que la chose devant moi est une silhouette humaine. Que la silhouette humaine sur la chaise est celle d’une femme. Que cette femme ne m’est pas inconnue. Qu’elle est… la voisine ? Je ne me souviens toujours pas de son nom.
“Oh.” je dis avant de me diriger vers une table un peu plus loin, prenant la carte entre mes mains pour voir ce qu’on peut bien commander. J’ai un peu faim. J’imagine que dans ce genre d’endroit, le poisson est de première qualité.
Au moins cinq minutes plus tard, je remets la carte sur la table pour regarder la jeune femme. “Je crois que maintenant je dois retenir votre nom”

© NEO VENUS

— 恋のメロディー—

i could frame any one of you in a dark corner, and capture you in a moment of desperation. and any of you could do that to me. isn't that too easy? too obvious?

deep inside

♡ ♡ ♡
Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : photographe ratée & maman à temps plein

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Ishida Rina
Voir le profil de l'utilisateur
MessageVen 17 Mar - 9:40 (#)
karma is such a bitch
rina ♢ tengo
aesthetic – Eviter les mauvaises surprises. La bonne blague. Je veux rencontrer la personne qui s’occupe d’Akai. Pour le féliciter d’avoir réussi à faire avaler au monde entier qu’il a inventé un programme capable de trouver notre âme sœur. Parce que si c’est vraiment lui l’homme qui me correspond parfaitement, je n’ai plus qu’à aller me jeter d’un pont. Toujours est-il que c’est la dernière fois que je pries pour obtenir quelque chose. Dieu est une vaste blague, tout comme Akai. Ina Tengo. C’est bien lui. Le voisin qui ne s’intéresse qu’à l’art et aux enfants. Je vais pour me relever pour le saluer mais j’ai tout juste droit à un oh de stupeur. Si on peut appeler ça comme ça… « Bonjour. » Je souris le plus calmement et le plus naturellement possible. Cette situation ne m’amuse pas du tout. Il ne me répond pas. Même l’employé d’Ishikawa m’a paru plus aimable. Et puis plus rien. Il se concentre sur le menu et je n’existe plus. Je bouillonne intérieurement. Je supporte de moins en moins cette façon qu’il a de toujours m’ignorer. Je ronge des dents en attendant qu’il daigne à nouveau s’intéresser à ce qu’il se passe autour de lui. Il peut aller se faire voir. Je ne lui montrerais jamais les photos d’Haru que je lui ai promis. Ah, il parle de nouveau. La colère redescend l’espace de quelques secondes puis revient au galop. Cet homme a le don de me mettre hors de moi. « Ishida Rina. » Je lui réponds sur un ton acerbe. Mes yeux lancent des éclairs. Je croise les bras et le jauge du regard. Il n’a pas l’air content ni ennuyé que ce soit moi. Il n’a tout simplement pas l’air intéressé. Comme toujours. A se demander pourquoi il s’est inscrit. « Je ne vous imaginez inscrit programme. » Je crois que les gens pendant ces rendez-vous parlent d’eux, se présentent. Nous on va déjà essayer de se parler sans que je veuille l’insulter toutes les deux minutes.


© NEO VENUS
Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : pas de métier, merci l'argent de papa

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Ina Tengo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageVen 17 Mar - 12:43 (#)
karma is such a bitch
rina ♢ tengo
aesthetic – Ishida Rina. Je répète les mots dans mon esprit. ça rime, c’est sûrement plus facile à retenir. Ishida. Rina. Je ne capte pas sa mauvaise humeur, son agacement, je ne sais pas si c’est parce que je ne sais pas le reconnaître ou que ce sont juste des informations superflues. Et elle parle, à nouveau. Mes paupières clignent et je détourne le regard momentanément. Normal. Si j’avais eu le choix dans cette décision je ne serais pas dans ce programme. Je pense avoir toujours espéré silencieusement que le programme ne trouve jamais personne pour moi, parce que je ne pouvais pas imaginer que cela soit possible en premier lieu. Et pourtant, nous étions là. Une sorte d’ironie tragique. Je ne sais pas si, maintenant que nous sommes couplés, je suis obligé de m’exprimer, de m’expliquer. C’est sûrement ce qu’on attend dans ce genre d’endroit. Je ne sais même pas à quoi sert ce rendez vous, nous nous connaissions déjà de toute façon, nous faire venir dans cet endroit n’était guère nécessaire.


Je me lève et viens me mettre face à elle, m’inclinant légèrement avant de dire “Ina Tengo”, comme le veut sûrement la convenance. Mon père serait fier. Lorsque mon visage revient dans son axe, je la fixe sans détours. Je suppose qu’elle fait partie des gens beaux. Son visage est étonnamment symétrique. “J’ai été inscrit par mon père.” j’explique alors, pour être un peu plus poli, me disant que peut-être c’est ça qu’il faut faire, pour être “normal”. ça ne m’intéresse pas, mais pour ne pas avoir de problèmes avec tout ce système, je préfère pour l’instant me plier aux contraintes. J’ai la paranoïa qu’il y ait une petite caméra dans le coin de la pièce, et que tout soit transmis directement au papa Ina. En fait, ça ne me surprendrait même pas que ce soit réellement le cas : il est partout.

Je sais ce qu’il faut faire aussi, normalement. S’intéresser à l’autre. “Et vous ?” je demande rapidement, continuant à la regarder sans presque ciller. Je me questionne sur son âge. Avant de m’arrêter, surpris que je puisse me questionner sur quoi que ce soit qui n’ait pas d’intérêt véritable à mes yeux. “J’ai faim” je finis par rajouter au bout d’un moment, ma manière de proposer qu’on s’asseoie et qu’on commande. Je crois que c’est ce qui est attendu de nous dans ce décor de sushi shop, et je préfère en profiter. Je vais me rasseoir à la table, attendant qu’elle vienne en face de moi. Je me perds dans mes pensées un moment, avant de paraître me réveiller d’un coup. “Je suis le nouveau père d’Haru ?” je demande en écarquillant légèrement les yeux en la regardant. Vraiment sorti d’une autre planète.

© NEO VENUS

— 恋のメロディー—

i could frame any one of you in a dark corner, and capture you in a moment of desperation. and any of you could do that to me. isn't that too easy? too obvious?

deep inside

♡ ♡ ♡
Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : photographe ratée & maman à temps plein

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Ishida Rina
Voir le profil de l'utilisateur
MessageVen 17 Mar - 16:30 (#)
karma is such a bitch
rina ♢ tengo
aesthetic – Je roule des yeux. Je le connais déjà son nom. C’était dans le mail d’Ishikawa et on vie dans le même immeuble. Je soupire et décide de mettre de côté cette histoire. Si je continues de me formaliser pour chacune de ses interventions je vais m’arracher les cheveux avant la fin de ce rendez-vous. Je vais ronger mon frein en silence et garder mon calme. A l’extérieur comme à l’intérieur. Même si la deuxième tâche s’annonce compliquée. Sa réponse me surprend. Le fait qu’il soit un fils à papa ne m’étonne pas plus que ça. Mais pas de là à atterrir ici. Je supposes qu’on a autre chose en commun que notre adresse et notre affection pour Haruto. « La personne avec qui je vies m’a inscrite. Je n’ai pas eu mon mot à dire. » J’essaie d’avoir l’air de prendre la chose à la légère. Ne dit-on pas qu’il faut mieux en rire que pleurer ? Je voudrais m’en convaincre. Difficile quand on sait la colère noire dans laquelle je m’étais mise à l’époque où Koichi m’avais inscrite. Je ne lui avais plus adressé la parole pendant des jours entiers.

Je souries légèrement. Par moment il se conduit comme un véritable enfant. C’est peut-être pour ça qu’il s’entend bien avec eux. A chaque fois ça ne dur que quelques secondes et il recommence à être. Rien. Pas grand-chose. Comme un pantin. Je m’assoies calmement. J’ai décidé de ne plus formaliser pour toutes les fois où il va m’ignorer. Cet homme va faire de moi un Bouddha à force d’entretenir ma patience. J’attends qu’il revienne à moi et j’avoue ne pas être déçue du voyage. L’effet est immédiat. Je me met à rire franchement. Oh mon dieu. Le nouveau papa d’Haruto. Il ne connait même pas son père biologique. J’expire pour me calmer. C’est trop drôle et très mignon à la fois. « Si vous saviez. Il ne sait même pas qui est son véritable père. Et n’allons pas trop vite en besogne. » Trop bizarre cette attitude. Et qu’est-ce que ça veut dire ? A croire que pour lui c’est du tout cuit cette histoire de couplage.



© NEO VENUS
Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : pas de métier, merci l'argent de papa

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Ina Tengo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageVen 17 Mar - 18:10 (#)
karma is such a bitch
rina ♢ tengo
aesthetic – Je le note. Nous avons tous les deux été inscrits par quelqu’un d’autre. Je me demande si les paramètres de la machine changent lorsque la motivation première n’y est pas. Si c’est un critère pour nous mettre l’un avec l’autre. Pour être totalement honnête, je ne connais rien à ce programme, à cette machine. Je ne connais que les grandes lignes : je ne choisis pas, je suis couplé. Pour moi, cela veut dire que nous allons sûrement nous marier et avoir des enfants demain, ça doit être fait pour ça ce genre de trucs, non ? Pouvoir rapidement caser les gens et assurer la pérennité des héritages. Je m’imagine que les gens ne sont pas vraiment faits pour tomber amoureux, que ce n’est sûrement qu’une “excuse”. Limiter les affaires de tromperie, d’enfant illégitime, de célibataires à vie ou de manque de croissance démographique. Je n’en sais strictement rien. ça n’a rien de logique, en tout cas.

Je ne sais pas comment prendre les sourires qui se posent sur son visage parfois. Je n’arrive pas à déterminer le lien de cause à effet. Et là, elle se met à rire, j’en sursaute presque tellement je suis surpris. Je ne sais pas si c’est un rire d’humour, un rire sarcastique, un rire désespéré, tout ça ça me dépasse, mais c’est tout de même un rire, et je plisse un peu les yeux à voir son visage se tordre pour effectuer cette tâche si normale pour la plupart des gens. Elle explique. Enfin, elle expose, car je n’ai pas réellement le droit à plus d’explications que ça. “Il a de la chance” ce sont les seuls mots de réaction qui peuvent sortir de ma bouche à cet instant, parce que c’est tout ce que je pense. J’aimerais bien moi aussi, ne pas réellement avoir de père, vivre sans savoir d’où je viens, sans savoir la moitié du code génétique inscrit dans mon sang.

“Je dois avouer que je ne sais pas comment tout cela marche. Je n’ai même pas lu le message qui invitait au rendez vous. Je ne sais pas si le mariage est demain, dans un an, ou s'il n'est pas prévu. Je ne sais pas s'il est attendu de nous de procréer.” je soupire un peu. Il y a une tablette à côté de la table comme dans la plupart des sushi shop, pour choisir ce qu'on veut commander. Je pianote vite pour commander et au moment de taper "finaliser", je me stoppe au milieu de mon mouvement. Je relève le regard vers Rina et tourne la tablette vers elle. Je crois bien que je n'ai jamais partagé de repas avec quelqu'un auparavant. Je crois bien aussi que je n'ai jamais été dans une situation à penser à ce que l'autre voulait manger, et la pensée est très étrange. Je la fixe un peu.
© NEO VENUS

— 恋のメロディー—

i could frame any one of you in a dark corner, and capture you in a moment of desperation. and any of you could do that to me. isn't that too easy? too obvious?

deep inside

♡ ♡ ♡
Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : photographe ratée & maman à temps plein

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Ishida Rina
Voir le profil de l'utilisateur
MessageLun 20 Mar - 10:13 (#)
karma is such a bitch
rina ♢ tengo
aesthetic – Je continue de me bidonner même après avoir parlé. Moins fort qu’avant mais mes épaules sont toujours secouées par mes rires. Sa réponse me coupe dans mon élan. Ce n’est pas ce que les gens normaux disent quand ils apprennent ne connait pas son père biologique. Surtout que je lui ai dit il n’y pas si longtemps que ça qu’Haru était avec son père. N’importe qui ce serait posé des questions. Ce serait rendu compte qu’il y a un truc qui cloche dans mon histoire. Mais non. On dirait qu’il s’en fou royalement –une fois de plus. Ce n’est pas plus mal dans ma situation. Quelqu’un qui se moque des incohérences de ma vie. N’importe quel autre homme n’aurait pas vu les choses de cette façon. Cet homme est vraiment bizarre pour une fois c’est véritable soulagement. Je ne me pose pas de question sur le sens véritable de sa phrase. Ou plutôt j’évite. Une mauvaise relation avec son père je suppose. On ne va pas se mettre à parler de nos casseroles dès le premier rendez-vous. A supposer que ce ne soit pas le dernier.
Je m’étais calmée et il m’est difficile de ne pas exploser de nouveau. Je le regarde effarée pourtant j’ai à nouveau envie de rire. Il débarque vraiment. A croire qu’il vient d’une autre planète. C’est trop drôle. Je n’arrive même pas à me sentir gênée ou offusquée. « Si tout se passe bien je supposes que la finalité attendue c’est ça. Mariage et enfants. Mais chaque chose en son temps. On en est pas encore là. » Je pouffe de rire. Je ne regrette pas d’être venue. « Pour être tout à fait honnête je ne sais pas ce que je suis venue chercher ici. Mais pour l’instant on attend juste de nous de bien nous entendre et de se voir régulièrement. Je crois. »
Je ne comprends pas tout de suite où il veut en venir. Avec la tablette et à me fixer. Un peu hésitante je finis pas prendre l’objet et passer commande moi aussi. Je fais un peu au pif. Je n’ai pas l’habitude de ce genre d’établissement. Ou juste pas les moyens.




© NEO VENUS
Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : pas de métier, merci l'argent de papa

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Ina Tengo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMar 28 Mar - 18:45 (#)
karma is such a bitch
rina ♢ tengo
aesthetic – Rina en sait plus que moi. ça a un côté rassurant, tout de même, car je sais que je peux lui poser des questions sur toute la procédure de ce couplage. Je l’écoute attentivement dire ce qui est attendu de nous et hoche presque imperceptiblement la tête. “Bien nous entendre” “nous voir régulièrement”, j’ai des problèmes avec les deux idées. Mais si le programme l’attend, mon père l’attend aussi, et je n’ai aucune façon de pouvoir lui tenir tête. Parfois, j’essaie de l’imaginer. Je n’arrive même pas à me faire la scène dans mon esprit, il y a une barrière qui se pose et qui m’empêche de même entrapercevoir le ciel bleu entre les nuages. La nourriture commandée, je continue à observer la jeune femme. Je ne sais pas ce que c’est que de bien m’entendre avec quelqu’un. Je ne crois pas que ça soit possible. Je n’ai pas d’amis. Je n’ai pas d’ennemis. Mais sûrement que beaucoup de personnes ont pu m’aimer, m’apprécier ou me détester à des points dans leur vie. Le moment où ça cloche, c’est que je suis incapable de ressentir quoi que ce soit à leur égard. Et je n’en ai pas envie.

La nourriture arrive presque instantanément mais je n’en attends pas moins d’Ishikawa. J’attrape rapidement mes baguettes et enfourne les sushis sans même profiter un instant du poisson de luxe qui repose sur le riz, simplement parce que si j’aime me remplir l’estomac, je n’ai pas vraiment le plaisir du goût. Je ne me rends pas vraiment compte que je continue de la regarder alors que je mange, ce qui ne doit pas être la chose la plus polie ou la plus normale au monde. Je cligne des yeux et prends mes baguettes pour attraper un de mes sushis avant de lui tendre. Je suppose que ça doit faire partie des choses qu’on attend. Elle doit manger. Je dois la faire manger. On nourrit sa future femme, non ?

“Régulièrement, c’est à quel rythme ? En matière d’heures par jour, de jours par semaines, de jours par mois ? Je n’ai pas un emploi du temps très chargé mais il faudra prévoir un peu avant. Je n’aime pas être surpris.” Je pousse mes baguettes dans sa bouche pour qu’elle mange rapidement, pas le temps d’être doux et je ne connais pas vraiment le concept. Je me dis que ça doit être ça que les filles aiment. “Et pas chez moi. Je n’aime pas inviter des gens chez moi. Je n’ai pas particulièrement envie d’aller chez toi non plus. Je préfère les endroits neutres.” Je souffle. En vérité, j’ai très envie d’aller chez elle. De voir le petit, et de voir où il habite, ce qu’il fait, les dessins qu’il a pu produire. “On pourra aller au parc avec Haru” je dis quand même, parce que quand même, c’est ma priorité. “J’ai de l’argent. Je peux lui acheter plein de jouets.” Je crois que les femmes aiment la stabilité financière, même si elle ne vient pas exactement de moi. Et un enfant aime recevoir des cadeaux, non ? “Je peux aussi le mettre dans la meilleure école possible si ce n’est pas déjà fait. Il doit recevoir une bonne éducation.”
© NEO VENUS

— 恋のメロディー—

i could frame any one of you in a dark corner, and capture you in a moment of desperation. and any of you could do that to me. isn't that too easy? too obvious?

deep inside

♡ ♡ ♡
Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : photographe ratée & maman à temps plein

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Ishida Rina
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMar 28 Mar - 19:47 (#)
karma is such a bitch
rina ♢ tengo
aesthetic – On se jette tous les deux sur la nourriture. Trop bon ! Je crois que ce sont les meilleurs sushis que j’ai mangé de ma vie. Ishikawa a quand même ses avantages. Je secoue des épaules de contentement. Je ne m’attends pas à une réaction surdimensionnée de la part de Tengo. Seuls les enfants et l’art ont l’air de lui faire l’effet. Et depuis que j’ai vu son appartement, je me doute qu’il est plein aux as. Il doit manger des sushis de luxes plus souvent que moi. Pourtant je ne comprends pas son attrait pour ces rendez-vous. Il veut tant que ça trouver une femme et se marier ? A croire que peu importe la femme face à lui. Et ça me vexe. Terriblement. Je mâche mécaniquement mon maki. Là se passe la chose la plus étrange du monde. Ina Tengo. L’homme le moins intéressé du monde me tend un sushi avec ses baguettes. Je le regarde en plissant des yeux comme s’il était un animal étrange. J’avale difficilement le reste de riz que j’ai dans la bouche. Il veut me donner la béquée ? Voilà qui est tout-à-fait gênant. Il parle enfin et me fou la nourriture dans la bouche. Vive le romantisme. Je n’ai pas d’autre choix que de manger le sushi. Je mâche avec diligence. Je ne sais pas trop comment interpréter ce geste. Surtout pour une première rencontre. Même si techniquement on est plus à la première fois depuis longtemps. « Je sais pas. Plus d’une fois par mois je suppose. Et ce n’est pas comme si on se croisait tous les jours ou presque. » Pour une fois je suis d’accord avec lui. Je n’ai pour l’instant pas envie de me retrouver coincée dans une pièce avec lui. « Oula non ! Pas chez moi non plus. » Pour une peu que Koichi débarque. L’angoisse. Mais ma parole seul Haru l’intéresse ! D’un côté ce n’est pas plus mal. Au moins je suis sûre que Tengo se conduira bien avec mon fils. « Haru continuera d’aller à son école. Il détesterait devoir quitter ses amis. » Je rajoute plus pour être sûre qu’il n’insiste pas. Hors de question qu’il s’immisce dans ma vie jusqu’à la scolarité d’Haruto.
© NEO VENUS
Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : pas de métier, merci l'argent de papa

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Ina Tengo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMar 28 Mar - 20:39 (#)
karma is such a bitch
rina ♢ tengo
aesthetic – Je penche la tête sur le côté. Je ne comprends pas pourquoi elle dit non, de toute façon ça rentre par une oreille et ça ressort par l’autre. Je me fais déjà une note mentale d’arranger ça quand je serai chez moi, et je me dis que mon chauffeur pourra aussi l’emmener à l’établissement. Pas question qu’il y aille sans protection. Je mange silencieusement, réfléchissant à tous les arrangements que je dois faire, presque dans un état meilleur que je ne l’ai jamais été de m’être imposé cette responsabilité tout seul. Un peu de motivation à quelque chose, ça ne fait pas du tout de mal.

Puisqu’elle ne s’est pas plainte, je continue à lui fourrer de la nourriture dans la bouche. Je lui tends également un verre d’eau pour qu’elle fasse passer tout ça, en ponctuant mon geste d’un “Vous avez l’air déshydratée” Je la fixe toujours, c’est vrai que ça se voit sur son visage, j’ai l’impression que sa peau n’est pas assez élastique. Pour vérifier, je prends mon doigt pour l’enfoncer dedans. “Il faut boire” j’ajoute donc après examination. Je pose mon menton dans ma main et continue à la fixer.

“J’ai des places pour La Bayadère à Paris la semaine prochaine” je dis en soupirant. “C’est ce genre de rendez vous que les couplés font d’habitude, non ? J’ai une suite à l’hôtel là bas. Si vous avez besoin de dormir je suppose qu’on pourra mettre un matelas sur le sol.” Je détourne un peu le regard pensif. Cela me semble bien comme idée, je ne vois pas ce que je peux faire de plus, c’est la seule chose que j’avais déjà prévu et je ne me vois pas aller chercher des idées de sortie comme ça, pour ses beaux yeux. Beaux yeux, expression, non pas reflet de mes sentiments.




© NEO VENUS

— 恋のメロディー—

i could frame any one of you in a dark corner, and capture you in a moment of desperation. and any of you could do that to me. isn't that too easy? too obvious?

deep inside

♡ ♡ ♡
Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : photographe ratée & maman à temps plein

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Ishida Rina
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMer 29 Mar - 9:46 (#)
karma is such a bitch
rina ♢ tengo
aesthetic – Cette histoire d’argent ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd. Pas que je sois vénale mais quand tu es mère célibataire en galère financière, tu te laisses plus facilement séduire par un homme fortuné. Adieu romantisme et passion. De toute manière, la seule fois de ma vie où je me suis laissée aller à mes sentiments, a eu un résultat désastreux. Pour moi et pour les autres. Sauf la venue d’Haruto et encore. Je plains mon pauvre chéri quand il va falloir lui expliquer que Koichi n’est pas son papa mais que s’est le grand monsieur débarqué de nulle part. Je suis tellement prise dans mes pensées que j’avale mécaniquement les sushis que Tengo me fourre dans la bouche. J’attrape le verre qu’il me tend à deux mains sans rien dire. On ne parle pas la bouche pleine. Je manque de recracher la fin de ma bouchée. On dirait qu’il a étudié tous les gestes possible à faire pendant un rendez-vous et qu’il les enchaine mais sans le moindre sentiment. Quand il ôte son doigt de ma joue j’englouti le verre d’eau. Pour éviter un autre accident de ce genre. « Merci. » Intérieurement je suis morte de rire mais aussi effrayée. Je préférais quand il ne me parlait pas du tout.

Paris. J’ai bien entendu ? Il met la barre très haute pour un premier rendez-vous. « heu. » c’est tout ce que j’arrive à dire. Je suis partagée en deux. Une part qui saute comme une enfant. Parce qu’aller voir un ballet à Paris ce n’est pas rien. Et l’autre part. Plus mature et réfléchie qui me dit que je ne devrais pas en profiter comme ça. « C’est un peu précipité. » Je me racle la gorge. « Et… Qui s’occuperait d’Haru ? » Je ne peux décemment pas dire oui mais je n’ai pas non plus envie de refuser. Dur dilemme. Je n’ai même pas relevé le fait qu’il voulait me faire dormir par terre.

© NEO VENUS
Contenu sponsorisé
Message (#)
 
1st ☙ Ishida Rina & Ina Tengo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» paparazzi's games ft Ishida rina
» Rina
» Moon Satoshi & Abe Rina
» manga bleach
» Rina, Vipélierre de lumière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AKAI ITO :: Tokyo :: Tour Ishikawa :: IIème et IIIème Etages-
Sauter vers: