☙ Si ton personnage est inscrit au programme, n'oublie pas de venir demander ton couplage ici !


Partagez | 
 

 Lost Myself || Yuna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : Professeur de dessin à l'unviversité
avatar
Akutagawa Kyosuke
Voir le profil de l'utilisateur
MessageDim 2 Avr - 20:27 (#)


LOST MYSELF
Yuna x Kyosuke




Comme d’habitude, il choisissait la facilité. Il préférait fuir plutôt que d’affronter la réalité, préférait sombrer plutôt que de sortir la tête de l’eau. Cela faisait pourtant des années que cette situation continuait. Perdurait. Il le savait. Kyosuke le savait parfaitement. Néanmoins, il n’avait pas la force de changer les choses. Il n’en avait pas le courage. Parce qu’il était lâche. Incroyablement lâche. Il le concédait sans mal. Il fuyait car il s’agissait bien de la seule dont il était capable.

C’était, plus ou moins, une soirée comme une autre. Après une journée de travail –totalement inintéressante- à la faculté, il était sorti boire afin de s’accorder un moment pour se détendre. Enfin. Il était clair qu’il sortait surtout pour se vider la tête et faire des rencontres qu’il jugeait potentiellement « intéressantes ». C’était un peu son quotidien. Le jeune homme avait besoin de combler le vide de son existence par tous les moyens possibles et inimaginables. Il était hors de question de se laisser le temps de réfléchir à quoi que ce soit. Il devait s’empêcher de penser, simplement.
Néanmoins, la soirée s’était révélée particulièrement décevante ; personne ne semblait être d’humeur à lui tenir compagnie pour la nuit, ce qui avait eu le don de plomber son moral. Kyosuke avait beau être joueur, il se montrait être un très mauvais perdant. Il détestait être contrarié de la sorte, détestait lorsque les choses prenaient ce genre de tournures qui ne lui convenaient absolument pas. Le professeur avait beau approcher de la trentaine, il n’en restait pas moins un enfant, capricieux à souhait. De la sorte, il s’était attaché à évacuer son mécontentement de la façon qui lui convenait le mieux : celle de se noyer allègrement dans la boisson. Il n’avait pas à réfléchir lorsqu’il se retrouvait ivre mort : c’était un avantage plus que conséquent. Ainsi, il buvait plus que de raison avec grand plaisir, ne se souciant pas de ce qui pouvait advenir. Chose qui, comme d’habitude, le menait à des situations plutôt extrêmes. Ce fut donc sans surprise qu’il se retrouva, quelques heures plus tard, effondré devant la devanture fermée du bar. Assis à même le trottoir, seul dans la rue déserte, il avait l’impression de voir le monde bouger à toute allure autour de lui. Bouger faiblement la tête lui donnait la nausée ; se tenir debout était impossible. Dépité, il se prit la tête entre les mains, ferma les yeux. Cette scène était chose commune. Cela faisait près de cinq ans qu’elle se répétait quotidiennement. Alors, il avait le choix : passer la nuit ici et attendre de décuver pour pouvoir rentrer chez lui ou appeler quelqu’un pour qu’on vienne le chercher. Il avait beau sentir son corps s’embraser sous l’effet de l’alcool, Kyosuke pouvait très clairement sentir le froid mordre la peau de son visage. L’idée de passer la nuit ici n’était pas envisageable. Il fallait donc appeler quelqu’un. Mais...qui donc, à deux heures du matin, en pleine semaine ? En sortant maladroitement son portable, il accéda à la liste de ses contacts. Il dut bien approcher l’écran tactile à quelques centimètres de ses yeux pour parvenir à lire les noms qui y étaient affichés. Après plusieurs minutes de réflexion, il appuya sur le dénommé « larbin » ; ou plutôt la dénommée. Il essaya, difficilement, de se remémorer son nom alors qu’il entendait son téléphone sonner dans le vide. C’était cette gamine, là, qu’il rencontrait plusieurs fois à la faculté, celle qui l’avait déjà dépanné lors de plusieurs situations plus ou moins semblables... Quel était son nom, déjà ?
Comme attendu, il tomba sur le répondeur. Néanmoins, il en fallait bien plus pour le décourager. Il n’hésita pas à rappeler autant de fois que nécessaire pour la faire décrocher. Il se moquait totalement de savoir s’il la réveillait ou non. Lorsqu’elle décrocha, il parla en premier « Je suis dehors d’vant un bar à Shinjuku...pas loin d’grand cinéma ?...ouais, truc du genre.... j’ai besoin qu’tu viennes me chercher » parvint-il à articuler sans prendre en compte ce qu’elle pouvait bien lui dire. « Et dépêche, ‘fait froid » termina-t-il avant de raccrocher, balançant son portable sur le bitume. Kyosuke ne se rendait absolument pas compte de ce qu’il faisait et disait. Avait-il réellement conscience du fait que sa description du lieu était totalement approximative ? Pas le moins du monde. Toujours assis par terre, il appuya son dos contre le mur derrière lui, rejetant un peu la tête en arrière. Il avait envie de fumer.



©INCUBUS

— 恋のメロディー—

BEAUTIFUL MESS
Never ask for love


 
Lost Myself || Yuna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LOST LE RPG
» Alice always lost... [Validée]
» Requète spéciale (PV: Sandor, Arménia, Sanzo, Yuna)
» Why the U.N. Lost credibility in Haiti
» Lost in blue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AKAI ITO :: Tokyo :: Shinjuku-
Sauter vers: