☙ Si ton personnage est inscrit au programme, n'oublie pas de venir demander ton couplage ici !


Partagez | 
 

 1st • YOSHIDA KAORI & NAKANO TAICHI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : Il est vendeur dans un Konbini, mais aussi pendant son temps libre, il dessine beaucoup

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Nakano Taichi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSam 15 Avr - 13:58 (#)
First Date
Kaori & Taichi

La vérité était que même s’il l’avait désiré, Taichi n’avait pas pu dissimuler sa surprise se reflétant dans ses pupilles lorsque la jeune femme lui avait demandé de rester. Il n’avait pas su comment réagir si ce n’était que d’acquiescer doucement, sans pour autant chercher à relancer la conversation. Lui qui était si bavard habituellement avait commencé à perdre sa faculté à parler de tout et de rien en sa présence... Parce qu’il n’avait pas envie de la brusquer ou de la frustrer plus qu’elle ne l’était déjà donc parfois, dans de telles situations, il n’y avait rien de mieux que le silence.

Alors, sans prononcer le moindre mot, il s’était contenté de l’observer à son tour, lui souriant doucement avant qu’elle ne se motive à reprendre la parole. Pas une seule seconde, il ne l’avait interrompu, notant chacun de ses mots dans son esprit et il n’avait pu empêcher son coeur de se serrer, encore moins ce sentiment de frustration qui l’avait gagné lorsque Kaori mentionna la Ishikawa Corp. Taichi n’avait pas l’explication cependant il y avait quelque chose avec cette compagnie qu’il, inconsciemment, ne parvenait pas à apprécier et lui laisser un arrière goût amer. Hors, il n’en avait rien dit. C’était bien d’avoir ses convictions, il avait les siennes, tout comme sa vis-à-vis... Mais, il n’avait pas d’avis sur cette entreprise. Est-ce que c’était bon ou non ? Il l’ignorait. Peut-être, peut-être pas... Amnésique, il s’était réveillé dans un monde nouveau, dans un monde où la technologie dominait en maître donc évidemment que lui, il était incapable d’avoir une opinion juste sur le sujet... C’était aussi l’une des raisons pour laquelle il était ici, parce qu’il avait besoin de comprendre, de juger par lui-même et non pas par toutes ces rumeurs qu’il entendait à chaque coin de rue.

Seulement, quant Kaori parla à nouveau, s’il avait fait de son mieux pour ne pas le montrer, quelque part, les mots de la jeune femme le touchèrent, le blessèrent également et il se disait que c’était certainement mérité. Dans ces moments, il détestait sa mémoire perdue et ça l’obligeait à réfléchir encore plus, à se remettre en question puis à s’interroger sur la personne qu’il était. Il ne souhaitait pas y penser mais il y était forcé...

- Est-ce que j’ai fait quelque chose de mal ? Demanda-t-il alors d’une voix étrangement calme, profondément sérieuse tandis qu’il égarait ses prunelles vers son interlocutrice, Par le passé, est-ce que je t’ai fait quelque chose de mal ?

Il n’avait pas vraiment envie de savoir hors s’il souhaitait avancer, corriger ses erreurs, en avait-il seulement le choix ?  

Made by Neon Demon

— 恋のメロディー—

JUST SMILE AND BREATH ✽
The person I’m thankful for, the person who warmly held my cold hands, it was you. Even if I breathe, I wouldn’t be living, if I can’t see you, there is no meaning.
Agent Ishikawa
★★☆☆☆☆☆☆☆☆
Who are you? : Informaticienne pour l'Ishikawa Corp.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Yoshida Kaori
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSam 15 Avr - 14:50 (#)

First Date


ft Nakano Taichi


Kaori se doutait bien que ce rendez-vous ne serait pas facile en voyant le nom sur la feuille, mais elle doit faire un effort, il faut absolument qu’elle fasse un effort, elle ne veut pas qu’un échec entraîne des conséquences dans son travail elle est trop accroc à celui-ci pour ça. Mais elle se doute bien que ses mots sont durs. Elle ne peut pas vraiment faire mieux. Elle en est un peu désolée mais pas tellement. En fait, elle est un peu désolée pour le nouveau Taichi qui ne se souvient pas, mais pas pour l’ancien. Et malgré le fait qu’il ne se souvienne pas, elle se doute qu’il y a des choses qui sont toujours les mêmes en lui, même inconsciemment. Elle a du mal à se dire qu’elle doit être plus gentille, plus ouverte, plus douce. C’est difficile parce qu’elle a naturellement du mal à faire confiance et que leur passé commun n’aide pas. Elle est un peu rancunière dans le fond… Elle le regarde simplement, essayant de ne pas être trop méchante, parce qu’elle n’est pas cruelle, elle ne veut pas être cruelle volontairement avec lui. Elle presse ses mains l’une contre l’autre un peu nerveusement, puis lorsqu’il reprend la parole, elle le regarde un moment. Il demande. Elle n’est pas sure qu’il veuille réellement savoir, et en même temps cela pourrait l’aider à comprendre pourquoi elle est comme ça, pourquoi elle peut être si blessante, si froide.

Elle hésite un instant à lui parler, parce qu’il ne voulait pas savoir, il lui a déjà dit ne pas vouloir savoir. Mais finalement elle répond : « Tu as fait un pari avec des amis… ». Elle marque une pause avant de compléter : « Et moi je t’ai cru… On est sorti ensemble jusqu’à ce que la vérité ne nous rattrape… ». Elle serre les dents un instant, avant de détourner le regard. Le truc c’est qu’il ne peut pas forcément comprendre ce qui lui a fait tant de mal. Alors parce qu’il a consenti à poser qu’une question à laquelle il ne voulait pas de réponse, Kaori le regarde à nouveau et lui dit : « J’étais différente à l’époque enfin... Disons que pour diverses raisons familiales j’étais fragile et contre un quelconque attachement… Tu es l’une des premières personnes en qui j’ai eu confiance et… et voilà, disons juste que ça a mal tourné… ». Et aujourd’hui encore, elle a du mal à faire confiance. Peut-être qu’il n’est pas si différente de l’adolescente qu’elle était… Enfin dans ce domaine-là surtout. Parce qu’elle a quand même évolué depuis.


Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : Il est vendeur dans un Konbini, mais aussi pendant son temps libre, il dessine beaucoup

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Nakano Taichi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSam 15 Avr - 16:34 (#)
First Date
Kaori & Taichi

Il aurait voulu ne pas poser la question mais les mots s’étaient échappés sans qu’il ne puisse les contrôler. Parce que son esprit était troublé, qu’il n’était pas capable d’avoir les idées claires et que tant qu’il n’aurait pas la réponse, il ne serait pas capable de réfléchir correctement. Sauf qu’en vérité, Taichi avait conscience que ça serait pire une fois qu’elle lui aurait répondu. Il était certain qu’il penserait encore plus après avoir obtenu les explications puisque à l’heure actuelle, il lui était impensable de faire du mal à quelqu’un donc il ne pouvait pas imaginer quelle genre de douleurs il avait causé auparavant. Il avait compris qu’il l’avait blessé et qu’elle avait sûrement toutes les raisons de le détester, hors ça lui était réellement difficile d’affronter la réalité... Parce qu’il n’était plus un adolescent et que même lorsqu’il avait encore sa mémoire, il avait déjà changé, il avait grandi grâce à un amour qui n’existait plus et qui s’était envolé, ne laissant de lui qu’un coeur en miette et une âme en peine.

Bien qu’il était celui qui avait demandé, le garçon ne l’avait pas regardé une seule fois lorsque Kaori avait entrepris de lui répondre. Cependant, il l’avait écouté, closant ses paupières tandis que ses doigts se crispaient contre la paume de sa main, sur sa cuisse. Il ne devait pas réfléchir, pas même s’interroger sur pourquoi il avait agi aussi stupidement et encore moins se questionner sur quel était son véritable ressenti à cette époque. Il était juste jeune et imbécile. Rien de plus.
Au moins désormais, il discernait mieux l’attitude de la demoiselle à son égard et il regrettait presque l’idée d’avoir tenté de se rapprocher d’elle, de vouloir à tout prix la faire sourire. Il ne se comprenait pas. Est-ce que leur passé commun était lié aux différentes émotions qu’il avait pu éprouver et à ses actes ? S’il était autant intrigué par cette jeune femme, était-ce parce que malgré le mal qu’il lui avait infligé, ils étaient sortis ensemble ? Est-ce que les réactions de son coeur étaient connectés avec ce que lui-même ressentait autrefois ? Qu’il ne s’agisse des regrets ou des sentiments qu’il avait probablement fini par développer pour elle.

Il aurait du se contenir, montrer que ça ne l’affectait pas, qu’il pouvait surmonter tout cela, que c’était du passé, qu’il n’y pouvait rien puisqu’il avait oublié. Il en fut incapable. Un léger rire nerveux s’échappa de ses lèvres avant qu’il ne s’excuse pour ce geste... Sans un mot, il se releva afin de servir une autre boisson qu’il commença à boire plutôt rapidement.

- Je devais être un vrai idiot, Déclara-t-il sans daigner la regarder, se remettant à rire doucement de la même manière, Mais ça justifie beaucoup de choses... Et non, ce n’est pas parce que j’ai perdu la mémoire que ça pardonne tout.

Lui-même en avait conscience, c’était déjà ça... Hors, malheureusement, son esprit était encore plus embrouillé désormais.


Made by Neon Demon

— 恋のメロディー—

JUST SMILE AND BREATH ✽
The person I’m thankful for, the person who warmly held my cold hands, it was you. Even if I breathe, I wouldn’t be living, if I can’t see you, there is no meaning.
Agent Ishikawa
★★☆☆☆☆☆☆☆☆
Who are you? : Informaticienne pour l'Ishikawa Corp.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Yoshida Kaori
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSam 15 Avr - 16:55 (#)

First Date


ft Nakano Taichi


Kaori reste silencieuse un instant parce qu’elle se doute que ça ne doit pas être facile à entendre et à accepter. Sachant qu’il ne voulait pas vraiment savoir sa vie d’avant… Peut-être qu’elle aurait dû changer de konbini, peut-être qu’elle aurait vraiment dû faire autre chose, éloigner ses pas, aller voir ailleurs, ne pas chercher à le revoir. Enfin elle n’a pas cherché à le revoir… Mais elle aurait pu changer de boutique. Aller ailleurs. Elle retient son sourire et se passe une main sur le visage, pour faire passer tout ça. Ça va aller, elle inspire, elle respire, elle se calme et essaie de faire le vide. Elle met de côté sa colère, sa rancœur et essaie de rester polie et courtoise. S’ils doivent se revoir, il faudra bien qu’elle arrive à faire avec et qu’elle lui laisse un peu de temps pour accepter. Elle vit avec ça depuis longtemps elle, ça fait partie de sa vie, mais tout est nouveau pour lui, en quelque sorte. Lorsqu’il reprend la parole, elle écoute et est un peu surprise de l’entendre dire ça… Effectivement, ça ne pardonne pas tout, loin de là. Cependant, avec une certaine bienveillance elle dit : « Ce n’est pas à moi de répondre à cette question… Je ne crois pas être assez objective pour le faire… ». Elle le regarde simplement. L’informaticienne est rancunière, elle est en colère contre lui, pas forcément capable de se raisonner. Alors non, elle ne dira pas que c’était un idiot, même si elle le pense. Elle l’a aimé, à une époque, enfin elle le croit.

Elle reste silencieuse un instant, restant là, à réfléchir, à penser à la suite. Puis finalement elle reprend la parole pour dire : « Je sais que tu ne voulais pas savoir… Et je me doute que ça ne doit pas être ce que tu pouvais espérer du passé… ». Elle le regarde simplement. Elle n’ira pas s’asseoir à côté de lui, elle n’ira pas le réconforter plus que ça. S’il avait été quelqu’un d’autre, elle aurait essayé, maladroitement mais elle aurait probablement essayé. Mais là, les choses sont différentes. Cependant elle reprend la parole pour dire : « Je ne sais pas pardonner et je ne sais pas faire confiance… Et… Ce n’est pas entièrement ta faute… Largement pas d’ailleurs… Mais… ». Elle fait une pause un instant ne sachant pas trop si elle va le dire ou pas, si elle veut le dire. Est-ce qu’elle en a envie ? Pas vraiment. Mais est-ce qu’elle a le choix ? Pas vraiment non plus. Alors elle achève : « J’imagine que je peux au moins essayer… ». Elle se doute qu’elle n’est pas facile à vivre. Enfin, qu’elle ne le sera pas. Qu’il lui faudra du courage pour la supporter et qu’elle pourrait disparaître pendant des jours. Mais au moins, il est au courant maintenant.


Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : Il est vendeur dans un Konbini, mais aussi pendant son temps libre, il dessine beaucoup

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Nakano Taichi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageDim 16 Avr - 2:37 (#)
First Date
Kaori & Taichi

Taichi s’était abstenu de faire une remarque qui aurait pu être blessante. Ce n’était pas à elle de répondre à sa question mais pourtant, elle en avait déjà beaucoup dit juste avant... Il ne pouvait pas le lui reprocher, il méritait cette attitude néanmoins ça lui était difficile puisqu’il ne cessait de s’interroger sur tant de choses et qu’il en avait sérieusement mal à la tête. Il ne reprit pas la parole ensuite, se plongeant dans ses réflexion parce que pour lui, c’était déjà trop... Devoir faire travailler son cerveau de la sorte était extrêmement fatiguant, plus qu’on ne pouvait l’imaginer et en si peu de temps, il se sentait si épuisé.

« Je n’attendais rien du passé. » Avait rétorqué le jeune homme posément, sans jamais la regarder. Le fond de sa boisson lui paraissait plus intéressant.

Il ne s’était jamais fait de fausses idées, il ne s’était jamais demandé quel genre d’individu il avait pu être autrefois puisque de toute manière, ça n’avait plus lieu d’être à présent. Des années s’étaient écoulés, il avait forcément changé et puis, à la période où tous deux se sont connus, il n’était qu’un adolescent. Ce n’était tout juste pas comparable, hors, il comprenait que certaines douleurs, peu importait le temps qui s’évanouissait, étaient difficiles d’oublier... Il n’avait aucunement le droit de lui reprocher son attitude, il en avait pleinement conscience et il en était affreusement désolé.

Ses prunelles finirent par se dévier lentement en direction de la demoiselle, écoutant ce qu’elle lui racontait d’une oreille attentive alors qu’une lueur attendrie, compréhensive, se reflétait au creux de ses pupilles. Il n’avait pas de mots pour lui répondre donc plutôt que de s’embêter à prononcer des paroles inutiles, Taichi lui sourit chaleureusement à nouveau. Ils étaient peut-être légers hors il était capable de les voir ses efforts et il la remerciait intérieurement pour ça.

Dans un soupir discret, il reposa son verre sur le bar près de lui avant de lui faire face. Il s’inclina naturellement, longeant ses bras contre son corps alors qu’une expression sérieuse, sincère était lisible dans son regard.

- Je suis désolé, S’excusa-t-il, Je sais que cela ne changera pas grand chose mais, je tiens à m’excuser.

Pour le mal qu’il avait pu lui faire par le passé, pour la marque indélébile qu’il avait assurément laissé sur son coeur. Il se doutait que sa sincérité était difficile à croire alors qu’il était amnésique, qu’il ne se souvenait plus de tout ça et c’était la raison pour laquelle, se redressant, il ajouta :

- Parce que je suis sûr que je l’ai regretté. Je ne m’en rappelle pas c’est vrai, mais je le ressens.

Sur ses dires, il avait machinalement cogné son poing contre son coeur afin de les justifier. Oui, ses sentiments avaient toujours été assez confus avec elle et ce, depuis qu’il l’avait rencontré.

Made by Neon Demon

— 恋のメロディー—

JUST SMILE AND BREATH ✽
The person I’m thankful for, the person who warmly held my cold hands, it was you. Even if I breathe, I wouldn’t be living, if I can’t see you, there is no meaning.
Agent Ishikawa
★★☆☆☆☆☆☆☆☆
Who are you? : Informaticienne pour l'Ishikawa Corp.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Yoshida Kaori
Voir le profil de l'utilisateur
MessageDim 16 Avr - 13:02 (#)

First Date


ft Nakano Taichi


Alors qu’il répond de cette façon, d’une façon étonnante pour elle, elle aurait bien envie de répondre, peut-être même de le secouer un peu. Et si elle le ferait sans doute avec quelqu’un qu’elle apprécie, elle ne le fait pas, elle reste silencieuse. Parce que ce n’est pas son rôle de faire ça et ensuite parce qu’elle aurait un discours bien hypocrite alors qu’elle-même se raccroche à sa rancœur. Elle le regarde simplement, le détaillant pendant qu’il ne la regarde pas avant de finalement détourner les yeux pour ne pas le gêner. Et puisqu’elle ne peut pas dire ce qu’elle pense à propos de sa mémoire et du fait de ne rien attendre du passé, alors elle se tait. Mais même elle – qui a pourtant une enfance difficile – sait qu’il y a toujours de bons moments, de bons souvenirs, même au milieu de la souffrance. Alors qu’il bouge un peu, Kaori se redresse pour venir discrètement gratter l’arrière de sa nuque à la naissance de ses cheveux parce que la perruque commence à la gratter sérieusement. Elle l’écoute et se tourne vers lui surprise et le regarde simplement se frapper le torse de sa main. Elle a entendu ses excuses et les explications qu’il a ajouté, mais pour le moment, Kaori n’est pas prête à les accepter, elle n’est pas prête à pardonner, de toute façon, elle ne sait même pas comment on fait.

S’il avait vraiment regretté, il serait revenue la voir, il se serait excusé, même un mot, une lettre, n’importe quoi. Il aurait aisément pu suivre l’adolescente jusqu’à chez elle, ou même se rendre compte que certains soirs elle ne rentrait pas chez elle. Mais non. Alors c’est facile à dire, des années après. Cependant, parce qu’elle est polie et qu’elle vient de dire qu’elle peut essayer, elle ne montre pas ses émotions, elle ne montre pas que son cœur s’est assez brutalement refermé et sourit un peu, reconnaissante de voir que lui aussi continuer d’essayer et acquiesce un peu avant de dire : « J’imagine qu’il y a des choses qu’on ne peut pas réellement oublier… ». Mais elle n’y connait pas grand-chose à la mémoire humaine. Finalement, Kaori se tourne un peu pour tirer un plateau de nourriture disposé pour eux et le place entre eux puis en prend un pour grignoter. Dans le doute, toujours manger quelque chose. La nourriture est le remède à toutes les blessures. Puis elle reprend la parole et demande : « Comment ça va au konbini, tes collègues sont toujours sympas ? ». Changer de sujet ou perdre la tête, le choix est plutôt simple pour la jeune femme.


Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : Il est vendeur dans un Konbini, mais aussi pendant son temps libre, il dessine beaucoup

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Nakano Taichi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMar 18 Avr - 14:28 (#)
First Date
Kaori & Taichi

Il se doutait qu’elle ne lui pardonnerait pas de sitôt, probablement même jamais, cependant pour lui, il avait besoin de s’excuser. Ce n’était pas grave si elle ne les acceptait pas, si elle n’était pas en mesure de le comprendre puis de lui faire confiance... Au moins, il avait fait son devoir. Un devoir qui était difficile à croire à cause de son amnésie néanmoins Taichi était réellement sincère... Il ne se souvenait pas, c’était vrai, seulement il était certain de ce qu’il avançait lorsqu’il déclarait que son coeur se rappelait lui. Dés le début, dés la première fois où il l’avait rencontré avec sa nouvelle condition, il s’était aperçu que Kaori était différente. Sans parvenir à expliquer pourquoi, elle l’intriguait plus que les autres, elle l’intéressait et s’il avait cru en premier lieu que c’était à cause du mauvais caractère de cette dernière, il se rendait compte à présent que c’était tout autre chose. Parce que dans un passé inconnu, ils s’étaient déjà rencontrés, ils avaient sûrement partagé de nombreux moments tous les deux, des instants heureux, des moments stupides même et probablement beaucoup de souffrance également. Les regrets, la honte, l’envie de se rattraper ainsi que celle de lui redonner le sourire n’étaient pas anodins... C’était à cause de tout ce vécu qu’ils avaient passé ensemble, des sentiments qu’il avait éprouvé à l’époque et qui n’avaient jamais complètement disparu... On n’oublie jamais, amnésie ou non, quelqu’un à qui on a tenu de la sorte... Il était sur que derrière ce pari, il y avait une partie de lui qui avait apprécié la jeune femme, qui s’y était attaché et que s’il n’avait pas mis fin rapidement à leur relation, c’était pour une raison. Hors, il ne pouvait pas déclarer cela à haute voix, pas maintenant, elle ne l’écouterait certainement pas. Tout comme elle ne le croirait pas non plus. Et le garçon comprenait... A sa place, il ne se croirait pas non plus.

« Je ne sais pas. Probablement. » Avait-il rétorqué doucement, sans osé la regarder.

Après tout, il n’avait pas oublié le dessin non plus. Petit à petit, son talent, sa passion lui étaient revenus naturellement et chaque sentiment, chaque émotion, il les ressentait sans avoir d’explication du pourquoi il ressentait ça. Cela avait été pareil avec Shota, il s’était rapidement convaincu qu’il pouvait lui faire confiance. Et pourtant, il n’avait aucun souvenir avec celui-ci.

S’appuyant contre le bar, il ne se rapprocha pas près des fauteuils, préférant rester debout.

- Oui toujours, cela n’a pas changé. On a une bonne équipe.

Il sourit sur ses dires, sincère. Il n’avait pas à se plaindre, il ne regrettait pas de travailler dans un tel contexte.

- J’aime beaucoup le quartier aussi. Tu y vis depuis longtemps ?

Parce qu’il était encore nouveau, il ne connaissait pas tant de choses que ça. Tokyo était si grand.


Made by Neon Demon

— 恋のメロディー—

JUST SMILE AND BREATH ✽
The person I’m thankful for, the person who warmly held my cold hands, it was you. Even if I breathe, I wouldn’t be living, if I can’t see you, there is no meaning.
Agent Ishikawa
★★☆☆☆☆☆☆☆☆
Who are you? : Informaticienne pour l'Ishikawa Corp.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Yoshida Kaori
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMer 19 Avr - 1:29 (#)

First Date


ft Nakano Taichi


La conversation doit changer, elle doit vraiment changer parce que l’informaticienne commence vraiment à flipper. Elle ne veut pas en dire plus, elle ne veut pas être aussi intime avec lui, elle ne veut pas avoir à parler d’elle ou à aller plus loin dans les retrouvailles. Parce qu’elle ne veut pas le retrouver, en quelque sorte. Elle sourit mais c’est un sourire de façade. Elle ne veut pas être là, elle regrette d’avoir accepté ce poste même si elle doit bien l’avouer il l’a quand même bien aidée à s’en sortir. Elle est reconnaissante mais elle en veut un peu au robot pour ce choix plus que douteux. Alors à défaut de pouvoir partir, il faut qu’ils changent de conversation que ça soit plus neutre, plus simple. Plus facile de faire semblant, car clairement, elle en est là, elle fait semblant. Et elle fait plutôt bien semblant dans le fond. Elle a toujours su faire semblant. Lorsqu’il répond à propos du konbini elle le regarde et acquiesce un peu en disant : « Tant mieux… ». Elle marque une pause et reprend : « D’ailleurs, ça ce propos… Je pensais que ça serait surement possible de créer un logiciel à ajouter à la caisse pour que tu aies les indications de la procédure à suivre directement intégrée au programme… Mais pour ça, il faut que j’aie accès au programme de la machine… ». Et ça, ce n’est pas gagné. Il faut que le patron soit d’accord et ce n’est pas gagné d’avance, s’il est un peu parano et qu’il a peur que Kaori mette aussi un logiciel espion ou un truc du genre.

Puis, il reprend la parole pour parler du quartier. Elle le regarde en grignotant. Il aime le quartier. La jeune femme aussi l’aime. Il est vivant, il est agréable, et elle aime bien s’y promener. Alors elle acquiesce et répond : « Depuis quelques années… ». Elle reste un instant songeuse, repensant à ses premiers mois de vie, errant sous des ponts, dans des petites chambres d’hôtels ou squattant à des endroits dans lesquels elle n’aurait pas dû se trouver. Puis son premier appartement, tout petit, étouffant, miteux. Jusqu’à pouvoir se payer mieux. Oui, elle aime son quartier et son appartement. Alors elle reprend : « C’est un quartier génial, il y a beaucoup de choses à voir… ». Elle esquisse un sourire avant de dire : « La ville regorge de superbes choses à voir… ».


Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : Il est vendeur dans un Konbini, mais aussi pendant son temps libre, il dessine beaucoup

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Nakano Taichi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageVen 21 Avr - 3:42 (#)
First Date
Kaori & Taichi

Parviendrait-il à corriger les erreurs de ce passé qu’il avait oublié ? Parviendrait-il à se faire aimer ou bien tout ceci n’était qu’une cause déjà perdu ? Taichi était un battant, le simple fait qu’il soit sorti du coma après trois ans le démontrait, il n’avait pas envie d’abandonner et prouver qu’à l’heure actuelle, il n’était plus un adolescent stupide... Hors, c’était beaucoup plus facile à dire qu’à faire et il ne souhaitait pas non plus se démener pour au final être celui qui finirait blesser. Il n’était pas masochiste à ce point cependant il espérait, il priait réellement à ce que cette demoiselle finisse par lui pardonner. Chaque être humain fait des erreurs dans la vie, particulièrement lorsqu’on est jeune et que la fierté est beaucoup plus important que le reste. Kaori avait grandi elle aussi, ne pouvait-elle pas comprendre ? Certainement que non, que c’était trop de demander.

Le sujet avait été détourné et il n’avait pas souhaité y revenir dessus non plus. Néanmoins lorsque sa vis-à-vis reprit la parole pour lui expliquer son idée, le jeune homme l’avait fixé comme si elle venait d’une autre planète. Ses paupières avaient papillonné machinalement, ne saisissant rien de ce qu’elle racontait. Tous ses mots étaient un peu trop compliqué pour lui et non, il ne comprenait pas de quoi Kaori parlait. Logiciel ? Programme ? Sa tête s’était inclinée sur le côté avant que ses phalanges ne se perdent à l’arrière de sa nuque et qu’il n’affiche un sourire quelque peu mal à l’aise. C’était du charabia...

« Ca m’a l’air compliqué » Avait-il déclaré, sous-entendu pour dire qu’il n’avait rien compris, du moins pas totalement « Mais ne t’en fait pas. C’est gentil de vouloir m’aider mais vraiment, ça me va comme ça. »

Parce qu’il ne souhaitait pas qu’on le traite différemment des autres, que même si c’était difficile et qu’il se faisait réprimander parfois, il voulait réussir avec ses propres moyens. Un sourire avait dessiné son visage alors qu’il lui avait répondu, effectuant ensuite quelques commentaires sur leur quartier en commun.

- Pour le peu que j’ai vu, j’aime beaucoup. Puis, surtout, on ne s’ennuie jamais.

C’était vrai, il y avait toujours quelque chose à faire à Tokyo et lui qui redécouvrait le monde, il était la plupart du temps tel un gamin émerveillé. Puisque c’était incroyable.


Made by Neon Demon

— 恋のメロディー—

JUST SMILE AND BREATH ✽
The person I’m thankful for, the person who warmly held my cold hands, it was you. Even if I breathe, I wouldn’t be living, if I can’t see you, there is no meaning.
Agent Ishikawa
★★☆☆☆☆☆☆☆☆
Who are you? : Informaticienne pour l'Ishikawa Corp.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Yoshida Kaori
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSam 22 Avr - 16:13 (#)

First Date


ft Nakano Taichi


Voilà, le sujet de conversation est changé, et la jeune femme se sent un peu mieux, un peu plus à l’aise. Elle essaie d’apprécier un peu, mais ce n’est pas très facile. Elle a toujours eu du mal à profiter des temps passés avec les autres, même avec lui plus jeune. Alors aujourd’hui… Les choses sont tellement différentes que cela semble presque normale qu’elle n’arrive pas réellement à profiter. Et finalement elle arrive même à lui proposer son idée, celle qu’elle a eue pour l’aider. Le logiciel qui lui permettrait d’avoir la procédure de déroulement de l’encaissement au konbini. Et lorsqu’il décline poliment avec une certaine gêne, Kaori plisse les yeux, un instant, avant de pincer les lèvres puis de détourner le regard. Elle répond : « Ca dépend pour qui… ». Effectivement, cela ne l’est pas tellement pour elle, puisqu’elle est habituée à coder et à programmer. Mais soit. Elle complète : « Mais comme tu préfères… ». Et elle conclut ses paroles par un simple haussement d’épaules. S’il ne le souhaite pas, elle ne s’imposera pas, de toute façon, il fait bien ce qu’il veut, comme toujours.

Heureusement pour eux, la suite de la conversation est plus agréable, plus centrée sur quelque chose de neutre, de simple. Les visites, les découvertes, d’une certaine façon ils ont ça en commun. Elle l’écoute lui dire qu’il n’a pas encore vu grand-chose mais qu’il est plutôt d’accord avec elle. Alors elle demande : « Qu’est-ce que tu as pu visiter déjà ? ». Après tout, si elle sait ce qu’il a déjà vu, elle pourra lui parler d’autres choses, des autres merveilles de leur pays et cela sera un sujet de conversation simple, neutre et agréable pour eux. Et qui sait, peut-être même l’occasion de faire des sorties tous les deux puisqu’il le faudra. Maintenant qu’ils sont couplés, ils doivent se voir de façon régulière et entretenir leur relation. Allant même jusqu’à la consommer évidement en allant jusqu’au mariage. Cette simple idée révulse Kaori qui n’envisage pas de pouvoir se marier avec quelqu’un en qui elle n’a pas confiance. Elle se concentre sur la ville, les découvertes pour stopper ses idées négatives. Et alors qu’elle le regarde simplement, sans colère, une nouvelle étincelle semble s’allumer dans ses yeux. Celle de la curiosité, de l’envie de découvrir.


Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : Il est vendeur dans un Konbini, mais aussi pendant son temps libre, il dessine beaucoup

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Nakano Taichi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageDim 23 Avr - 9:07 (#)
First Date
Kaori & Taichi

Il espérait ne pas la vexer en déclinant sa proposition cependant, on ne pouvait pas lui reprocher d’être honnête. Peut-être que son attitude était stupide néanmoins Taichi souhaitait réellement se débrouiller seul, comme une personne normal parce que même s’il avait des difficultés, il n’avait pas envie d’être mis à l’écart ou privilégié. Après tout, il ne récoltait que ce qu’il avait semé... Bien qu’il ne s’en souvienne pas, il avait créé cet accident. Il avait bu, apparemment un peu trop, et avait directement fini la tête la première. Il était déjà tellement chanceux d’être en vie, de quoi se plaignait-il ? Kaori était adorable, à sa manière certes, et c’était admirable de sa part... Il la remerciait vraiment. Hors, elle n’avait pas besoin de faire tout ça pour lui, principalement s’il lui avait fait du mal par le passé. Celui qui devait se rattraper, c’était lui, et non le contraire. Bien qu’il l’avouait, il ignorait complètement comment il se devait d’agir avec elle... Il ne désirait pas la brusquer non plus, il ne souhaitait pas la forcer si elle n’avait pas envie de le côtoyer et ce, même si le robot les avait couplé ensemble... Peut-être y avait-il une raison à cela, peut-être pas... Peut-être que comme elle l’avait déclaré, il y avait eu un disfonctionnement et qu’il n’y avait rien qui les justifiait ensemble. Seulement, n’avait-elle pas dit qu’ils étaient sortis ensemble par le passé ? Peu importait la souffrance qu’il avait pu lui infliger, dans le fond, ce n’était pas n’importe quel lien qu’ils avaient partagé... Donc, qui savait ?

Le garçon ne releva pas toutefois, préférant se concentrer sur un autre sujet et machinalement ses doigts grattèrent sa tempe alors qu’il réfléchissait, un peu embarrassé, et que cette perruque commençait aussi à le déranger.

- Je ne sais pas, Dit-il en souriant, comme si l’esquisse permettrait à dissimuler sa gêne, Je ne me souviens déjà plus des noms.

C’était beaucoup trop compliqué et s’il les avait noté quelque part, il ne les avait pas sur lui.

- Juste de la Tokyo Tower...

Parce qu’elle était dans son quartier puis qu’il en entendait souvent parler mais à part ça... Il y avait bien ce temple, avec l’immense lanterne rouge, cependant pas moyen que le nom lui revienne.

- J’ai fait différents parcs aussi parce que là-bas, l’air y est agréable non ?

Principalement à cette période. Avec les cerisiers en fleur.


Made by Neon Demon

— 恋のメロディー—

JUST SMILE AND BREATH ✽
The person I’m thankful for, the person who warmly held my cold hands, it was you. Even if I breathe, I wouldn’t be living, if I can’t see you, there is no meaning.
Agent Ishikawa
★★☆☆☆☆☆☆☆☆
Who are you? : Informaticienne pour l'Ishikawa Corp.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Yoshida Kaori
Voir le profil de l'utilisateur
MessageDim 23 Avr - 23:07 (#)

First Date


ft Nakano Taichi


La conversation est à nouveau centrée sur quelque chose d’agréable. Et Kaori n’a pas de mal à s’imaginer dans les endroits qu’elle a visité. Les parcs, les attractions touristiques, les temples, les coins de campagne. Elle aimerait aller au mont Fudji, pouvoir s’en approcher et qui sait grimer un peu ? Prendre de la hauteur et admirer la vue. Elle aimerait aussi aller sur la côte, découvrir les plages, l’océan. Certains disent que c’est l’une des plus belles choses au monde. Et elle aimerait pouvoir découvrir le ciel, apprendre à piloter ou quelque chose du genre ? C’est un peu fou, mais Kaori est éprise de grands espaces et de liberté. Peut-être même qu’elle aimerait acheter une maison à la campagne. Elle ne sait pas trop. Fonder une famille, un foyer empli d’amour, même si elle ne sait pas vraiment comment faire. Elle comptait un peu sur le robot pour l’aider : l’aider à trouver l’homme avec qui bâtir tout ça. Mais cela semble compromis. Enfin, la jeune femme écarte ses pensées et elle l’écoute à nouveau.

Il dit avoir oublié une partie de ses visites… Elle grimace un peu imaginant bien que cela ne doit pas être évident. La Tokyo Tower. Beau monument, beaucoup de choses à voir. Kaori a apprécié sa visite, elle apprécie chacun de ses excursions. Elle acquiesce un peu sur les parcs et l’air agréable à respirer. Elle sourit même un peu. Encore une chose en commun. Il faut arrêter ça, ça devient pathétique. Mais elle répond : « Tu as pensé à tenir un journal ? Tu as ton carnet au magasin, alors peut-être que tu écris aussi ta vie en dehors de la boutique ? ». Elle le regarde simplement et ajoute : « Ajouté à ça un bon appareil photo, cela te permettrait de garder des souvenirs un peu plus stables non ? ». Elle le regarde un peu simplement silencieuse, puis finalement, attrape encore un petit canapé à manger, pour s’occuper les mains avant de les essuyer dans une serviette. Elle termine sa bouchée tranquillement, en songeant aux merveilles de la ville qu’elle a déjà découvertes et à toutes celles qu’elle veut encore découvrir. Finalement, elle dit : « Le Tokyo Dome est superbe aussi, il faut vraiment le coup d’œil ! ».


Contenu sponsorisé
Message (#)
 
1st • YOSHIDA KAORI & NAKANO TAICHI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Nouvelle Kaori.
» Ayumi Yoshida
» Belphégor – Kaizoku Taichi [100%]
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Kaori Hasegawa, péripapétitiene

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AKAI ITO :: Tokyo :: Tour Ishikawa :: IIème et IIIème Etages-
Sauter vers: