☙ Si ton personnage est inscrit au programme, n'oublie pas de venir demander ton couplage ici !


 

 1st • YOSHIDA KAORI & NAKANO TAICHI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Nakano TaichiTokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
avatar
Who are you? : Il est vendeur dans un Konbini, mais aussi pendant son temps libre, il dessine beaucoup

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMer 26 Avr - 10:17 (#)
First Date
Kaori & Taichi

Sa mémoire était mauvaise et il avait beau y travailler, Taichi n’y pouvait pas grand chose s’il avait du mal à retenir les noms. Il se souvenait des endroits qu’il avait visité, il pourrait les décrire, probablement pas en détails, néanmoins il n’aurait pas de difficulté à les expliquer. Particulièrement ce qu’il avait apprécié mais en trois mois, il en avait vu tellement que devoir tout détailler ne l’enchantait pas réellement. S’il s’était rappelé des noms, cela aurait été plus simple... Hors, des photographies, c’était vrai qu’il en avait mais il les avait pris avec son téléphone portable, parce que ce n’était pas compliqué puis que c’était pratique. Certainement qu’il n’était pas photographe auparavant, à moins que cela ne soit juste le manque de courage d’apprendre à comment utiliser un bon appareil. Si autrefois, il était un adolescent difficile, qu’il avait besoin de manger correctement, d’avoir toutes les nouvelles technologies, il était différent aujourd’hui. Il se contentait si facilement d’un rien et il ne se prenait pas la tête. Jamais. Evidemment, il réfléchissait énormément, il se posait beaucoup de questions, sur beaucoup de choses d’ailleurs toutefois, sur son mode de vie, il n’était pas compliqué et se contentait toujours du plus simple.

Son regard s’était dirigé machinalement vers la demoiselle, quelque peu étonné de sa rétorque avant qu’une esquisse ne se forme sur ses lèvres.

« Je préfère dessiner qu’écrire... Je me contente de noter toutes les choses importantes et nécessaires pour apprendre. »

Comme tous ses post-it qu’il avait accroché dans son appartement. C’était une manière comme une autre afin que les mots rentrent plus facilement et qu’il finisse par s’en rappeler.

« Tu as raison. » Avait enchéri Taichi en hochant la tête « En général, je me sers de mon téléphone... Mais un appareil photo pourrait être une idée. »

Le jour où il aurait la motivation d’essayer de comprendre... La plupart du temps, là encore, il préférait les dessiner. Il avait un grand cahier chez lui dans lequel se trouvait ses nouveaux croquis et qu’on se détrompe, il était loin d’être mauvais. Même amnésique.

Lorsqu’elle mentionna le Tokyo Dome, le garçon ouvrit sa bouche dans un « o » pointa discrètement son doigt devant lui, parce que ce nom lui disait vaguement quelque chose. Il y était allé, il en était sur ! N’était-ce pas là qu’il avait eu l’occasion de voir un match ?

- Je crois que j’y suis allé ! Pour voir du baseball !

C’était la première fois depuis son réveil et il avait adoré, même s’il n’avait rien compris aux règles... L’ambiance était agréable.

- Il y a un sport que tu aimes ?

Quitte à se découvrir l’un et l’autre, toutes les questions étaient bonnes à prendre.


Made by Neon Demon

— 恋のメロディー—

JUST SMILE AND BREATH ✽
The person I’m thankful for, the person who warmly held my cold hands, it was you. Even if I breathe, I wouldn’t be living, if I can’t see you, there is no meaning.
Yoshida KaoriAgent Ishikawa
★★☆☆☆☆☆☆☆☆
avatar
Who are you? : Informaticienne pour l'Ishikawa Corp.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMer 26 Avr - 10:46 (#)

First Date


ft Nakano Taichi


Ah le dessin… Kaori ne peut pas lui reprocher de répondre de la sorte, à dire vrai même elle pouvait s’y attendre. Juste qu’elle écarte ce genre d’attente parce qu’elle ne veut pas réussir à le prévoir, cela voudrait dire qu’elle le connait et elle ne veut pas, elle s’y refuse. Ce qui est totalement insensé. Elle le connait, quoi qu’elle en dise. Enfin elle l’a connu. Peut-être aujourd’hui les choses sont un peu différentes. Mais le dessin a toujours été important aujourd’hui et de toute évidence c’est toujours le cas. Elle acquiesce un peu et dit : « Alors dessine ce que tu visites. Même s’il ne s’agit que de quelques esquisses, accompagnées de quelques mots… ». Enfin, il fait comme il le souhaite, c’est bien sa vie, il la mène comme il l’entend. Mais Kaori se dit que cela pourrait être plus facile pour lui de se rappeler s’il le faisait. Ceci étant dit, elle n’a pas son mot à dire et ne veut pas l’avoir alors. Mais c’est plus fort qu’elle, elle n’est pas méchante. Au contraire, elle est bienveillante. Un peu trop avec lui, vu leur passé commun. Passé qui n’existe plus réellement, de toute évidence. Il reprend la parole pour répondre à propos de l’appareil photo. Elle le regarde et s’apprête à répondre avant de se raviser. Elle s’apprêtait à parler de la simplicité d’utilisation mais se rappelle qu’il n’utilise plus les nouvelles technologies. Alors elle dit : « Les photos complèteraient tes croquis. Avec quelques explications, tu devrais t’en sortir assez facilement… ». A lui de trouver quelqu’un pour lui expliquer, même si elle pourrait le faire.

A sa proposition de visiter le Tokyo Dome, il semble se rappeler de quelque chose. Elle l’écoute puis esquisse un léger sourire. Il paraît que les ambiances sont extraordinaires. Mais Kaori n’en profiterait surement pas autant qu’elle ne le devrait. Les foules, les contacts physiques, les espaces serrés ne sont pas tellement sa tasse de thé, cependant elle répond : « Le baseball oui… Mais seulement à la télé, je n’y assiste pas… ». Parce qu’elle est curieuse, elle regarde beaucoup de choses, découvre beaucoup de sport alors elle complète : « J’aime beaucoup la danse aussi, mais je ne pratique pas non plus… ». Trop timide surement. Mais elle marche, elle marche oh ça oui. Pour visiter, pour se détendre, pour prendre l’air, par simple envie de liberté. Elle sourit un peu, avant de redevenir neutre et de gratter encore sa nuque. Finalement, ce rendez-vous ne se passe pas si mal que ça…


Nakano TaichiTokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
avatar
Who are you? : Il est vendeur dans un Konbini, mais aussi pendant son temps libre, il dessine beaucoup

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageJeu 27 Avr - 7:28 (#)
First Date
Kaori & Taichi

Afin de ne pas la contrarier, ni même l’offenser, le jeune homme avait préféré ne pas lui dire qu’il dessinait déjà beaucoup et que ce qu’il avait apprécié, il l’avait normalement déjà fait. Alors, à la place, il s’était contenté de lui sourire dans un léger hochement de tête. Le dessin était sa passion, même s’il l’avait oublié, à croire que son amour pour cet art ne s’était jamais dissipé et il pourrait passer des heures à dessiner encore et encore. Parce qu’il adorait ça, que lorsque le crayon défilait sur le papier, ça lui permettait de s’échapper, de ne songer à rien d’autre que ce croquis qu’il était en train de concevoir et d’imaginer.

Kaori était gentille, réellement, adorable même, à vouloir à tout prix l’aider avec son amnésie et les séquelles que son accident avait laissé. Néanmoins s’il n’en avait rien dit, si ça lui faisait plaisir qu’on se démène pour lui, dans le fond ça le frustrait un peu aussi. Peut-être était-il idiot, voir même borné, cependant il aimait se débrouiller seul, chercher des idées par lui-même puis tenter de s’améliorer. C’était toujours agréable de recevoir des conseils et il les écoutait toujours, cependant malgré tout, il aimerait qu’on cesse de le faire... Sa vie lui convenait ainsi et s’il souhaitait l’améliorer ou vivre autrement, dans ce cas là, il demanderait. Mais, il voulait bien admettre qu’il était compliqué et que sa façon de penser, sa personnalité pouvait ne pas plaire à tout le monde. On essayait de l’aider et lui, il se plaignait... Seulement il reconnaissait que c’était adorable puis, il en prenait note. Toutefois ce serait bien si à l’avenir la demoiselle ne prête plus attention à son état de santé mais plus à l’homme qu’il était à présent. Oui, ce serait bien.

« Hum, oui. » Avait déclaré Taichi dans une nouvelle esquisse, hochant ensuite la tête « Il faudra que je vois ça. »

S’il en avait le courage, parce qu’il improvisait toujours. Parfois, il sortait simplement sur une envie puis se baladait là où le vent le menait, sans qu’il ne réfléchisse vraiment. Le sujet dériva finalement sur autre chose, acquiesçant à ce qu’elle lui disait, non pas sans sourire et écouter attentivement. C’était vrai qu’au bout du compte, ce rendez-vous ne se passait si mal... Et il la remerciait intérieurement pour les efforts qu’elle faisait afin de lui parler, afin que l’ambiance ne soit pas mauvaise mais au contraire, agréable.


Made by Neon Demon

— 恋のメロディー—

JUST SMILE AND BREATH ✽
The person I’m thankful for, the person who warmly held my cold hands, it was you. Even if I breathe, I wouldn’t be living, if I can’t see you, there is no meaning.
Yoshida KaoriAgent Ishikawa
★★☆☆☆☆☆☆☆☆
avatar
Who are you? : Informaticienne pour l'Ishikawa Corp.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageJeu 27 Avr - 11:01 (#)

First Date


ft Nakano Taichi


Tout ça semble tellement ironique. Kaori ne se souvient même pas d’avoir vraiment voulu trouver quelqu’un. Elle est bien trop timide pour ça. Et dans le fond, elle a sans doute peur qu’il lui arrive la même chose qu’à sa mère. Devenir une femme battue, une femme humiliée encore et encore. Pourtant, c’est avec une certaine conviction et une grande confiance envers les statistiques de la machine qu’elle a commencé à travailler ici, pour l’Ishikawa corp. Même si elle est un peu échaudée et qu’elle n’envisage pas réellement de construire une relation. Elle se trouve des excuses : elle est trop jeune, elle commence seulement sa carrière, elle passe trop de temps au boulot ou elle a encore trop de choses à découvrir. Mais la réalité est simplement qu’elle a peur. Peur de replonger dans un système familial qui la laissera tomber. Et pire, qui abusera d’elle. Pourtant, il y a aussi une part d’elle qui souhaite réellement construire quelque chose, avoir des enfants et leur transmettre des valeurs. Mais elle n’y est pas encore prête. Il lui faut encore du temps. Et d’autant plus si l’homme qui doit partager sa vie est Taichi, qui un jour lointain n’a fait que ressembler à son père en lui mentant d’une façon totalement odieuse. Elle retient son soupire.

Le silence du jeune homme semble lui indiquer qu’elle est allée trop loin. Peut-être n’est-ce pas sa place. Elle n’a pas vraiment à lui dire quoi faire au final, mais c’est plus fort qu’elle, elle aime prendre soin des autres enfin… de loin, et discrètement. Ici, en l’occurrence, elle ne peut pas le faire de loin. Mais il lui arrive parfois d’aider les gens de son entourage ou de son voisinage d’une façon discrète, des petits coups de pouce çà et là. Dans quelque chose de plutôt effacé, reculé, sans jamais attirer l’attention sur elle. Parce qu’elle déteste ça, qu’on la regarde, qu’on la remarque. Elle préfère vivre dans l’ombre de l’anonymat et profiter de la vie tant qu’elle le peut. Et dans la foule des tokyoïtes, c’est plutôt facile en fait. Finalement, la conversation prend une autre direction. Les loisirs, le sport. Même si Kaori n’est pas une grande sportive dans l’âme, elle marche beaucoup. Et le reste du temps, elle se contente d’encourager les sportifs de son canapé avec des trucs à grignoter. Lorsqu’il répond qu’il faudra qu’il voit ça, elle sourit et acquiesce. Il y des sports vraiment superbes. Elle voudrait en essayer certain. La danse parfois, ou le plaisir de taper dans une balle de baseball. Ou même le patinage artistique. Cette sensation de glisser et de voler à la fois doit être vraiment magique. Finalement, elle reste silencieuse quelques instants avant de dire : « Bien… J’imagine qu’on a pas vraiment le choix de toute façon, il faudra qu’on se revoit… ». Elle ne se rend pas spécialement compte qu’elle peut être maladroite quand elle s’y met. Alors elle tire une serviette en papier et sort un stylo de son sac pour y écrire ses coordonnées complètes. Adresse, numéro de téléphone et e-mail. Même si elle ne voulait pas lui donner son adresse, elle n’a pas tellement le choix. Puis elle le pousse vers lui et dit : « Ça sera plus facile de me contacter comme ça, même si je passe souvent au konbini… ».

Elle le regarde simplement, un instant, avant de finalement faire craquer un peu sa nuque et ranger son stylo avant de se redresser un peu et de dire : « Merci d’être venu… ». Et c’est vraiment sincère. Parce qu’elle a conscience que sa méfiance et son comportement ne doivent pas être spécialement agréable pour lui et qu’il aurait pu choisir de ne pas honorer le rendez-vous. Mais il est venu, et ça elle ne l’oubliera pas. Parce qu’après tout, parmi ses nombreuses peurs, il y a quand même une certaine crainte de l’abandon. Elle le regarde un moment avant de se lever et de lui dire : « Bonne fin de soirée… ». Et après les politesses d’usage, elle reprend ses affaires, dépose la perruque sur l’une des deux têtes en bois disposé dans un coin de la pièce puis la quitte, saluant les deux gorilles gardant la porte du salon, avant de s’éloigner d’un pas souple.

Akai ItoAgent Ishikawa
★★★★★★★★★★
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSam 29 Avr - 19:05 (#)
1st Date: Kaori & Taichi

Une brève sonnerie retentit dans la pièce, assez forte pour attirer l’attention de ceux qui s’y trouvent. Le garde n’a pas bougé, mais une voix féminine se fait entendre. « Mesdames et messieurs, le rendez-vous est terminé. Merci d’avoir choisi Ishikawa Corporation. N’oubliez pas de remplir l’enquête de satisfaction et de la remettre à l’un de nos agents au plus vite. » Il était temps pour eux de laisser la place à d’autres élus.
Contenu sponsorisé
Message (#)
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» La Nouvelle Kaori.
» Ayumi Yoshida
» Belphégor – Kaizoku Taichi [100%]
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Kaori Hasegawa, péripapétitiene
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AKAI ITO :: Tokyo :: Tour Ishikawa :: IIème et IIIème Etages-