☙ Si ton personnage est inscrit au programme, n'oublie pas de venir demander ton couplage ici !


Partagez | 
 

 play date ft. rina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : pas de métier, merci l'argent de papa

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Ina Tengo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMer 19 Avr - 19:28 (#)
play date
rina ♢ tengo
Je n’ai pas compté les jours séparant celui où nous sommes de celui de notre rendez vous à la compagnie. Je ne sais pas si une, deux, trois, cent (peu probable) semaine sont passées, elle m’informera sûrement sur ce point lorsque nous nous verrons. Car lorsque je me suis réveillé ce matin, la première idée qui m’est venue à l’esprit était ça. Entre temps, j’avais réussi à obtenir une place pour le petit Haru dans une des meilleures écoles de la ville, mais ils avaient préféré avoir un rendez vous avec la mère plutôt que… “quel est votre lien avec cet enfant, exactement ?” “je suis son futur père. je crois.” la réponse avait laissé un petit blanc dans la conversation, mais quelques billets suffisent à arranger tout malentendu. Elle devrait avoir reçu un coup de fil depuis. Peut-être fait connaissance avec Tamaru aussi, le chauffeur que j’ai engagé pour l’emmener elle et son fils où ils avaient besoin d’aller sans craindre de rencontrer le danger.

J’ai décidé de faire une petite folie vestimentaire pour l’occasion. J’ai mis un noeud papillon bordeau qui détonne avec la sobriété de mon costume. Je porte des centaines de milliers de yen sur moi, peut-être que j’atteins le million avec la montre et la boucle d’oreille cachée à l’intérieur de mon arcade. Je ne sais pas ce que les gens portent pour aller au parc habituellement. Mais ça me semble bien. Je m’étonne de tant de folie. Mon père ne serait pas très heureux de me voir habillé comme ça. L’idée me donne un peu moins de frissons que d’habitude.

La première alarme sonne, celle qui indique que la voiture est arrivée au pied de l’immeuble. C’est un peu dérangeant, que nous soyons dans le même bâtiment, parce que c’est tout de suite un peu compliqué pour les rendez vous.  C’est ce que j’ai compris en tout cas en me renseignant sur internet, et en plus, il paraît que les gens qui vivent ensemble trop vite ont peu de chance de durer. Après cette recherche, j’ai décidé de renvoyer le lit que j’avais acheté pour faire une place à Haru dans mon appartement. Peut-être que dans une semaine (est-ce assez long ?) je pourrai les faire emménager.

Je me penche par la fenêtre. J’arrive à distinguer leurs figures et une fois que la voiture fut éloignée, je me dirige vers celle qui m’attend. J’aurais pu partir avant. Mais après avoir fait une séance de recherches extraits de drama et vidéos youtube, il me semblait que l’homme n’arrivait que rarement en premier. Ou à l’heure. Je déteste ça. Mais je veux tout faire dans les règles, et ceci n’est pas une exception. Même si les dites règles sont imposées par des personnes plus plastiques que chair, sur un écran après le repas du soir.

Je prends la voiture. Je sors de la voiture. Je fronce le nez, l’odeur n’est pas des plus plaisantes. J’ai l’habitude de l’odeur du propre, de l’aseptisé, et un parc n’est pas le meilleur endroit où trouver ce qui me rassure. ça m’agresse les narines. Je finis par poser une main contre mon nez, essayant d’amoindrir mon inconfort. Je sais où ils sont, je m’y dirige. “Oh. Tu m’as attendue longtemps ?” je viens dire sans enlever la main de mon nez, alors qu’il n’y a pas possibilité d’erreur sur le calcul de toute la situation, après tout c’est de ma voiture qu’elle est sortie il y a peu. Et je repère le petit bout d’homme, devant lequel je m’accroupis. Je souris légèrement. “Bonjour fils”


© NEO VENUS

— 恋のメロディー—

i could frame any one of you in a dark corner, and capture you in a moment of desperation. and any of you could do that to me. isn't that too easy? too obvious?

deep inside

♡ ♡ ♡
Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : photographe ratée & maman à temps plein

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Ishida Rina
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMer 26 Avr - 9:49 (#)
play date
rina ♢ tengo
Faites des enfants. Ce sont des amours, qu'ils disaient. Il y a des jours comme ça où je me dis que j'aurais du m'abstenir. J'aime Haruto. Surement un peu trop mais aujourd'hui je suis obligée de me forcer pour trouver de bonnes raisons de l'aimer. Depuis le réveil il crie, cours, saute, joue. Une vraie pile électrique. Impossible de l'arrêter. J'ai créé un monstre. Un monstre hyperactif. Un de ceux qu'on regretterait presque d’avoir mis au monde. Remarquez, je suis tellement occupée à essayer de contrôler la bête que je n'ai pas le temps de me pencher sur mes problèmes. Et dans mon cas c'est un véritable luxe que de pouvoir mettre mes pensées sur pause.  

Pour l'instant j'ai réussi à maîtriser l'animal en le mettant devant la télé. Mère indigne que je suis. L'appartement est rempli des éclats de rire d'Haruto qui se bidonne joyeusement. Quand le téléphone sonne. Un inconnu m'explique que Monsieur Ina Tengo nous donne rendez-vous et qu'une voiture viendra nous chercher Haru et moi. Je l'avais presque oublié celui-là. Je suis un peu trop préoccupée par comment je vais pouvoir vivre sans Koichi mais aussi par comment je vais annoncer à Shota qu'il est le père biologique de mon fils. Comprenez que le voisin inexpressif avec qui akai m'a couplée est très légèrement passé à la trappe ces derniers temps. Je soupire.

J'annonce à Haruto que nous sortons pour aller voir Tengo. L'idée l'enchante plus que moi. Ou peut-être que le simple fait de sortir le met en joie. Je n’oserais pas me prononcer sur la question.  
Je ne suis même pas étonnée par la voiture avec chauffeur qui nous attend en bas de l'immeuble. Haru, lui, est excité comme une puce. Le trajet est cours. Je me retiens de rire. Il nous a envoyé une voiture pour aller au parc du quartier. Il n'est pas du tout excessif ce garçon. Contrairement aux apparences. Haruto se met tout de suite à jouer pendant que j'attends notre voisin sans trop savoir quoi faire. Il ne doit pas être chez lui.  

Et le voilà qui arrive pincé dans son costume. Je porte ma main à ma bouche pour ne pas rire. C'est la tenue la moins appropriée pour un simple rendez-vous dans le parc. Surtout avec Haru. Je détonne complètement, vêtue de mon fidèle jean troué et d'un pull en coton blanc. « Non ça ne fait pas longtemps. » je réponds poliment. Je ne me sens toujours pas de faire des familiarités avec Tengo. Je souris en le regardant accroupi devant mon fils. N'importe quelle mère fondrait devant son « rendez-vous » se montrant tendre avec sa progéniture. Fils. Il va bien vite en besogne. Je serre des dents mais ne dit rien. Quand bien même j'en aurais très envie. Je me racle la gorge. « Tu avais quelque chose à faire avant ? »



© NEO VENUS
Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : pas de métier, merci l'argent de papa

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
avatar
Ina Tengo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageVen 28 Avr - 17:50 (#)
play date
rina ♢ tengo
je relève la tête vers rina. je ne comprends pas bien à quoi sert sa question. je lève un sourcil et me remets debout, posant affectueusement une main sur le sommet du crâne du petit jeune homme. “non” je réponds simplement en la fixant dans les yeux. il y a quelque chose qui ne va pas avec son visage. je ne sais pas ce que c’est, mais j’ai l’impression qu’elle a la machoire bloquée, en regardant plus attentivement. Elle n’a pas l’air particulièrement heureuse d’être avec son futur mari et son fils dans un parc tout ce qu’il y a de plus.. acceptable, je suppose. Je n’ai jamais fait d’études sur les parcs. Je ne me balade pas non plus.

Je me tourne vers Haru et viens m’accroupir à nouveau devant lui. “Tu devrais aller jouer avec les autres enfants, sur les jeux là bas. à partir du moment où tu fais attention à ne pas te faire de mal. Et ne te laisse pas non plus embêter.” je plisse un peu les yeux en me redressant, puis j’attrape le poignet de Rina pour que nous allions nous asseoir sur un banc en face des jeux, pour pouvoir le surveiller. Je ne lui demande pas vraiment son avis, mais j’essaie de ne pas faire ça trop violemment. Je m’asseois avant de défaire les plis de mon pantalon.

“l’école t’a appelé ?” je demande. je crois qu’on en a parlé. un jour. ou peut-être que non. de toute façon je ne vois pas de raison logique pour qu’elle soit contre. et que je ne me rappelle pas du fait qu’elle ne voulait pas qu’haru change d’établissement n’entre pas vraiment dans l’équation en ce qui me concerne. Je croise les jambes. Je reste silencieux un moment, avant de rouvrir la bouche. “tu m’avais promis des photos”, ou en tout cas c’est ce que j’en ai retenu. Je les attends depuis un moment avec impatience, mais je n’ai pas osé lui demander auparavant. Je ne veux pas paraître trop pressé. Elle se questionne même peut-être sur le pourquoi d’une telle envie.

Je lance un petit regard sur le côté avant de.. me rapprocher. Histoire que nos épaules soient l’une contre l’autre. J’y vais un peu trop brusquement et la bouscule un peu, avant de m’éclaircir la gorge et de me mettre bien. Je tends ma main “tu veux la prendre ?”



© NEO VENUS

— 恋のメロディー—

i could frame any one of you in a dark corner, and capture you in a moment of desperation. and any of you could do that to me. isn't that too easy? too obvious?

deep inside

♡ ♡ ♡
Contenu sponsorisé
Message (#)
 
play date ft. rina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfin une date pour les élections en Haiti
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» Nou mande kominote Forum Haiti yon jès FAIR PLAY
» Le Zobal,une classe futur a venir,mais déja dans le role play.
» date limite des transactions ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AKAI ITO :: Tokyo :: Shibuya :: Parc Yoyogi-
Sauter vers: