☙ Si ton personnage est inscrit au programme, n'oublie pas de venir demander ton couplage ici !


Partagez | 
 

 Contrôle technique (+) Kobayashi Koichi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : Mécanicien.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
0/0  (0/0)
avatar
Fujiwara Kaleb
Voir le profil de l'utilisateur
MessageDim 14 Mai - 23:13 (#)
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contrôle technique

Il y avait quelques semaines de cela, Kaleb avait reçu une lettre du programme dans lequel ses parents l’avaient inscrit. Il y avait quelques jours de cela, le rendez-vous avait eu lieu et le mécanicien n’avait pas eu le temps de comprendre ce qui s’était réellement passé. Il avait retrouvé une personne qu’il n’aurait jamais voulu revoir et, en plus de cela, il avait désormais de nombreuses obligations envers lui. Cela l’ennuyait plus que de raison et il ignorait de quelle manière il fallait songer à toute cette mascarade. Pour éviter de trop y penser, il avait fait beaucoup de sport, s’était clairement changé les esprits pour essayer de ne pas attendre un message qui ne viendrait jamais – et qu’il ne se décidait pas non plus à envoyer.
Allongé sous un véhicule pour un contrôle, il tournait des clefs, faisait ensuite ronronner le moteur pour si tout son travail avait payé. Est-ce qu’Akhira prendrait le temps de se poser pour réfléchir à cette nouvelle situation qui s’imposait à eux ? Ce n’était qu’un enfant qui n’avait pas grandi et qui ne grandirait probablement jamais. Mais en quelle façon étaient-ils compatibles l’un avec l’autre ? Cette machine était aussi folle qu’eux-mêmes l’étaient déjà. Kaleb soupira, essuya ses mains pleines de graisse sur sa blouse de travail puis il rangea ses outils dans sa caisse posée sur la table non loin. Alors qu’il pensait en avoir terminé pour aujourd’hui, son patron lui annonça qu’il y avait un dernier client avant de fermer. Vaguement, il émit un grognement avant de se rendre dans la petite salle qui servait à accueillir, faire patienter et faire régler leurs clients.

« Monsieur bonjour, lança Kaleb en y déboulant à son tour et de se hisser sur le tabouret derrière l’écran de son ordinateur. Que puis-je faire pour vous aider ? »

Il jeta un bref regard vers son interlocuteur et dernier client de la journée avant de fouiller dans son ordinateur. Il ouvrit un formulaire, l’imprima et prit un crayon pour noter ce qui emmenait cet homme ici. Acquiesçant d’un bref mouvement du visage, il descendit du tabouret pour demander à son client de le suivre. Généralement, avant de se lancer dans toutes opérations de véhicule, Kaleb adorait en apprendre un peu plus sur ces fameux engins. Dès le premier coup d’œil, il repéra la voiture et sut qu’il pourrait prendre un bon moment pour voir ce qui recelait sous son capot.

« Je ne peux qu’approuver votre choix  de marque, dit le mécanicien en abandonnant son formulaire sur une table quelconque. Vous avez les clefs ? »

Évidemment, pour la rentrer dans le garage, Kaleb était bien obligé de monter dans le véhicule afin de le garer sur les plateformes qui lui permettraient de la soulever et voir en-dessous. Tandis que son client fouillait dans son sac, le brun remit le haut de sa blouse afin de ne pas salir ses vêtements et il chercha dans sa caisse ce dont il pensait déjà avoir besoin pour le problème de cette voiture.
Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Agent Ishikawa
★★★★☆☆☆☆☆☆
Who are you? : 12.12.1999, cet enfant de décembre est âgé de 26 ans et travaille en tant qu'agent de patrouille Ishikawa gradé

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
125/200  (125/200)
avatar
Kobayashi Koichi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMar 16 Mai - 23:19 (#)
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contrôle technique

Au cours des derniers mois, il était en chute libre. Kobayashi Koichi, agent Ishikawa, désormais gradé, mais incapable de savoir comment il allait, en dehors des heures de travail durant lesquelles il s’acharnait. Une à une, les événements paraissaient avoir échappé à son contrôle. Cela avait commencé des années plus tôt, mais il n’en ressentait les effets que maintenant. Alors, comme tout bon employé, il présentait un sourire cordial, presque bienveillant, automatique, pour ne rien laisser paraître des tracas qui le rongeaient petit à petit. C’était ainsi que fonctionnaient les choses. Aller chez un psychologue n’était pas une solution, lorsqu’on était capable de résoudre ses problèmes par soi-même. Cela ne ferait qu’attirer l’attention sur lui et, peut-être, lui faire perdre la place qu’il occupait dans l’entreprise. Il devait simplement continuer à aller bien, peu importe combien il allait mal. Il le faisait depuis des années.

Ce jour-là, après le travail, Koichi prit la direction d’un garage où il avait pris rendez-vous. Son travail lui demandait d’être souvent au volant, en particulier depuis quelques mois ; une visite de contrôle s’imposait donc pour s’assurer que son véhicule était en ordre et ne pas risquer de mettre sa vie en danger. Un accident était si vite arrivé. Il coupa le moteur et sortit du véhicule pour attendre son tour dans la salle prévue à cet effet, perdu dans ses pensées. Sitôt qu’une voix se fit entendre, il rappela le sourire qu’il affichait toujours.

« Bonsoir, j’ai pris rendez-vous pour l’entretien d’un véhicule de service. Kobayashi Koichi. » Il portait encore l’uniforme rouge et noir qu’on leur imposait, et qui faisait sa fierté depuis si longtemps. La fermeture éclair avait été réparée de façon sommaire. Il avait eu trop peur de la faire démonter et d’abîmer son habit de service. Il devait juste se montrer plus délicat. « Il tire un peu à gauche, quand je freine, depuis un mois environ. » Peut-être aurait-il dû venir plus tôt au garage ? Il n’en savait rien. La mécanique n’était pas son domaine et, connaissant son emploi du temps chargé, il n’avait pas trouvé l’occasion de se présenter plus tôt.

« Merci. » Dit-il en souriant légèrement. « C’est l’entreprise qui a choisi pour moi, je n’ai aucun mérite à ce sujet. » À la question finale, il tâta les poches de sa veste avant de plonger la main dans celle qui se trouvait à l’intérieur. « C’est une clé sans contact. » D’un geste, il tendit la carte au garagiste, attendant qu’il s’en saisisse. « De combien de temps pensez-vous avoir besoin ? » Les missions de l’entreprise n’attendaient pas éternellement, alors il préférait s’en assurer.
Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

— 恋のメロディー—


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lucky One — The moment I rage like the storm And you stop in my world You are my only one The moment I discover you You shine more radiantly I’ll be the lucky one ; © me'ow



Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : Mécanicien.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
0/0  (0/0)
avatar
Fujiwara Kaleb
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSam 20 Mai - 21:57 (#)
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contrôle technique

Mécanicien n’est clairement pas le métier le mieux payé au monde, mais, au moins, Kaleb fait ce qui lui plait. Il a toujours été proche de ces voitures, de sa bécane surtout qu’il traîne depuis trop d’années maintenant. Jugé sur son engin, il sait qu’il peut rouler, rouler, et que rien ne l’arrêtera jamais – hormis le plein d’essence vide. Il peut rouler toute la nuit et tout le jour s’il le désire. C’est un sentiment de liberté qui s’empare de lui à chaque fois et c’est sûrement pour permettre à d’autres d’obtenir ce sentiment similaire qu’il s’est dirigé vers ce métier. Après tout, il faut bien des mécaniciens et des mécaniciens passionnés, c’est probablement bien mieux.
Quoiqu’il en soit, Kaleb a enfin la voiture de son client sous les yeux, une simple carte dans les mains pour aller la chercher et l’approcher dans son garage. Le garçon a froncé les sourcils quelques secondes en se demandant de quelle agence son interlocuteur peut bien parler, mais ne pose pas la question tout de suite. Il s’empare de la carte, se dirige vers la voiture, monte à l’intérieur, met le contact puis il va à reculons le temps de quelques minutes. Un regard dans le rétroviseur pour s’assurer qu’il a bien visé les élévateurs et il descend pour rendre la carte à son client.

« Je n’en ai pas pour longtemps, répond-t-il finalement. Disons une trentaine de minutes tout au plus. Vous avez une machine à café au coin. »

Kaleb n’a pas spécialement l’habitude que les propriétaires des véhicules restent là à le regarder s’affairer, alors proposer un café est devenu quelque chose d’automatique pour lui.
Tandis que l’autre homme vaque à ses occupations, le mécanicien remonte dans la voiture, dont il avait laissé la portière ouverte, pour jeter un œil au panneau de bord. Le volant, les commandes, le compteur, les rétroviseurs et les sièges. Tout lui paraît de bonnes qualités, rien à remplacer. Cela fait, il quitte l’habitacle pour venir appuyer sur un bouton près de son bureau qui fait élever le véhicule. Au même moment, il voit son client et ne peut pas s’empêcher de revenir sur un point qui l’a interpelé précédemment.

« Vous avez parlé d’une agence tout à l’heure, vous bossez dans quoi ? »

Non pas parce qu’il a été couplé par une « agence » quelques jours plus tôt, mais... Kaleb est interloqué et il a besoin de réponses à ses questions. Au moins un minimum.

« Ishikawa a l’air plutôt à la mode ces derniers temps », commente-t-il en saisissant quelques outils qu’il fourre dans les poches de sa combinaison.

La voiture suffisamment montée pour qu’il puisse se glisser dessous, Kaleb attrape son chariot de visite pour s’y allonger sur le dos et rouler sous la mécanique du bolide. Oui, vraiment, Ishikawa Corporation est à la mode en ce moment, surtout pour lui qui ne comprend rien à ce qui s’y passe avec son couplage avec un ancien ami. Eux, compatibles ? Réellement, il n’y croit pas.
Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Agent Ishikawa
★★★★☆☆☆☆☆☆
Who are you? : 12.12.1999, cet enfant de décembre est âgé de 26 ans et travaille en tant qu'agent de patrouille Ishikawa gradé

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
125/200  (125/200)
avatar
Kobayashi Koichi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageDim 28 Mai - 3:00 (#)
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contrôle technique

Les mots du mécanicien parurent honnêtes à Koichi qui, en silence, se contenta d’écouter les explications qu’il lui donnait. Une machine à café, c’était tout ce dont il avait besoin, afin de ne pas s’effondrer de fatigue. « D’accord, » répondit-il, ce sourire de façade accroché aux lèvres « je vais vous laisser travailler, alors. » Il ne connaissait rien aux voitures et ne lui serait certainement d’aucune aide, mais n’était-ce pas la raison pour laquelle différents métiers existaient ? L’agent avait depuis quelques mois des difficultés à accepter l’infériorité qu’il ressentait lorsque d’autres que lui réussissaient. Il les enviait.

Quand Koichi se dirigea vers la machine à café, ses pieds le traînaient difficilement. Les pensées sombres qu’il nourrissait à chaque fois qu’il essayait de réfléchir à sa famille ou à sa vie étaient autant de boulets aux pieds qu’il ne parvenait plus à porter. Mais il avait appris à l’endurer, à passer au-dessus de ses propres attentes pour mieux répondre à celles des autres. S’il n’était pas capable d’oublier ses problèmes, comment pouvait-il prétendre résoudre ceux des autres ? Ce travail était, depuis toujours, le meilleur moyen qu’il possédait pour se vider l’esprit. Il s’y consacrait corps et âme.

Un café fumant à la main, il rebroussa chemin et s’étonna d’être ainsi apostrophé par le garagiste, dont la question lui arracha un sourire plus franc, alors qu’il portait à ses lèvres sa boisson chaude pour en prendre une gorgée. « Je travaille justement pour Ishikawa Corporation, en tant qu’agent de patrouille. » Il tapota du bout de l’index le logo de l’entreprise qui figurait sur la veste, assorti de son grade. « Je ne savais pas que certaines personnes ne reconnaissaient pas encore nos uniformes. »

Koichi leva les yeux vers la voiture surélevée et fit un pas avant de reculer, pour finalement s’approcher du mécanicien, quand celui-ci commença à travailler. Parler du travail était mieux que garder le silence. C’était depuis son embauche l’un des sujets qu’il préférait, peu importe combien sa vie allait mal. Il finissait toujours par y retourner, par y repenser. C’était la solution la plus simple qu’on proposait à tous les problèmes qui l’avaient toujours touché. « J’imagine que c’est parce que l’entreprise offre des solutions que tout le monde attend. » À des personnes vulnérables. Des personnes qui, comme lui, ne savaient plus où aller, quoi faire. Qui ignoraient si la situation pouvait encore s’améliorer ou empirer. « Vous êtes inscrit ? » Il ne pouvait s’en empêcher.
Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

— 恋のメロディー—


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lucky One — The moment I rage like the storm And you stop in my world You are my only one The moment I discover you You shine more radiantly I’ll be the lucky one ; © me'ow



Tokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
Who are you? : Mécanicien.

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
0/0  (0/0)
avatar
Fujiwara Kaleb
Voir le profil de l'utilisateur
MessageVen 16 Juin - 21:46 (#)
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contrôle technique

Kaleb arque un sourcil sous l'engin avant de faire rouler son chariot en arrière, histoire de revoir le visage de son interlocuteur qui tapote sur son vêtement pour lui montrer son logo. Honnêtement, non, le mécanicien n'y a pas fait attention. Il hausse légèrement les épaules et déclare donc :

« Disons que je ne suis pas spécialement intéressé par ce... programme, alors connaître la marque de fabrique... »

Chacun son domaine. Lui répare des voitures, son vis-à-vis s'occupe des couples en difficulté - ou des couples tout court, en fait. Néanmoins, il n'en était pas intéressé jusqu'à ce que son propre nom sorte de la machine pour lui donner un rendez-vous avec un fantôme du passé. Vraiment, qu'est-ce qui a bien pu se dérailler dans le tirage ? Akhira et lui ne sont pas compatibles du tout.
Le brun finit donc par retourner sous les mécaniques, saisissant des clefs pour resserrer certaines vis, plongeant ses mains dans le cœur de ce bolide pour contrôler que tout tienne bien en place. C'est un jeu d'enfant pour lui qui connait toutes les techniques et manœuvres, alors cela ne devrait pas prendre bien longtemps. Kaleb réfléchit quelques secondes aux paroles du propriétaire de cette voiture avant de répondre à sa question.

« Oui, mes parents m'ont inscrit car ils souhaitent que je fonde une famille, explique-t-il. Ce ne sont pas mes intentions. Je ne crois pas en l'amour et encore moins au couple que je dois former. »

Il soupire, essuie ses mains sur sa blouse avant de fouiller dans ses outils posés non loin de lui pour changer de clefs. Un nouveau par-ci, un nouveau tour par-là. Non, clairement, Akhira et lui c'est du passé. Une histoire qui vient de loin et qui, pour lui, n'a jamais tout à fait exister. Ils n'ont toujours fait que porter préjudice l'un à l'autre avant que le plus jeune décampe. Kaleb a accepté cette solution et ne s'en portait que mieux jusqu'alors. La bonne blague.

« Et vous ? l'interroge-t-il, vous êtes inscrit aussi ? Cela me paraît si étrange comme concept. L'amour n'est pas basé que sur un questionnaire, si ? »

Un foutu questionnaire où il faut cocher des cases. Parce que, finalement, dans cette société, quoiqu'on fasse, il faut toujours rentrer dans des cases.
Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Contenu sponsorisé
Message (#)
 
Contrôle technique (+) Kobayashi Koichi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contrôle technique à 30€
» Département de contrôle et régulation des créatures magiques
» Instruction Technique Armes de Poing
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Fiche technique de Tibly Mustaine!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AKAI ITO :: Tokyo :: Shinjuku-
Sauter vers: