☙ Si ton personnage est inscrit au programme, n'oublie pas de venir demander ton couplage ici !


Partagez | 
 

 歌舞伎町 ⌲ are you really my destiny?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ROMEO & JULIET
♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠
Who are you? : Illustratrice freelance
avatar
Ueda Nana
Voir le profil de l'utilisateur
MessageDim 25 Juin - 2:07 (#)
Are you really my destiny?
nana & jiro
••••

   
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] + [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ⌲ La situation les guettait depuis quelques semaines mais il avait fallu que la dispute explose ce jour-là. Étouffée par une mère terrifiée à l'idée de voir son unique fille quitter le cocon familial, Nana s'est rapidement sentie emprisonnée. Bien qu'effrayée par la vie adulte, à vingt-trois ans, Nana ne rêve que d'une chose, se trouver un petit studio rien qu'à elle dans la belle et grande ville de Tokyo. Elle rêve d'un atelier dédié à sa passion pour le dessin, d'un grand lit accolé à une baie vitrée donnant sur les rues fréquentée de la capitale du pays du Soleil Levant. Mais c'est trop dur pour sa mère. Elle n'arrive pas à se faire à l'idée que sa petite fille souhaite quitter la maison dans laquelle ils ont toujours vécu.

Et ce jour-là, la dispute a éclaté.

Nana n'en peut plus. Dès que Kira quitte la maison — car elle y est presque tous les jours —, elle ressent une solitude immense et se plonge dans ses aquarelles et ses crayons de couleurs ainsi que sa musique, pour combler la solitude et l'absence. Ses parents, ses chers parents qui l'aiment de tout leur coeur, ne savent plus quoi faire pour la soulager. Comme d'habitude, son père s'est mis en retrait. Secrètement, il soutient le désir d'indépendance de sa fille, même s'il ne peut s'empêcher de se faire du souci. Quant à sa mère, c'est tout le contraire. Nana doute qu'elle obtiendra un jour du soutien de sa part, pour ce qui est de son indépendance. Tard le soir, ce fameux jour, Nana a pris son sac, seulement rempli de son téléphone, porte-monnaie et de ses clés, et elle a claqué la porte de leur maison, criant qu'elle reviendrait plus tard quand elle serait calmée. De loin, elle a entendu son père raisonner sa femme pour laisser de l'air à leur fille.

Nana a marché de longues heures dans la nuit pas si noire de Tokyo. Les ruelles sont éclairées et toujours parcourues par plusieurs citadins. Personne ne se mêle de ses affaires. On la laisse tranquille. La plupart marchent en écoutant de la musique. D'autres sont soûls. Sans savoir comment, elle se retrouve dans le fascinant et mystérieux quartier du Kabukichō, le quartier rouge, réputé pour être le plus dangereux du Japon. Pourtant, parfois, elle aime à s'y perdre. Elle aime regarder les gens tous plus originaux les uns que les autres vaquer à leurs occupations. Elle regarde les prostituées attendre les clients, les hosts faire de la publicité pour le bar dans lequel ils travaillent sur le trottoir, les yakuza qui ne se cachent même plus et qui arpentent les rues, les gens soûls dormir par terre à même le sol, la tête reposant sur leur sac ou leur veste, ainsi que les policiers du quartier, courageux mais pas téméraires, qui laissent souvent passer des moindres délits. Elle aime manger les crêpes glacées de ce magasin au coin de la rue principale de l'Ichibangai et juste à côté du bar à chicha du quartier. Nana connait le quartier comme sa poche. Tant qu'on n'entre pas dans les boutiques un peu étranges ou qu'on ne se laisse pas entrainer par les rabatteurs d'hostess ou de prostituées, on est en sécurité. Elle l'a toujours été, alors pourquoi cela changerait-il ?

Nana marche encore et encore, le nez en l'air comme à son habitude. Elle ne peut se repaître de l'ambiance de cet endroit. Elle ne sait pas combien de temps elle marche, ayant totalement oublié la dispute de la soirée. Elle s'aère l'esprit. Arrivée à l'intersection entre deux rues, elle termine enfin sa crêpe et jette l'emballage à la poubelle. Devant elle s'élève des murs entiers de posters de hosts, avec leur nom. Elle incline la tête. Certains sont tellement beaux qu'ils la font rêver. Puis, d'un coup, trop proche pour être rassurant...

Un coup de feu.

Nana sursaute, tout comme les passants autour d'elle, et tout le monde fuit. Mais pas elle. Elle reste plantée sur place, tétanisée, incapable de bouger. Le bruit venait de derrière le mur d'affiches. Elle sait qu'il y a un parking derrière ces posters. En un instant, ses pas l'ont portées dans une ruelle, où se situe l'entrée du parking. Il y a deux voitures garées et deux hommes. L'un d'eux se trouve à terre et ne bouge plus. Nana laisse échapper une exclamation d'horreur. Une flaque de sang se répand petit à petit sous lui. Elle distingue aisément la matière gluante. L'autre homme, un pistolet dans la main, s'est retourné en l'entendant et la fixe, l'air fou furieux. Plaquant ses deux mains sur sa bouche, la jeune femme à l'innocence enfantine fait enfin ce que n'importe qui aurait fait à sa place, elle prend ses jambes à son cou dans les rues étroites du quartier.
   

   ••••

by Wiise

— 恋のメロディー—

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
life is strange
we've played hide and seek in waterfalls. ▬ someday, we will foresee obstacles through the blizzard
 
歌舞伎町 ⌲ are you really my destiny?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SGU Aliens [SPOILERS]
» Marque of Destiny
» Your Destiny || Forum RPG
» AUSTRALIAN DESTINY & YELLOW TRICYLE :)
» Inscriptions à Destiny Party !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AKAI ITO :: Tokyo :: Shinjuku-
Sauter vers: