☙ Si ton personnage est inscrit au programme, n'oublie pas de venir demander ton couplage ici !


 

 Au final qui sommes nous ? ft Isao

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Oh ChangMinTokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
avatar
Who are you? : étudiant en chimie

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMar 27 Juin - 18:53 (#)
Au final, qui sommes nous ?
Cela faisait quelques jours que Changmin avait eu rendez-vous à Akai Ito, il était désormais couplé à Isao. Il ne savait pas vraiment comment il devait définir leur relation, s'il devait vraiment appeler ça, un couple. Après tout, ils ne se sont vus qu'une fois, il ne se connaissait pas vraiment. Mais pour l'agence ils forment un couple, bien qu'étrange vu leurs différentes orientations sexuels qui compliquent fortement le couplage. Et si c'était une erreur de la machine et bien, c'est qu'il a joué de sa malchance habituelle, mais le plus gênant c'est pour son ''élu'', parce qu'en soit, pour changmin, il n'est pas tombé sur une fille tant mieux pour lui, mais il conçoit que pour Isao, ça doit poser problème de tomber sur un garçon quand on préfère les corps féminins.

C'est assis à son bureau, mordillant son stylo bille, qu'il cogite sur cette relation nouvelle dans sa vie, car à part le problème principal qui lui cause tracas, il y a aussi le fait que lui n'y connaît rien sur ce genre de sentiment étrange et vraiment imprévisible. Il ne sait pas vraiment comment il doit agir, après, il ne changera pas forcement pour plaire, à lui et à l'agence, mais en même temps il ne veut pas non plus que ça parte en anarchie total, puisque de toute façon, ils sont liés ensemble maintenant. Et bien, la meilleure réponse qu'il trouve dans ses réflexions de longues minutes, c'est d'être sois-même. Pas forcement le meilleur choix, si on prend en compte que c'est un garçon assez froid et inexpressif la plupart du temps, il n'a quand même pas tous les défauts du monde et qu'il peut tout à fait changer.

Soupirant, il se lève de sa chaise roulante sur laquelle il était affalé de tout son long avant d'enfiler un haut tout en se dirigeant vers la porte d'entrer. Il attrape son téléphone dans sa poche arrière de son pantalon et envoie un rapide sms à Isao, histoire de lui donner rendez-vous pour se connaître mieux. Maintenant qu'ils sont couplés, il est préférable qu'ils se connaissent mieux et qu'ils ne restent pas chacun de leur côté à vivre comme si de rien était.

Sms : Salut, c'est changmin. 15H au café « au fil rouge. »

Il envoie, par habitude le message à plus l'air d'un ordre que d'un rendez-vous puisqu'il donne souvent des directives aux personnels de maison, vie de gosse de riche qui en profite quoi. Il s'en rend compte en relisant sons texto, alors il en renvoie un dans la foulée pour faire moins directif.

Sms : si tu veux bien ?

Sans attendre de réponse il descend et monte dans la voiture conduit par un chauffeur qui l'amène au dit café, au pire il boira tout seul.

Codage par Libella sur Graphiorum

— 恋のメロディー—

Fujita IsaoAgent Ishikawa
☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆
avatar
Who are you? : Travaille à Akai Ito

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMar 27 Juin - 20:58 (#)

Au final qui sommes-nous ?

ft. Oh ChangMin


   
« Juste une mise au point. »
Le rendez-vous entre ChangMin et Isao s'était plutôt bien passé, malgré la déception pour le jeune agent d'Ishikawa, car il avait été couplé avec un homme et non une femme. Il n'était pas attiré par les hommes et le robot le savait. Alors... Pourquoi ? Cela ne pouvait pas être dû à une erreur de calcul ou de codes venant des informaticiens, si ?
Quoi qu'il en soit, plusieurs jours étaient passés après ce fameux rendez-vous, et le jeune homme n'avait pas encore envoyé de message pour donner suite à leur couplage tout récent. En effet, il était assez occupé ces derniers temps. Comme c'était le printemps, les couplages avaient augmenté en masse, ainsi que tous les divers problèmes que les couples puissent avoir. Alors, Isao allait et venait en permanence pour aider à résoudre les soucis des couplés. Et général il ne s'en sortait pas trop mal, et notait sur sa tablette les comptes-rendus et rapports de tout ce qu'il s'était passé.

Et, alors qu'il venait de finir avec un nouveau couple, Isao reçu un premier sms de ChangMin. Il fut surpris d'une telle froideur de son message, et ne savait trop comment répondre. Déjà qu'il n'aimait pas que l'on lui donne des ordres, alors venant de quelqu'un qu'il connaissait à peine, c'était pire. Avait-il pensé qu'Isao était en train de travailler ? Sûrement pas. ChangMin était encore un étudiant, alors il avait davantage d'heures de pause pour ne rien faire ou encore réviser. Mais, alors qu'il était en train d'écrire un message d'excuse en prétextant qu'il travaillait, il reçu un second sms, celui-ci un peu moins froid, demandant même si Isao voulait bien le voir. Le jeune agent se mis à réfléchir quelques secondes, puis se dit que, comme il était dehors, tout seul, et sans autre couple à aller voir, il pourrait bien se rendre à se fameux café, tout en prétextant à ses supérieurs qu'il faisait une simple patrouille. Il s'empressa donc de répondre au sms du plus jeune.

" Bonjour. Très bien, je m'y rends tout de suite."

Il était un peu en avance au vu de l'heure qu'affichait son téléphone, alors il pouvait donc s'y rendre tranquillement. Ainsi, il pouvait, en plus de se rendre à ce fameux café, patrouiller dans la ville. Et, lorsqu'il arriva au café, il se rendit compte que ChangMin était arrivé avant lui. Il se dépêcha d'aller le voir. Bien sûr, il était habillé de son uniforme de travail, celui de patrouilleur, alors il pouvait ainsi le montrer à ChangMin; lui qui ne l'avait encore jamais vu.
Une fois face à lui, il s'inclina alors avant de s'installer.

- Me voila ! J'espère ne pas t'avoir fait trop attendre. Je n'ai par contre qu'une heure, car je ne dois pas traîner ici. Je déroge à mes obligations...
   

   

code by ORICYA.


— 恋のメロディー—

Le revers de la médaille
On a une vie, on peut jouer avec et en faire ce que l'on veut. Mais lorsque l'on franchit la ligne, il est très difficile de revenir en arrière ou même à la vie normale. Croyez moi, j'en sais quelque chose.
   
•• AMAARANTH ♫♪
Oh ChangMinTokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
avatar
Who are you? : étudiant en chimie

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMar 27 Juin - 22:13 (#)
Au final, qui sommes nous ?
Changmin avait été très maladroit avec son texto un peu trop autoritaire et froid. Seulement, c'est dans ses habitudes de petit chef qui a tout ce qu'il veut quand il le demande, rajouté à ça, réfléchir à cette situation peu ordinaire lui tournait trop dans l'esprit pour vraiment réfléchir au contenu de son message et l'image que cela renvoyait. Heureusement qu'il s'était relu, qu'il avait pris conscience du ton trop directif et froid de son message et qu'il avait essayé de corriger cela. Renvoyant un texto mon brut, pour que ça ressemble plus à une demande qu'à une exigence. Parfois il s'exaspérait tout seul, seulement, il était froid dans sa vie, c'est son quotidien, il s'est enfermé là-dedans pour ne plus s'attacher aux gens, pour éviter les erreurs du passé. Il essaye tant bien que mal de paraître moins asocial malgré tout, mais il ne savait pas vraiment s'il pouvait faire confiance en Isao. Après tout, même s'ils sont couplés, ils ne se connaissent ni d'Ève ni d'Adam. Montant à l'arrière de sa voiture, il fut soulagé de recevoir un message confirmant la présence de ce qui devait être, selon la machine au fonctionnement fort douteuse, sa moitié.

Sms : merci…

La moindre des choses après le comportement qu'il avait eu, bien qu'habituellement il s'en fiche de l'image qu'il donne, cette fois-là, il ne veut pas vraiment partir sûr de mauvaises bases non plus, parce qu'au fond, Chang il est gentil et peut apprécier les autres, mais il ne le montre pas forcement. Et même s'il pense que la machine c'est trompé sur le couplage des deux garçons, ils peuvent quand même être amis. On peut toujours espérer. Chang arriva au café rapidement, il s'installe en terrasse faisant assez chaud pour rester dehors, mais surtout, il est visible, donc Isao ne devrait pas trop avoir de difficulté à le trouver. Le garçon arriva d'ailleurs quelques minutes après, vêtu de l'uniforme de son travail. Chang se leva et s'inclina pour saluer son interlocuteur avant de se rasseoir.

« - Non, et puis ça me dérange pas d'attendre… Ah tu travailles ? Tu aurais pu refuser l'invitation tu sais… »

Changmin gigotait sur sa chaise, un peu gêné. Isao l'intimidé quelque peu, à moins que ça soit la situation qui stressait le jeune étudiant, en plus de toutes les questions qui tournent dans son esprit tourmenté.

« - Et bien, si tu as qu'une heure, tâchons de ne pas traîner… Tu veux boire quelques chose ? »

Avant une discussion sérieuse, il est toujours mieux d'avoir une boisson entre les mains pour détendre un peu l'atmosphère… et c'est aussi un bon moyen pour reculer les choses sérieuses…. Car il fallait qu'il sache où ils en sont, ce qui va se passer et tout le reste… et c'est mieux pour Isao aussi. Alors, lui commande un chocolat chaud, n'aimant pas le café et paya les deux boissons qui arrivent rapidement devant les deux garçons. Chang inspira avant de prendre la parole.

« - déjà, désolé pour le message… un peu déplacé… c'est l'habitude… »

Le plus souvent il envoyait des messages aux personnes travaillant pour la famille, n'ayant pas beaucoup d'amis, alors, c'était le genre de texto qu'il envoyait pour donner les directives du petit chef de la maison. Il boit une gorgée de sa boisson avant de continuer.

« - Sinon… j'aimerais savoir ce qui va se passer maintenant qu'on est couplé… vu que les garçons ne sont pas ta tasse de thé... »

Il regarda son interlocuteur, ne sachant pas vraiment comment va se terminer tout ça. Parce qu'au fond il ne veut pas vraiment forcer Isao a aimé un garçon alors qu'il n'est pas du tout attirer par la gente masculine, même s'ils essayent, il doute quand même que ça donne un résultat satisfaisant pour tous.

Codage par Libella sur Graphiorum

— 恋のメロディー—

Fujita IsaoAgent Ishikawa
☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆
avatar
Who are you? : Travaille à Akai Ito

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageVen 30 Juin - 17:17 (#)

Au final qui sommes-nous ?

ft. Oh ChangMin


 
« Juste une mise au point. »
Isao, habillé de son uniforme de la compagnie d'Ishikawa Corporation, s'était vite rendu au lieu de rendez-vous exigé par ChangMin, son nouvel "élu". Il s'était excusé d'être arrivé un peu en retard, et expliqua au plus jeune qu'il n'avait qu'une heure devant lui. Alors, il posa son postérieur sur l'autre chaise qui faisait face à ChangMin, et Isao se frotta alors légèrement l'arrière du crâne avant de répondre, un peu gêné.

- A vrai dire... Je n'ai pas vraiment pris ça pour une invitation, mais plutôt comme une obligation...

Il haussa les épaules, puis regarda autour de lui. Il y avait un peu de monde, et il avait surtout une appréhension que quelqu'un qu'il connaisse ne le remarque. Et si un de ses collègues en jour de repos ne venait à le balancer au directeur ? Alors Isao devait se faire tout petit afin de ne pas se faire remarquer. Ses pensées furent évaporées lorsque ChangMin lui proposa de boire quelque chose. Alors, Isao réfléchit un instant avant de lui répondre.

- Je veux bien un chocolat chaud, s'il te plaît.

Il se demandait bien ce que désirait ChangMin, pourquoi l'avait-il "convoqué" ici en plein milieu d'après-midi ? Néanmoins, Isao ne dit rien, attendant. Il remercia le serveur qui lui apporta son chocolat chaud, mais celui-ci se contenta à peine de lui sourire faiblement avant de vite repartir. Le jeune agent savait qu'en uniforme de travail, les regards allaient se poser sur lui, et beaucoup de gens se poseraient des questions, ou même le jugerait certainement. Mais il s'en fichait.
Et, c'est alors que son "élu" commença à parler et Isao se contenta de l'écouter, haussant les épaules et regardant ailleurs. Il ne savait trop quoi en penser et surtout que dire face à ça. Alors, il se contenta un petit "Hm", à peine audible. Puis, il lui posa donc LA question qu'Isao attendait surtout de savoir : la raison de sa venue ici. Néanmoins, il ne s'attendait pas du tout à ce genre de question. Alors, il fit de grands yeux, quelque peu surpris, et essaya de réfléchir un instant, ne sachant trop que dire. Il finit par rompre le silence quelques minutes après.

- A vrai dire, je ne sais pas. Je n'ai pas pris le temps d'y réfléchir. Comme nous sommes couplés, c'est à nous de faire évoluer la situation comme nous le souhaitons. Mais ça va être compliqué, car je ne suis pas attiré par les hommes, vu que je t'ai prévenu dès notre premier rendez-vous. Et... Je ne sais pas si tu le sais, mais si tu n'es pas satisfait du choix d'Akai Ito, tu as le droit je crois de demander à avoir un autre couplage. Mais il va falloir très certainement payer. Comme je n'ai pas l'argent nécessaire, je ne peux rien y faire moi.

Il lâcha un soupir, avant de prendre sa tasse entre ses doigts, de souffler sur son chocolat chaud et de boire quelques gorgées de sa boisson chaude. Il était perdu, il ne savait trop quoi penser, ni que faire. C'est alors qu'il décida de retourner plus ou moins la question à ChangMin.

- Et toi alors, que penses-tu de tout ça ?
 

 

code by ORICYA.


— 恋のメロディー—

Le revers de la médaille
On a une vie, on peut jouer avec et en faire ce que l'on veut. Mais lorsque l'on franchit la ligne, il est très difficile de revenir en arrière ou même à la vie normale. Croyez moi, j'en sais quelque chose.
   
•• AMAARANTH ♫♪
Oh ChangMinTokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
avatar
Who are you? : étudiant en chimie

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageVen 30 Juin - 18:59 (#)
Au final, qui sommes nous ?
Il est vrai, que le message de Changmin n'avait pas l'air d'une invitation. Même si s'en était une… un peu maladroite, un peu à l'image du garçon, qui se noie un peu dans les relations humaines. Il avait eu du mal à apprécier les gens depuis quatre ans, mais il commence à faire des efforts et à essayer de communiquer sans vraiment s'y prendre correctement. C'était plus facile de donner des ordres et de faire des caprices que de demander simplement, pour ne pas entendre une réponse négative. Il n'était pas adepte des non, des plus tard, ou des on verra.

« - S'en était une pourtant… invitation... »

Il se fit petit, manquant un peu d'assurance. Il était surtout conscient de sa faute dans son langage, que ça à sûrement un peu plombé l'ambiance entre les deux garçons avec son ton trop autoritaire. Pour essayer de détendre tout ça, il propose de prendre quelque chose à boire avant de parler, autant profiter d'être installé devant un café. Il commande les deux chocolat chauds qui arrivent peu de temps après, laissant le temps à Changmin de réfléchir sur ce qu'il allait dire et de reprendre un peu d'assurance, parce qu'après tout, comme ça Isao voit un peu comment il est. Un peu maladroit quand ça sort des relations habituelles. Il finit tout de même par poser la question à Isao pour la suite de leur relation. Parce que c'est toujours mieux de savoir que de vivre comme si de rien était chacun de leur côté. Peut-être, qu'ils étaient fait pour une histoire compliqué. Avec trop de différence, trop d'opposition, mais il doit bien y avoir quelque chose pour que cette machine les mette ensemble malgré que l'un deux soit hétéro. Et il écoute son interlocuteur. Visiblement, il n'y a que lui qui se torture la tête avec ça… peut-être y pense-t-il trop finalement ?

« - Je vois… en gros on peut juste être ami dans le pire des cas… ? »

Changmin regarde son chocolat comme pour y trouver des réponses. Il réfléchit… Et lui ? Lui se dit juste, pourquoi pas essayer ? D'accord, ce n'est pas le meilleur quand il s'agit d'être avec des gens et y a divergence d'orientation, il n'est pas sociable et il n'est pas le premier à être très joyeux dans la vie, mais y a rien à perdre… à part du temps ?

« - Moi ? Eh bien… j'ai quand même envie d'y croire… parce qu'au moins je croirais à quelque chose dans ma vie pendant un temps… parce que je n'ai pas vraiment envie de me relancer dans le système, parce qu'au fond, j'ai peut-être moins de chance de tomber sur un garçon quand même assez plaisant à regarder et aussi sympa quand même. Puis, je peux quand même essayer de te faire tomber amoureux de moi, vu qu'on est lié, on n'a rien à perdre. D'accord, je ne suis pas apollon et je n'ai pas le meilleur caractère du monde, mais tout le monde à ses défauts.  »

Il se cache un peu directement après derrière sa tasse en buvant quelques gorgés de son chocolat, ce n'était pas dans ses habitudes de parler autant, mais surtout de parler ainsi, lui qui est plus froid et distant avec les gens qu'il ne connaît pas. Mais après tout, il n'a rien à perdre, il change, parce que ce n'est pas toujours facile de toujours s'isoler. Et bien que ce ne soit qu'un défi qu'il se lance, peut être qu'à la fin, la machine aura eue raison… ou pas… c'est à voir. Levant les yeux pour regarder Isao, parlant d'une voix plus taquin et remplie de défis.

« - Alors… Tu me laisses essayer d'atteindre l'inaccessible cœur de monsieur Isao ?  »

Codage par Libella sur Graphiorum

— 恋のメロディー—

Fujita IsaoAgent Ishikawa
☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆
avatar
Who are you? : Travaille à Akai Ito

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageVen 30 Juin - 19:43 (#)

Au final qui sommes-nous ?

ft. Oh ChangMin


 
« Juste une mise au point. »
Isao avait réussi à plomber un peu l'ambiance, et cela s'était ressenti aux paroles du plus jeune. Alors, l'agent se senti un peu mal à l'aise, et regarda un peu partout autour de lui, se mordillant sa lippe inférieure. Alors, il s'excusa timidement, se triturant les doigts. Il n'avait pas voulu le mettre autant mal à cause de ce qu'il avait dit, et pourtant c'était la pure vérité. Isao n'aimait pas recevoir d'ordre; il n'en recevait uniquement que de ses parents et de ses supérieurs.
Mais le ton changea bien vite, puisque le nouvel élu d'Isao lui posa finalement la terrible question à laquelle le jeune homme eut du mal à répondre. Il n'avait pas envie de décevoir le jeune homme face à lui, qui plus est, car il était un agent d'Ishikawa Corporation, la compagnie qui promettait un couplage parfait; pour trouver l'âme sœur et la personne avec qui chaque être vivrait pour le restant de ses jours.

- Dans le pire des cas, en effet. Mais n'envisageons pas le pire avant d'avoir essayé, pas vrai ?

Et enfin, Isao décida de retourner la question à ChangMin. Tout ouïe, le jeune japonais l'écouta avec beaucoup d'attention, même quelque peu surpris de ses paroles. Ses dires le firent plus ou moins sourire; il était plutôt adorable, dans le fond. Et, un peu joueur, Isao décida de le taquiner un peu, afin de voir sa réaction.

- Apollon n'était pas le plus beau des dieux, tu sais. Personnellement, je trouve que Poséidon est beaucoup mieux. Et lui-même a des défauts, j'en suis sûr.

Il voulait éviter de le vexer et, s'il l'avait fait, il espérait finir sur une petite note positive à la fin, qui ferait sourire son vis-à-vis. Il sirotait tranquillement son chocolat chaud, dont la vapeur montait dans les airs et finissait par disparaître.
Assis confortablement sur sa chaise, Isao ne quittait pas du regard le jeune homme. Lui non plus n'était pas mauvais à regardé, il fallait l'avouer. A Tokyo, il y avait beaucoup de jeunes hommes plutôt séduisants, mais aucun d'entre eux n'attirait Isao. D'ailleurs, à la fin des dernières paroles de ChangMin, Isao lui fit un petit sourire amusé, prêt à relever ce défi; ce défi de se laisser conquérir par un homme qui ne l'attirait pas, car il n'aimait tout simplement pas les hommes.

- Mon cœur est entièrement ouvert à cette proposition. Mais ça ne sera pas facile. Je... Je ne suis jamais tombé amoureux, alors j'espère que tu as plus d'un tour dans ton sac. Et d'ailleurs, j'espère que ça commence à partir de maintenant !

Il avait envie de s'amuser un peu, lui aussi. Il voulait voir ce que cela faisait, de se faire conquérir, de voir qu'il pouvait attirer quelqu'un. Il n'y connaissait strictement rien en l'amour, et n'avait même jamais embrassé un garçon de toute sa vie. Néanmoins, il était maintenant pris dans le jeu, et espérait qu'il allait durer longtemps.
 

 

code by ORICYA.


— 恋のメロディー—

Le revers de la médaille
On a une vie, on peut jouer avec et en faire ce que l'on veut. Mais lorsque l'on franchit la ligne, il est très difficile de revenir en arrière ou même à la vie normale. Croyez moi, j'en sais quelque chose.
   
•• AMAARANTH ♫♪
Oh ChangMinTokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
avatar
Who are you? : étudiant en chimie

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageDim 2 Juil - 16:52 (#)
Au final, qui sommes nous ?
Mal à l'aise, il repoussa au maximum le moment de demander la fameuse question sur quoi il voulait parler avec Isao. Il avait même attendu que la serveuse ramène leur commande avant de commencer la partie sérieuse de la conversation, même s'il aurait pu demander directement. Mais au final il se lança, parce qu'il faut bien le faire, en plus, il met en faute son vis-à-vis qui était censé travailler à cette heure-ci. Toujours le même problème. Divergence d'orientation et Changmin aurait beau avoir n'importe quelle physique, cela resterait le même problème. Et il ne pense pas avoir une personnalité très avantageuse pour pouvoir y compter dessus. Ce qui lui fait imaginer le pire. Enfin, il garde juste en tête que ça peut échouer et qu'au final, il n'y aura jamais quelque chose entre eux.

« - Oui… essayons... »

Buvant son chocolat, il s'attendait pas à un retour de question, néanmoins, il essaye d'y répondre le plus sincèrement. Parce que oui, Isao n'était pas désagréable à regarder, dire le contraire serait mentir. Oui, Isao était gentils, du moins, le peu qu'il est connu, il n'a jamais été méchant, il est même assez prévenant. Il s'en cache pas de penser ça de lui et lui dit. Et comme le jeune homme est curieux de voir la suite de leur relation, il évoque même l'idée de le faire tomber amoureux. Il fut surpris de voir son interlocuteur se faire assez joueur à son tour, alors, il laisse un léger sourire s'échapper avant de hausser les épaules.

« - Personnellement, je n'ai jamais rencontré de dieux, donc je ne saurais pas te le dire, mais j'aime bien Hermès…. Parce qu'il a des ailes sur ses baskets. »

Il sourit en buvant son chocolat, après tout il avait cité Apollon, car dans la mythologie, c'est le dieux de la beauté. Et que souvent, cette référence est utilisée quand on parle de quelque chose de beau. Mais là n'est pas la question, bien qu'il aime bien la mythologie grecque, ils parlent d'autre chose en ce moment. Changmin ce fait fait joueur et défis Isao, il le ferait tomber amoureux de lui, même si ça doit prendre des jours, des semaines, des mois. Il boit sans lâcher son vis-à-vis des yeux, en écoutant la réponse.

« - Moi non plus, mais apparemment, ça s'apprend sur le tas. Je n'aime pas les choses trop faciles, ça serait trop fade. Et bien, ça commence à la seconde où je te l'ai proposé.  »

Chang fait un clin d’œil, avant de se lever et de venir s'asseoir sur les genoux de son interlocuteur et de lui piquer son téléphone, lui demandant de déverrouillé en le rassurant qu'il ne fouillerait pas. Une fois fait, il va sur son contact et change le nom du contact, Jagiya. Plus pour rire qu'autre chose. Il enregistre et fait une autre manipulation pour atterrit sur l'appareil photo du téléphone.

« - Une petite photo 'jagiya' ? »

sans trop faire attention à la réponse, il embrasse la joue d'Isao en prenant la photo, pour finalement la mettre en photo contact.

Codage par Libella sur Graphiorum

— 恋のメロディー—

Fujita IsaoAgent Ishikawa
☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆
avatar
Who are you? : Travaille à Akai Ito

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageLun 3 Juil - 14:22 (#)

Au final qui sommes-nous ?

ft. Oh ChangMin


 
« Juste une mise au point. »
Le jeune coréen essayait de mettre en pratique ce qu'il disait aux autres couples qui n'allaient pas bien. Il voulait rassurer au maximum ChangMin, avec qui il avait été couplé. Néanmoins, cela restait toujours étrange aux yeux de l'agent d'Ishikawa, car il y avait très certainement eut une erreur de calcul. Malgré cette grosse erreur venant de la part du robot, Isao allait devoir tout miser pour ne pas faire un nouveau malheureux. Alors il voulait essayer, tout essayer pour qu'avec ChangMin cela marche un minimum.
Il continuait de boire tranquillement son chocolat chaud, essuyant ses lèvres à chaque fois qu'il buvait, car un peu de chocolat chaud s'était posé sur ses lèvres et le dessus des lèvres. Il continuait de discuter avec le plus jeune, son vis-à-vis, car il voulait éviter de trop plomber l'ambiance. Alors, la discussion tourna autour des dieux. Apparemment, celui que préférait ChangMin était Hermès.

- C'est un bon choix. Tu aimerais savoir voler ? C'est vrai que ça doit être génial de pouvoir aller là où l'on souhaite rapidement et sans avoir besoin de payer.

Il restait bien calé dans sa chaise, les bras croisé sur son torse. Il ne quittait pas du regard ChangMin, lui faisait par moment un petit sourire. Bien sûr qu'Isao avait parfaitement compris la métaphore avec Apollon, mais Isao avait pu en contourner le sujet. Néanmoins, il ne voulait pas insinuer que son prétendant n'était pas beau, loin de là.
D'ailleurs, Isao put apprendre que ChangMin n'était, lui non plus, jamais tombé amoureux. Alors les deux partaient sur une base égale, mais c'était surtout au plus jeune à faire le boulot, car il voulait conquérir Isao. L'agent se pencha un peu et posa ses coudes et ses bras sur la table, s'avançant un peu pour regarder d'un peu plus près son élu; un fin sourire amusé sur les lèvres.

- J'ai hâte de savoir ce qu'il va se passer.

Il sourit un peu plus suite au clin d’œil, et il se remit correctement sur sa chaise. Rapidement, le plus jeune vint s'asseoir sur ses genoux et Isao fit de grands yeux, surpris. Alors, comme le souhaitait l'autre, Isao lui passa sur téléphone après l'avoir déverrouillé. Il le regarda s'exécuter d'un œil attentif, se demandant ce que "Jagiya" signifiait.

- Si tu veux, mais...

Il n'eut pas le temps de terminer de poser sa question que le plus jeune pris alors une photo, posa ses lèvres sur la joue du plus vieux. L'agent d'Ishikawa fit alors de grands yeux, les joues fortement rougies car c'était la première fois qu'un homme embrassait ainsi sa joue.

- Je... Euh... Ca veut dire quoi "Jagiya" ?

Il était fortement gêné, triturant ses doigts suite à son geste.
 

 

code by ORICYA.


— 恋のメロディー—

Le revers de la médaille
On a une vie, on peut jouer avec et en faire ce que l'on veut. Mais lorsque l'on franchit la ligne, il est très difficile de revenir en arrière ou même à la vie normale. Croyez moi, j'en sais quelque chose.
   
•• AMAARANTH ♫♪
Oh ChangMinTokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
avatar
Who are you? : étudiant en chimie

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageLun 3 Juil - 22:25 (#)
Au final, qui sommes nous ?
Ils continuaient de parler, de discuter, d'apprendre à s'apprivoiser. La gêne du début s'en aller petit à petit entre les mots, les phrases, les paroles. Entre les gorgés d'un chocolat qui refroidit trop vite, à contrario d'une ambiance qui se fait plus chaleureuse et moins distante. Chang se détendit rapidement quand il sentit que son mauvais pas avait été oublié et que les deux n'étaient plus que concentré sur la question du plus jeune et qu'au final, leur situation n'était pas si catastrophique. La discussion se fit même plus joueur entre les deux garçons, jusqu'à dériver sur quelques dieux de la mythologie grecque, ce qui partait bien loin de la discussion original. Tout cela en débutant par Apollon, en finissant par Hermès en passant par Poséidon. Ça allégeait un peu l'atmosphère de leur première impression du rendez-vous d'aujourd'hui, Changmin en souriait quelques fois.

« - Oui… ça doit être jolie la vue de la-haut. Mais bon, l'humain n'est pas fait pour avoir des ailes… laissons ça aux oiseaux et aux dieux. Après tout, si on en a pas, c'est qu'on ne le mérite pas. »

Et il se dit, que c'est peut-être mieux ainsi, car sans, l'Homme détruit déjà la planète qui les accueil, alors autant ne pas avoir d'autre atout pour cette espèce ravageuse. Après, il ne dit pas non plus être un saint bien sûr, mais c'est quand même triste d'entendre tous les constats désolant dû à l'activité des êtres humains. Il continuait de regarder son interlocuteur tout en lançant un défi, dont le résultat est encore incertain, même pour Chang, qui cette fois-ci, pariait sans être sûr de gagner, ne sachant pas lui même s'il allait aimer Isao. Il l'espère en tout cas. Il développera peut-être des sentiments en essayant de conquérir le plus âgé. C'est un défi risqué. Mais il prend le risque de jeter les dés, parce que dans la vie, il faut agir et non attendre, sinon cela signifierait attendre le bourreau qu'est la mort, qui les attend tout à l'arriver, dans l'espoir d'une chose qui n'arrivera certainement jamais, s'ils n'osent pas donner un coup de pouce à leur avenir.

« - J'ai hâte aussi. Je suis curieux de voir l'issue final. »

Il se lève donc après un clin d'oeil en bonne et du forme, avant d'aller s'installer sur les pauvres jambes de l'élu, qui est surpris de ce geste et il ne manque pas de l'exprimer sur son visage, faisant presque rire le plus jeune. L'avantage de ne pas aimer les filles, c'est qu'il n'est pas obligé d'être celui qui ce fait écraser les jambes à chaque fois. Il demande alors le téléphone du plus vieux en le déverrouillant, ne manquant pas d'assurer qu'il ne fouillerait pas. Il n'était pas intéressé par les discutions du garçon avec ses amis loin de là, chacun ses conversation privé. Lui, ce qu'il l'intéressait, c'était son contact à lui dans le téléphone de son vis-à-vis. Bien vite le 'Changmin' changea en 'Jagiya', sous les yeux amusé du Coréen et sous les yeux interrogateur du patrouilleur de l'agence. Cependant, il ne laissa pas Isao finir sa phrase, il pose ses lèvres sur la joue du garçon avant de prendre une jolie photo du possible futur couple avant de la mettre en photo contact, sans oublier de s'envoyer la photo sur son propre portable. Seulement, il ne s'entendait pas que son interlocuteur lui demande la signification de 'jagiya', mais il se rappelle qu'Isao est japonais et qu'il n'a sûrement pas vécu quinze ans en Corée-du-sud. Ça le fait légèrement rougir, ne pensant pas dire tout haut la significatifs de ce surnom affectif, pensant bêtement que le garçon connaissait ce que cela voulait dire. Il s'affala sur la table, la tête dans ses bras en marmonnant. Mais il se rappelle qu'il a lancé un défi et qu'il doit pas faire le gamin qui fuit les questions. Alors il se redresse et s'approche de l'oreille d'Isao avant de répondre d'un air taquin.

« - Mon chéri. »

Codage par Libella sur Graphiorum

— 恋のメロディー—

Fujita IsaoAgent Ishikawa
☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆
avatar
Who are you? : Travaille à Akai Ito

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMer 5 Juil - 21:46 (#)

Au final qui sommes-nous ?

ft. Oh ChangMin


« Juste une mise au point. »
Isao se sentait un peu mieux et un peu plus confiant avec ChangMin, maintenant. Ils discutaient de tout et de rien, et le jeune agent comprenait bien que le jeune étudiant en avait dans la tête, avec un certain esprit critique. Et, même si Isao n'avait pas fait énormément fait d'études, il en avait un minimum dans le crâne pour pouvoir discuter. Et il aimait bien discuter de la mythologie. Et les dires du plus jeune le firent sourire.

- J'aime bien ta façon de penser. Et je suis parfaitement d'accord. L'homme fait n'importe quoi et surtout beaucoup trop de conneries. Et je fais partie de ceux qui ne les méritent pas.

Il ne put s'empêcher d'afficher un petit sourire avant d'hausser les épaules, un peu las. Bon, il ne parlait pas des mêmes bêtises, mais le jeune nippon en avait fait, et il était très loin d'en être fier. Il avait mis en jeu sa vie pour des choses qui n'étaient que des effets de mode, et surtout qui pouvaient rendre accroc n'importe qui.
Mais pour le moment il n'en parlerait pas, ou du moins il allait aussi éviter d'en parler. Mais vu ce qu'il avait dit juste avant, cela allait être compliqué de ne pas attiser la curiosité du plus jeune. Mais en attendant, un défi s'était lancé entre les deux couplés, et d'ailleurs ChangMin commença directement en venant s'asseoir sur Isao, en notant un nom d'une autre langue; en coréen sur son téléphone, et enfin en embrassant sa joue. Le plus vieux en fut surpris, et ses joues rougirent un peu. Et lorsqu'il lui avoua la traduction du mot "jagiya", le visage d'Isao devint rouge écarlate. Il ne s'attendait pas à avoir un tel surnom aussitôt.

- Oh... Vraiment...? Alors tu me considères comme ton... Ton chéri ?

Il n'avait pas l'habitude, surtout. Et il était aussi gêné de voir que ChangMin était encore sur ses genoux. Il était un peu nerveux, surtout que les gens le regardaient autour de lui. Alors, il attrapa sa tasse et termina son fond de chocolat chaud.

code by ORICYA.


— 恋のメロディー—

Le revers de la médaille
On a une vie, on peut jouer avec et en faire ce que l'on veut. Mais lorsque l'on franchit la ligne, il est très difficile de revenir en arrière ou même à la vie normale. Croyez moi, j'en sais quelque chose.
   
•• AMAARANTH ♫♪
Oh ChangMinTokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
avatar
Who are you? : étudiant en chimie

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageVen 7 Juil - 18:30 (#)
Au final, qui sommes nous ?
Il pouvait parler plus librement, oubliant le stress du début et de la distance fait par les deux. Un moment plus agréable qu'au départ finalement. Malgré les gens qui lancent des regards au garçon portant son costume de travail. Et la conversation dériva bien loin du sujet principal, mais ça ne dérange pas le plus jeune, aimant bien parler de tout et de rien, d'un sujet autre que leur début de relation imposer par une machine qui a probablement fauté, mais il faut faire avec. Au final, il feront peut-être un couple assez bien pour durée, qui sait. Alors, après parler mythologie, sujet qui ne déplaisait pas au garçon. Il passe au sujet d'ailes, de droit, d'humanité. Cette humanité pourrie qui tue tout ce qu'il touche. C'est vrai que sans eux, la planète se porterait mieux. Mais bon, ils ne peuvent pas changer grand-chose maintenant, à part d'essayer de sauver ce qu'il reste.

« - merci… mais pourquoi tu dis ça ? T'es pas plus déméritant qu'un autre… je parlais de l'homme en général... »

Peut-être certaine personne le méritait, mais vraiment peu, parce que tout le monde participe à moindre échelle à tout ça… lui même s'il avait des ailes, il se les serait enlevé, parce qu'il n'est même pas capable de protéger les personnes qu'il aime, alors dans la moyenne, l'homme ne mérite rien de plus que ce qu'il a déjà. Mais il ne veut pas non plus qu'Isao se croit dans ceux qui le mérite le moins, parce qu'il a l'air de quelqu'un de sérieux et responsable.

Assis sur les genoux du plus vieux, il avait son affaire sur le téléphone de l'agent pour bien commencer le fameux défi lancé entre eux. Et il ne fallait pas chaumer, se reposer sur ses lauriers, parce qu'il doit faire que son élu tombe amoureux de lui…. Mais aussi que lui tombe amoureux du plus âgé. C'était une base bien bancale, peu solide, peu fiable. Mais il joue le risque. En embarquant avec lui Isao. Il regarde d'ailleurs son vis-à-vis qui est aussi rouge qu'une tomate. Il ne s'attendait pas que le garçon soit aussi gêné par tout ça.

« - Et bien… on va sûrement en arriver là un jour, alors je prend les devant. En plus j'avais pas d'autre idée de surnom et je veux pas seulement être Oh ChangMin. »

Il remarque aussi tous ces regards peu discrets que lance les autres occupants de la terrasse du café. Tous les mêmes évidemment. Ils jugent sûrement sans connaître. Exaspérant. ChangMin se lève alors avant de regarder les gens.

« - Ceci n'est pas un spectacle, alors veuillez vous occuper de vos petites affaires qui font vos ennuies quotidien, merci bien. »

Il se tourne ensuite vers Isao, laissant les gens retourner à leurs vies, ou non et soupire légèrement. Il regarde l'heure, ça fait quelques minutes qui sont là déjà et Isao a bien dit qu'il dérogeait à ses occupations pour venir le voir.

« - Et bien, il me semble qu'il faut que tu bosses, tu vas patrouiller ? Je peux venir ? J'aurais qu'a te suivre ça feras une sorte de ballade, non ? »

C'était aussi moyen de partir d'ici et d'échapper au regard indiscret de la foule.

Codage par Libella sur Graphiorum

— 恋のメロディー—

Fujita IsaoAgent Ishikawa
☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆
avatar
Who are you? : Travaille à Akai Ito

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageLun 10 Juil - 16:37 (#)

Au final qui sommes-nous ?

ft. Oh ChangMin


« Juste une mise au point. »
Alors que ChangMin était toujours assis sur ses genoux, Isao avait toujours ses joues rougies. Il avait oser avouer qu'il n'était pas très méritant non plus, et il s'était mis dans de beaux draps, maintenant.

- Je sais. Mais moi je ne suis pas méritant parce que j'ai fait des bêtises. Pas celles que tu ne crois, mais j'en ai quand même fait. Rassure toi, je ne suis jamais allé en prison non plus, hein.

Il s'en voulait de tout ça, maintenant. Il regrettait tout ce qu'il avait pu commettre par le passé, et c'était un peu comme un fardeau. Devant ChangMin, il voulait paraître en tant qu'un homme meilleur, un homme sûr de lui.
Il ne quittait pas du regard le plus jeune, et il l'écoutait attentivement. Enfin, il finit par hocher la tête.

- Oui oui, je comprends. Tu peux m'appeler comme tu tu le souhaites; ça me va ! Et tu ne serais pas juste Oh ChangMin. Tu seras MON ChangMin.

Il lui adressa un tendre sourire, même si ses joues étaient rougies. Alors, il fut surpris que le plus jeune se lève et prenne la défense d'Isao. Il se sentait un peu idiot, et se contenta de remercier timidement son élu. Il se sentait encore plus idiot car lui-même n'avait pas eut le courage de faire cela; et n'en n'aurait jamais eut l'idée. Il préférait ignorer les autres.

-Très bien, allons-y. Je vais d'abord payer nos boissons. Attends moi dehors.

C'est alors qu'il se redressa et fila vite au comptoir du café pour payer les deux chocolats chauds. Lorsqu'il revint, il attrapa timidement la main de ChangMin, ses joues de nouveau rougies, et entraîna alors le plus jeune dans les rues de la capitale. Il le regardait de temps en temps, ne sachant trop où aller.

- Tu souhaites aller quelque part en particulier ? Ou je vais continuer ma tournée chez les autres couples ?

code by ORICYA.


— 恋のメロディー—

Le revers de la médaille
On a une vie, on peut jouer avec et en faire ce que l'on veut. Mais lorsque l'on franchit la ligne, il est très difficile de revenir en arrière ou même à la vie normale. Croyez moi, j'en sais quelque chose.
   
•• AMAARANTH ♫♪
Contenu sponsorisé
Message (#)
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Sommes-nous pareil?
» Sommes nous tous fou ?
» Sommes-nous morts?
» Sommes nous trop nombreux pour notre planète ?
» - Quel jour sommes-nous ? - Aujourd'hui - Chic, c'est mon jour préféré !
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AKAI ITO :: Tokyo :: Chuo :: Café "Au fil rouge"-