☙ Si ton personnage est inscrit au programme, n'oublie pas de venir demander ton couplage ici !


 

 Au final qui sommes nous ? ft Isao

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Oh ChangMinTokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
avatar
Who are you? : étudiant en chimie

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageDim 16 Juil - 1:03 (#)
Au final, qui sommes nous ?
Toujours assis sur les jambes du plus âgé, Changmin discutait avec Isao, le plus naturellement du monde, alors qu'il aurait sans doute dû aller se rasseoir à sa chaise, en arrêtant d'écraser les pauvres jambe de son élue. Mais au fond, il était bien là, même s'il ne l'avouera certainement jamais. Écoutant l'explication du japonais, il a compris rapidement qu'il ne voulait pas entrer dans les détails et il le comprenait, respectait donc le choix de son interlocuteur.

« - Oh, et bien… la jeunesse favorise les conneries… après, il faut juste essayer de passer par dessus. »

Il faut vivre dans le futur et non dans le passé, c'est un peu ce qu'il conseille sans vraiment les appliquer sois-même. Parce que c'est toujours plus facile à dire qu'à faire pour beaucoup de monde. Certains y arrivent, d'autre n'y parvienne jamais. Alors, il faut espérer que ça arrive un jour, même si c'est un peu tard. Vaux mieux tard que jamais.
Puis aussi gêné que son interlocuteur, il traduit le surnom donné pour son contact, expliquant suite à une question, que quitte à ce qu'ils soient ensemble au final, il ne voulait pas être simplement une personne comme les autres dans son répertoire. Et il rougit légèrement à la réponse, ne s'y attendant pas vraiment.

« - Et bien, tu seras Mon jagiya Isao. »

Il embrasse rapidement la joue du plus grand et se redresse en souriant un peu.
Il finit par en avoir marre de tous ces gens qui les regardent, qui murmure en croyant qu'ils passent inaperçue et bien que Chang est l'habitude à cause des soirées mondaine à dormir debout, il n'était pas sûr qu'Isao soit vraiment à l'aise avec ça. Et c'est assez désagréable de parler à quelqu'un en étant épié. Alors, il se lève et envoie poliment les personnes aller se faire foutre. Puis, pour sortir quand même de ce café à commérage, il propose à son élue de l'aider dans sa patrouille. Il laissa donc le garçon rentrer pour payer n'ayant pas eu le temps de l'arrêter. Quand il revient, il le regarda désespéré.

« - Tu viens de te faire arnaquer, j'avais déjà payé les boissons. »

Il ne refusa pas la main d'Isao, entremêlant leurs doigts avant de le suivre dans la capitale. Balançant leurs mains lentement, au rythme de la marche, il regardait les magasins, les gens qui passent, où les quelques animaux passant dans les rues. Marchant sans vraiment de but.

« - J'ai pas vraiment d'idée… on peut passer par le parc ? Après, tu peux continuer ta tourné si tu veux... »

continuant à marcher sans bruit quelques secondes avant de se rapprocher de lui et de poser son menton sur l'épaule de son élu.

« - Si tu patrouille, je peux venir avec toi hein ? »

Codage par Libella sur Graphiorum

— 恋のメロディー—

Fujita IsaoAgent Ishikawa
☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆
avatar
Who are you? : Travaille à Akai Ito

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageJeu 27 Juil - 19:13 (#)

Au final qui sommes-nous ?

ft. Oh ChangMin


« Juste une mise au point. »
Le plus vieux n'osait trop avouer à ChangMin toutes ses conneries qu'il avait effectué par le passé. Enfin... Il ne voulait pas en parler tout de suite, pas maintenant. Il savait très bien que ChangMin le regardait d'un mauvais oeil, le regarderait mal, et certainement le jugerait. Il en parlerait certainement lorsqu'il aurait davantage confiance en lui, lorsqu'il se sentirait plus à l'aise à ses côtés et lorsqu'il serait surtout prêt à se confier. En effet, la seule fois où il l'a fait, la personne en question n'a jamais donné de nouvelle suite à leur rendez-vous.

- Je sais bien qu'il faut passer par-dessus, mais c'est plus difficile que ce que l'on croit. Et puis tant que j'en aurais honte, je n'arriverai pas à les laisser de côté.

Il haussa les épaules. Il avait vraiment envie de faire une croix sur son passé, et il voulait montrer qu'il était un homme bien, qu'il avait confiance en lui et qu'il était sûr de lui. S'il le faisait, ce serait bien pour ses parents, mais aussi pour ChangMin, son élu à qui il avait promis qu'il ferait des efforts.
C'est alors qu'il fut surpris de la traduction du nom que lui avait donné ChangMin, et ses joues rougirent. Comme c'était la première fois qu'on lui disait cela, il était à la fois flatté mais aussi gêné. Il pensait que cela aurait était plutôt une femme et non un homme qui le lui aurait dit.
Il ria un peu bêtement aux dires du plus jeunes, rougissant un peu plus suite au baiser de ChangMin. Et, alors que celui-ci a rembarré les gens car tout le monde les épiaient, et Isao parti donc payer. Sauf que, à son retour, il appris que le plus jeune avait payé. Alors, il fit de gros yeux et fronça un peu les sourcils.

- Je déteste vraiment ce serveur...

Il soupira et sorti du café avec le plus jeune. Il lui pris timidement la main et rougit en sentant les doigts de ChangMin attraper les siens. C'était la première fois que quelqu'un agissait ainsi. Mais au fond, cela lui faisait tellement plaisir que quelqu'un fasse ça. Ils marchaient tous les deux mains dans la main, leur main se balançant dans le vide. Puis, il tourna les yeux vers ChangMin.

- Je vais continuer ma patrouille, oui. Mais tu peux rester avec moi, hein. Et je veux que tu restes avec moi de toute façon.

Il attrapa sa tablette et regarda alors s'il devait se rendre chez d'autres couples pour y effectuer de nouvelles missions. Puis, lorsqu'il en reçut une nouvelle, il se dirigea donc vers le logement où vivait le lieu du couple.

code by ORICYA.


— 恋のメロディー—

Le revers de la médaille
On a une vie, on peut jouer avec et en faire ce que l'on veut. Mais lorsque l'on franchit la ligne, il est très difficile de revenir en arrière ou même à la vie normale. Croyez moi, j'en sais quelque chose.
   
•• AMAARANTH ♫♪
Oh ChangMinTokyoïte
♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
avatar
Who are you? : étudiant en chimie

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
75/150  (75/150)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageMer 30 Aoû - 16:48 (#)
Au final, qui sommes nous ?
Changmin savait bien qu'il était compliqué d'oublier un passé qui fait parti de sois. Après tout, le passé ne s'efface pas, il reste marqué dans le temps et tout le monde doit faire avec. Mais en même temps, il ne savait pas trop quoi dire pour qu'Isao se sente moins peiné par son passé qui l'embête encore aujourd'hui. Pas vraiment doué pour tout ça, il sort juste ce qui lui vient en tête. Et même s'il est curieux de savoir ce qui turlupine le garçon comme ça, Chang attendra que son interlocuteur ait plus confiance en lui, après tout, ils ne se sont vu que deux fois dans leur vie, ils ne se connaissent pas vraiment. 

« - Je comprends, j'espère quand même que le temps effacera cette.. Hum… Écart de conduite ? Faute ? Je ne sais pas trop ce que tu dois effacer, mais tu m'as compris. »

Il y a plein de façon de s'être brûlé les ailes, il ne savait en rien comment Isao s'était brûlé les siennes, mais il espère bien que cela ne le gênera pas jusqu’à la fin de sa vie et qu'il puisse vivre en oubliant les erreurs de la vie. Et bien qu'il sache qu'il devrait appliquer, ces propres paroles, il sait que l'oublie est bien difficile quand on le souhaite. La vie est bien mal foutu. 
Traduisant un mot coréen qu'il avait mis en nom de contact, en oubliant qu'Isao était japonais, d'abord gêné, il avait fini par lui dire la signification du mot. Juste un surnom comme ça, pour être autre chose que Changmin. Et c'est un tour chacun que les voilà gênés de leurs paroles respectives. 
À la fin du café, le plus jeune ce fait une joie de rembarrer tous ces gens qui jugent sans connaître, et qui sont lourd avec leur regard de fouine. Du coup, il décide de plier bagage pour de nouveaux horizons, après avoir fait remarqué à Isao qu'il venait de se faire royalement arnaqué.

« - Parce que tu l'aimais pas déjà ? »

Ils finissent par quitter les lieux, main dans la main, à la surprise du plus jeune, qui ne pensait pas qu'Isao le fasse si vite, mais ça ne le dérangeait pas, au contraire. Marchant dans la rue, à observer les environs et à parler de ce qu'il allait faire, il était bien content que son vis-à-vis accepte de l'avoir sur le dos pendant ses visites chez les autres couples. 

« - chouette ! Merci !…. Jagiya ~ »

Il suivi le jeune homme, vers la destination du lieu de vie d'un couple peut-il deviner facilement, même s'il ne s'était pas fait indiscret en regardant par-dessus l'épaule du plus vieux.

Codage par Libella sur Graphiorum


HRP:
 

— 恋のメロディー—

Fujita IsaoAgent Ishikawa
☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆
avatar
Who are you? : Travaille à Akai Ito

Compte Ishikawa
▬ Love Rate:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageDim 3 Sep - 17:15 (#)

Au final qui sommes-nous ?

ft. Oh ChangMin


« Juste une mise au point. »
Isao n'aimait vraiment pas son passé, cette partie de lui qui lui faisait gravement honte. Néanmoins, ChangMin semblait plus ou moins compréhensif et essaya de "l'apaiser". Le plus vieux l'écouta, et il lui adressa un petit sourire, trouvant cela adorable qu'il lui montre que toute erreur pouvait finir par se réparer et/ou s'effacer, de sorte qu'elle ne soit plus encrée dans le présent.

- On va dire que c'est encore assez frais. Mais lorsque tout ira mieux et lorsque je me serai vraiment calmé, là je pourrai tirer un trait sur ce que j'ai fait.

Non mais qu'il avait fait un meurtre, bien sûr que non. Mais le fait d'avoir été aussi frivole et d'avoir eut autant de relations sexuelles avec les filles ne lui donnaient pas forcément la meilleure des impressions. Mais un jour, il en parlerait sans doute à ChangMin, et peut-être que celui-ci ne lui en voudra pas. Après tout, il ne l'a pas connu durant cette période, et Isao n'a plus commis un seule erreur depuis qu'il est couplé au jeune homme.
Ils ont enfin quitté le café, et le jeune agent d'Ishikawa regardait son "élu", avant d'hausser les épaules suite à sa question. Il lui avait pris la main, marchant tranquillement dans les rues de la capitale nipponne.

- Depuis que j'ai mis les pieds dans le café, il me regardait super mal et froidement. Je ne lui ai rien fait. Mais tant qu'il n'a pas essayé de m'insulter et m'agresser, je ne peux pas le ramener à Ishikawa Corporation. Je me demande bien si il fait parti de ces résistants...

Peut-être, ou peut-être pas, qu'importait de toute façon. Chacun faisait son travail et était payé à la fin du mois, alors c'était tout ce qu'il comptait.
Isao avait autorisé son élu à l'accompagner jusqu'au couple suivant, c'était un simple contrôle pour vérifier que le couple formé par le robot fonctionnait bien; qu'il n'y avait pas de souci particulier. Alors, muni de sa tablette, il suivait le GPS qui allait le mener au lieu de vie des deux personnes. Il espérait que tout se passe assez vite, comme ça il pourrait passer aux deux autres couples suivants et aurait fini sa journée. Ainsi, il pourrait revêtir sa tenue de civil et pourrait finir de passer sa journée avec ChangMin.

- Surtout, tu ne dis rien. De base, je ne sais pas si tu as le droit de rester avec moi. Ca va prendre environ une quinzaine de minutes, le temps de poser des questions et de faire un petit contrôle. Je veux que tu sois sage, d'accord ?

Il attendit son approbation puis monta dans l'immeuble. Ils se rendirent chez le couple en question et, après être entrés, Isao pris tous ses instruments pour faire le contrôle. Il discutait avec le couple et leur posait pleins de questions dont il notait les réponses. Le contrôle s'était très bien passé et, au bout d'une dizaine de minutes, les deux purent quitter l'immeuble pour aller voir le couple suivant.

code by ORICYA.



HRP:
 

— 恋のメロディー—

Le revers de la médaille
On a une vie, on peut jouer avec et en faire ce que l'on veut. Mais lorsque l'on franchit la ligne, il est très difficile de revenir en arrière ou même à la vie normale. Croyez moi, j'en sais quelque chose.
   
•• AMAARANTH ♫♪
Contenu sponsorisé
Message (#)
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Sommes-nous pareil?
» Sommes nous tous fou ?
» Sommes-nous morts?
» Sommes nous trop nombreux pour notre planète ?
» - Quel jour sommes-nous ? - Aujourd'hui - Chic, c'est mon jour préféré !
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AKAI ITO :: Tokyo :: Chuo :: Café "Au fil rouge"-